Suivez ce blog via Facebook

mardi 6 novembre 2012

La programmation prédictive

* Voici une théorie "psycho-sociologique" qui est très intéressante et qui fait assurément partie des grands principes pour la mise en place de la nouvelle gouvernance mondiale: insérer dans l'esprit collectif des possibilités inconcevables pour qu'elles deviennent, éventuellement, une réalité acceptable. Remarquez qu'à peu près tous les films qui présentent un gouvernement fasciste mondial (V pour Vendetta, Equilibrium, etc.) expliquent la légitimité de son avènement par une crise humanitaire globale (pandémie mondiale, guerres, famines, etc.).  "L'apocalypse zombie", thème initialement utilisé par le CDC dans une campagne de sensibilisation aux maladies infectieuses, n'est certainement pas étranger à ce conditionnement qui vise à programmer les esprits à l'arrivée d'un virus mondial, lequel plongera notre monde dans une détresse telle que les hommes plieront les genoux pour implorer l'arrivée d'un sauveur, ou de toutes initiatives pouvant leur procurer un peu de sécurité et de paix.  

Selon ses théoriciens , le « predictive programming » est une forme subtile de conditionnement psychologique provenant des médias pour initier le grand public aux changements sociétaux voulus par nos dirigeants. Au moment où et si  ces changements adviennent, l’audience y sera déjà familiarisée et les acceptera comme une « évolution naturelle », selon les termes de Alan Watt (gourou américain en la matière), réduisant ainsi toute résistance éventuelle du public.

"Hollywood (Holy-Wood : la Forêt Sacrée) est la baguette magique qui a été utilisée pour lancer un sort sur le public non averti. Des évolutions ou des idées qui seraient autrement considérées comme bizarres, vulgaires, indésirables, voire impossibles, sont insérées dans des films, dans le domaine de la fantaisie, de l’imaginaire.

Lorsque le spectateur voit ces films, son esprit s’ouvre à la suggestion et le processus de conditionnement commence. Ces mêmes films qui sont destinés au spectateur moyen, peuvent donner au spectateur éclairé une meilleure compréhension du fonctionnement et du « plan » à l’ordre du jour au niveau mondial.

Quelques exemples :

Quelle meilleure machine à fantasmes que les évènements du 11 septembre 2001?

Exemple de « predictive programming » dans un épisode des « Simpsons », diffusé en 1997, on y voit Lisa Simpson montrer un magazine dont le titre est New York, le prix 9$ et les tours jumelles touchées lors des évènements du 11 septembre 2001 apparaissant comme un 11. Ce qui donne New York 9/11.

Lire la suite (merci Pierrot pour cette suggestion de lecture):

2 commentaires:

  1. Une pub pour un bouquin parait-il....

    http://www.youtube.com/watch?v=e09Xg_i0dbE&feature=player_embedded

    RépondreSupprimer
  2. Cela rejoint ce que pensais !!!!!!(voir mon message sur votre rubrique: Des militaires et policiers se préparent à un apocalypse zombie)

    On nous formate à "certaines choses" pour en accepter plus facilement d'autres.....

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés