Suivez ce blog via Facebook

mercredi 17 août 2016

La Deutsche Bank, la plus grand banque allemande, se prépare à un effondrement financier

Les banques centrales utilisent des réductions de taux d'intérêt, les achats d'actifs et d'autres mesures de politique monétaire pour soutenir l'économie et pour la maintenir à un «statu quo», dit un responsable de la banque.

Les bénéfices de la banque ont chuté de 98% le mois dernier et son cours à la bourse atteint son plus faible rendement depuis 2002. Le responsable mondial de la Deutsche Bank, Dominic Konstam, a publié un rapport qui averti qu'un "effondrement des actifs à risque" pourrait causer la panique.

"La conclusion est que, sans un choc économique externe, il est difficile de voir les décideurs être prêts à mener une action budgétaire dramatique pour relancer l'économie mondiale afin de rebondir sur une répression financière." Il poursuit en disant: 

"Ironiquement, le choc nécessaire serait de voir un effondrement des actifs à risque pour que les décideurs, alors vraiment pris de panique, tentent une relance budgétaire dramatique."

Lire la suite:

2 commentaires:

  1. Bonjour Isabelle je partage cet article sur mon blog https://sentierdelumiere.wordpress.com si tu veux bien.
    Bilal

    RépondreSupprimer
  2. L’économie mondiale est toute entière plongée dans une sorte de croyance satanique. Commençons par l’une des choses les moins maîtrisées en économie: les mécanismes de transmission. A quoi ont servi les massifs Quantitative easing (QE)? Réponse: à ne pas produire la moindre croissance économique.Par contre, les grandes banques systémiques et fonds d’investissements et compagnies d’assurance ont vu leurs actifs pourris récupérés par les grandes banques centrales contre des milliards de USD frais, d’EUR frais, de GPB frais…C’est comme si la créance que vous détenez depuis cinq ans sur votre vielle tante Rose qui ne vous rembourse rien parce qu’elle est au chômage vous était généreusement rachetée par la BCE contre des EUR frais crédités dans votre compte bancaire. Sauf que l’hélicoptère de BEN BERNANKE que pilotent les banques centrales n’arrose pas de façon démocratique et ne vous aspergera jamais de son flux de Q.E contre rachat de votre vielle maison de campagne brinquebalante ou contre rachat de vos actifs qui ne vous rapportent rien. Cet hélicoptère ne transmet aucune croissance à l’économie mondiale mais déverse le maximum de liquidités sur les acteurs systémiques comme pour conjurer leur inévitable écroulement qui s’ annonce. La panique n’a pas meilleure définition. Abordons maintenant une chose pourtant connue en économie: les externalités.Plus personnes ne sait comment prendre en compte les externalités dans les décisions monétaires et économiques et cela aboutit à des chimères telles que la zone Euro.Par exemple, pour réussir sa réunification rapide à marches forcées, l’Allemagne recourut à une ponction importante sur les marchés de capitaux; ce qui se traduisit par une forte externalité négative sur les autres Etats de l’UE et sur leurs entreprises: hausse du coût du financement des déficits budgétaires pour les autres Etats et hausse du coût du financement externe pour les entreprises des autres Etats. Cette externalité négative est une véritable contribution des autres Etats à la réunification Allemande. Qui a calculé et présenté la facture à l’Allemagne? Personne et pourtant que n’a-t-on pas imposé au peuple Grec? TRUMP ou pas, la Deutsch Bank s’ effondre avec la zone Euro, la créance Target2 de la Bundesbank sur les autres banques centrales euro est pourrie, les milliards déversés par l’hélicoptère de BEN BERNANKE vont s’ aggréger en bulles avant d’exploser ( ou d’imploser)…Il est temps de révolutionner complètement le système capitaliste en commençant par là où on aurait dû commencer il y a quelques siècles: La monnaie et le travail.
    Shalom à tous les peuples de la terre.
    Rev. Apôtre Joseph TOUBI
    josetoubi@yahoo.com

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés