Suivre ce blog via Facebook

vendredi 23 novembre 2012

Six navires de guerre russes positionnés au large de Gaza

* Est-ce que les Russes savent quelque chose que nous ne savons pas encore?  Le silence des canons risque de ne pas durer encore bien longtemps...


La Russie a demandé à ses navires de guerre de se positionner au large de la Gaza pour se tenir prêts à une possible évacuation des citoyens russes en cas d’escalade du conflit avec Israël, ont indiqué des sources militaires citées par les agences russes.
Un groupe de navires a reçu l’ordre de se positionner dans une zone précise de la partie orientale de la mer Méditerranée, pour une possible évacuation des citoyens russes de la bande de Gaza en cas d’escalade du conflit israélo-palestinien, a indiqué une source au sein du commandement central de la Marine, citée par les agences Interfax et Ria-Novosti.
Ces sources ont cité six navires, dont le croiseur Moskva, le patrouilleur Smetlivyi et les navires de débarquement Novotcherkassk et Saratov, qui appartiennent à la Flotte de la mer Noire.
Cette annonce intervient malgré l’entrée en vigueur mercredi soir d’un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas après une semaine d’hostilités meurtrières. L’Etat hébreu a toutefois prévenu qu’il riposterait à toute attaque palestinienne.
Jeudi, le ministère russe de la Défense avait indiqué que ces mêmes navires pourraient accoster au port syrien de Tartous, seule implantation navale russe en Méditerranée, avant de rejoindre une mission de lutte contre la piraterie au large de la Somalie.
La base de Tartous, située à 220 kilomètres au nord-ouest de Damas, a été créée en vertu d’un accord conclu en 1971, à l’époque soviétique.

6 commentaires:

  1. remarque:

    http://www.shemsfm.net/fr/actualite/washington-envoi-3-bateaux-de-guerre-pour-un-eventuel-rapatriement-de-ces-ressortissants-en-israel?id=29465

    Pierre dejardin qui a désormais perdu son compte.

    RépondreSupprimer
  2. Regardons les actions de la russie et celas vas nous donner une tres bonne perspective de risque d'enchainement melitaro conflictuelle.Les russes sont tres intelligents et savent bien des choses que l'on ignores.Les observer cest savoir le futur.

    Merci isabelle de nous tenir aux courant de leur agissement

    marco

    RépondreSupprimer
  3. bah oui, la chute du mur de Berlin par exemple...

    RépondreSupprimer
  4. C'est à mon avis ça l'important :

    "Jeudi, le ministère russe de la Défense avait indiqué que ces mêmes navires pourraient accoster au port SYRIEN de Tartous, seule implantation navale russe en Méditerranée, avant de rejoindre une mission de lutte contre la piraterie au large de la Somalie."

    La Russie est prête à aider Assad, il semble hélas que l'opposition terroriste financée et armée par l'Empire soit proche de faire basculer le régime. L'armée régulière est certainement au maximum de ses moyens après bientôt deux ans de guerre acharnée, tandis que les rebelles, et notamment les plus enragés et fanatiques, sont toujours mieux armés et plus nombreux.

    Les "Patriot" en Turquie, c'est mauvais signe. Un "false flag" reste possible pour justifier l'intervention militaire pour achever Assad.

    L'ami Pierrot

    RépondreSupprimer
  5. Etonnée de lire qu'il y a des russes dans la bande de Gaza, suffisamment pour justifier le déplacement non pas d'un, mais de 6 navires de guerre, j'ai cherché des chiffres et trouvé la population totale de Gaza (1 535 000 Palestiniens vivraient dans la bande de Gaza, musulmans à 99,3 %), et finalement je vous partage presque tout l'article, très intéressant, ci-dessous, sous le lien :

    http://www.courrierinternational.com/article/2010/09/30/la-verite-des-chiffres

    PALESTINE • La vérité des chiffres

    Combien sont les Palestiniens ? Quel est leur taux de croissance démographique ? Leur espérance de vie ? Et dans quelle situation socio-économique vivent-ils en Cisjordanie comme dans la bande de Gaza ?

    Plus de 4 048 000 Palestiniens vivent aujourd’hui en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Selon les données fournies par le Bureau central palestinien de statistiques (PCBS), la population palestinienne aurait augmenté de 45 % au cours des treize dernières années, soit le taux de croissance démographique le plus élevé au monde pour cette période. Toujours selon le PCBS, quelque 2 513 000 Palestiniens vivraient en Cisjordanie et à Jérusalem-Est – qui abrite à elle seule 237 000 [palestiniens] Arabes. En Cisjordanie, les villes les plus peuplées sont Hébron (177 000 habitants), Naplouse (133 000) et Ramallah (30 000), siège des institutions nationales palestiniennes. En Cisjordanie, la densité de population est de 433 habitants au kilomètre carré.

    La population de Cisjordanie est particulièrement jeune, 37,3 % des Palestiniens ayant moins de 14 ans et seulement 3,7 % ayant plus de 65 ans. L’âge médian (à ne pas confondre avec l’âge moyen) est de 20 ans, ce qui signifie qu’il y a autant de Palestiniens de moins de 20 ans que de Palestiniens de plus de 20 ans. En Cisjordanie, les femmes mettent au monde en moyenne 3,12 enfants. Enfin, 75 % des Cisjordaniens sont musulmans, 8 % sont chrétiens et les 17 % restants sont les colons israéliens.

    Le PCBS indique que 1 535 000 Palestiniens vivent dans la bande de Gaza. Abstraction faite des camps de réfugiés érigés sur son territoire, la ville de Gaza proprement dite compte 488 000 habitants, suivie par Khan Younis (153 000), Jabaliya (135 000), Rafah (132 000) et Beit Lahia (70 000). Dans la bande de Gaza, la densité de population est la plus élevée au monde, avec 4000 habitants au kilomètre carré. La population y est également la plus jeune au monde, avec 44,4 % d’habitants de moins de 15 ans et seulement 2,6 % de plus de 65 ans. L’âge médian à Gaza est de 17,5 ans. Enfin, dans ce territoire gouverné par le Hamas, les femmes mettent au monde 5 enfants en moyenne annuelle.

    Le taux de croissance démographique annuel de la bande de Gaza, de 3,4 %, est l’un des plus élevés au monde. Il place ce territoire palestinien à la cinquième place au classement mondial. Avec un taux de croissance démographique annuel de 2,2 %, la Cisjordanie se situe à la 44e place, loin devant Israël, qui n’occupe que la 79e place. Comme en Cisjordanie, 72 % des Palestiniens résident dans des agglomérations urbaines. Toujours dans la bande de Gaza, l’espérance de vie des hommes est de 70 ans, celle des femmes de 72 ans, tandis qu’en Israël l’espérance de vie des hommes et des femmes est de plus de 80 ans. 99,3 % des habitants de la bande de Gaza sont musulmans.

    RépondreSupprimer
  6. Je suis plus pessimiste ,car si vraiment les Russes Poutine avait comme objectif de défendre le Peuple Syrien et son Président ,il aurait avec la Chine élevé la Voix ,Mais je penche plutôt pour un partage du Monde ,le gâteau est sur la table ,trop d'improductifs ,trop non rentables ,il faut une diminution
    Il ne faut pas rêver ,il suffit de regarder la Misère autour de nous ,comment se fait-il quand 2012 Nous dirigeons ,imposons ,aux Pays Proche Orient ,Afrique nos Dictas ,nous imposons leur Dirigeant Palestine,Irak Libye Côte d'Ivoire ,ext et nous leur faisons payer ,le Génocide qu'ils subissent ,je n'ai plus confiance à aucun Chef d'Etat ,je suis persuadée qu'ils auraient pu arrêter le génocide des Irakiens ,Ivoirien ,Libyen ,ext qui ne dit rien consent

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés