Suivre ce blog via Facebook

vendredi 14 octobre 2011

Elenin toujours en orbite?

* Ces faits sont évidemment laissés à votre jugement.

C’est l’effervescence depuis quelques heures. Francis Walsh, l’astronome amateur américain qui avait photographié le noyau d’Elenin le 2 septembre 2011, m’a adressé une série de 48 photographies prises les 13 et 14 octobre 2011. Elles ont été réalisées avec le télescope GRAS 004 de 25 cm vers 4 heures du matin au Nouveau Mexique. Le voici ICI

 

Sur la majorité des images du 13 octobre, il est quasiment impossible de confirmer la présence d’Elenin. Mais sur les 28 images du 14 octobre on voit nettement Elenin sur 10 d’entre elles alors que le ciel étoilé est en mouvement.

Avant de voir ces 10 images, il important de se souvenir qu’Elenin a probablement perdu toute la matière volatile (poussière et glace) de sa surface avant et après son périhélie, période au cours de laquelle la comète C/2010 X1 (Elenin) fut « soufflée » par les nombreuses Ejections de Masse Coronale (CME) et les différentes éruptions solaires (solar flares) qu’elle a sans doute provoqué elle-même en raison de sa nature électrique qui lui permit d’avoir des interactions électromagnétiques avec le soleil.

De plus, les comètes ont un mouvement de rotation naturel sur elles-mêmes qui modifie sensiblement la perception optique qu’on peut en avoir selon l’orientation de ses faces ensoleillées par rapport à la Terre.

Ces photos montrent une comète qui n’est plus maintenant qu’un caillou de quelques kilomètres de diamètre, mais encore fortement chargée électriquement. Sa luminosité est très faible en raison du faible albédo de sa surface (4 %, proche d’un corps noir), et aussi parce ce qu’elle nous montre majoritairement sa face nocturne en ce moment.

Elenin reste fixe par rapport au centre de l’image qui pointe automatiquement sur les coordonnées spatiales théoriques de la comète grâce au moteur du télescope pendant que les étoiles bougent en fonction de la rotation de la Terre. La comète ayant une trajectoire convergente avec l’orbite terrestre, il est normal qu’Elenin « remonte le courant » des étoiles (trajectoire opposée à celle des étoiles).

Voici ces photos, dans l’ordre chronologique, séparées chacune d’une minute (temps d’exposition), sauf entre la troisième et la quatrième image séparée de plusieurs minutes en raison du changement de série, ce qui confirme et prouve que le point lumineux fixe par rapport au viseur n’est pas un artefact, mais bien Elenin :

 

http://imageshack.us/photo/my-images/444/diapositive19.jpg/


http://imageshack.us/photo/my-images/585/diapositive20.jpg/


http://imageshack.us/photo/my-images/824/diapositive21.jpg/


http://imageshack.us/photo/my-images/412/diapositive22x.jpg/


http://imageshack.us/photo/my-images/69/diapositive23.jpg/


http://imageshack.us/photo/my-images/809/diapositive24u.jpg/


http://imageshack.us/photo/my-images/818/diapositive25.jpg/


http://imageshack.us/photo/my-images/442/diapositive26.jpg/


http://imageshack.us/photo/my-images/69/diapositive27.jpg/


Cette preuve de la survie d’Elenin après son périhélie est inquiétante. D’abord, c’est un camouflet cuisant pour tous ceux qui ont trop rapidement annoncé sa disparition. Mais le plus important est que la théorie qui explique la corrélation entre séismes majeurs et alignements d’Elenin dans l’ombre de la Terre (en opposition) reste valide. Elle permet de prévoir qu’un « possible » séisme de magnitude 9,8 environ aura lieu autour du 22 novembre 2011. Ce séisme sera sans doute accompagné d’une activité volcanique particulièrement intense sur Terre.

 

Trouvé sur le site http://leveil2011.syl20jonathan.net/

9 commentaires:

  1. Bonjour à tous ;-)
    j' ai monté les images en gif animé ;-)
    http://depositfiles.com/files/nd8ujgkxx

    RépondreSupprimer
  2. je veux bien le redire une nouvelle fois, mais cet elenin est inoffensif pour nous autrement elle aurait provoqué un mega seisme lors du dernier alignement du 26-09.

    L'autre hypothèse qui reste plausible - et donc vraiment dangereuse - serait que la vraie menace soit dans l'ombre d'elenin, à un an de distance - ce qui expliquerait la corrélation entre les seismes et les alignements attribués faussement à Elenin.

    Le vrai prochain rendez vous sera en mars 2012, mais ils risquent d'avoir de terribles phénomènes annonciateurs avant (volcans, tempêtes, grêles...) avant si la théorie du frère jumeaux d'elenin se confirme.

    RépondreSupprimer
  3. Qu'un astre éloigné, beaucoup plus loin que la Lune, et dont le "corps" ne ferait que quelques kilomètres, soit responsable de grands séismes, semble une hypothèse peu vraisemblable.

    En revanche, que Elenin ait une influence invisible, de nature "spirituelle", cela est peut-être plus envisageable. Les possibles interactions de la comète avec le Soleil pourraient être un indice de cette influence de nature "électrique" ou "energétique", car tout dans l'univers est Energie, sous une forme ou sous une autre.
    Peut-être alors que l'influence de Elenin se fera sur la psyché collective; sur le "niveau de conscience" humain. En ce sens, la comète serait un messager des dieux, comme le mythe ancien le faisait penser.

    L'ami Pierrot

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour à tous, et un grand merci à Jo^^ pour avoir publier cet article.

    Ce qui surprend en premier lieu sur les photos de l'article c'est la faible luminosité d'Elenin comparée à celle des étoiles du fond du ciel. Voici une image explicative de la situation :

    http://imageshack.us/photo/my-images/94/explicationfaiblelumino.jpg/

    D'abord, les étoiles émettent de la lumière, pas Elenin qui se comporte comme une planète qui se contente de renvoyer la lumière solaire. Ensuite, Elenin est encore entre le soleil et nous (au 14 octobre), mais décalée à l'ouest. La lumière renvoyée est très faible parce que nous voyons essentiellement sa face nocturne. Enfin, les comètes ont une surface tellurique qui renvoie très peu de lumière solaire, environ 4 à 5%. Les corps célestes sont dits noirs à partir de 3% et moins.

    Plus le temps passera, mieux on verra Elenin, surtout quand elle passera au-delà de l'orbite terrestre puisque on pourra observer sa face diurne depuis la face nocturne de la Terre (conditions idéales d'observation des corps célestes). Le 2 novembre nous croiserons son orbite comme le montre le schéma ci-dessus. Vous verrez alors qu'Elenin n'est pas un moucheron dans le ciel, mais un gros caillou de 4 kms de diamètre.

    Merci à marshmallow72 pour avoir eu la gentillesse de participer à cette contribution en proposant un montage gif animé :

    http://depositfiles.com/files/nd8ujgkxx

    Cela permet de mieux visualiser le mouvement des étoiles et la présence d'Elenin au 14 octobre 2011, chose que j'ai faite sur powerpoint en faisant défiler les photos de Francis pour repérer un point fixe au centre de la visée télescopique (Elenin) avant d'alerter Francis Walsh de ma découverte, ce dont il m'a remercié.

    Si vous vous contentez des apparences alors vous n’avez aucune chance de réussir dans une activité scientifique, ou de comprendre le monde qui vous entoure. Une prise électrique n’est au fond qu’un bout de plastique avec deux morceaux de métal à l’intérieur. Bref, quelques grammes. Touchez ces plots métalliques minuscules du haut de vos 80 kilos (moins pour les dames) et c’est l’électrocution assurée, voire la mort. La gravitation n’a rien à voir alors avec votre mort !

    Ce qui sert de « CABLE » dans le cas d’Elenin, dont le noyau a eu le temps de se charger électriquement pendant 11.800 ans grâce à la région héliosphérique extérieure dense en électrons qu’Elenin a traversée le plus clair de sa vie, et à l’excitation continue du bombardement du vent solaire positivement chargé (protons) émis principalement de l’équateur solaire (Elenin est quasi-coplanaire), c’est la QUEUE DE MAGNETOSPHERE TERRESTRE qui s’étend sur plusieurs Unités Astronomiques.

    La condition d’une décharge électrique d’Elenin dans la ionosphère terrestre, elle-même liée électriquement à la surface de notre planète, c’est justement la présence d’un plasma, celui de la queue de magnétosphère dont les courants de Birkeland remontent à contre-courant du vent solaire. Ce sont des faits scientifiques prouvés depuis bien longtemps. Elenin n’a absolument pas besoin d’avoir une chevelure ou une queue ionique pour se décharger dans la queue de magnétosphère terrestre puisque la situation du 22 novembre prochain ressemble exactement à celle du 27 février 2010 lorsque eut lieu le séisme de 8,8 au Chili. Elenin n’avait ni chevelure, ni queue car elle était beaucoup trop loin pour cela, soit à 6 Unités Astronomiques, mais parfaitement alignée, à un jour près, dans l’ombre de la Terre. Bref, SEUL son noyau a suffit pour déclencher un séisme majeur à 12 fois la distance qu’elle aura le 22 novembre prochain.

    Elenin11

    RépondreSupprimer
  5. Suite...

    Pour mémoire, il y avait une chance sur 550 milliards pour que Elenin se soit trouvée par hasard en alignement en opposition (sur l’écliptique et derrière la Terre) au moment où deux des sept plus grands séismes enregistrés de l’histoire (données sur 300 ans) eurent lieu, en suivant une loi de croissance de magnitude sismique équivalente à celle de décroissante des distances d’Elenin par rapport à la Terre.

    Cette probabilité infinitésimale est significative d’un LIEN PHYSIQUE EVIDENT. Les séismes ont eu lieu. C’est donc une théorie étayée par des faits indiscutables. La seule explication scientifique admissible est celle de la décharge du noyau d’Elenin dans la queue de magnétosphère terrestre. Cette configuration aura lieu de nouveau le 22 novembre prochain. Qu’importe que la chevelure ait disparue puisque sa charge est beaucoup trop diffuse (une centaine de particules par centimètres cubes). En revanche, la charge du noyau est concentrée dans une densité de 10^19 atomes par centimètres cubes.

    En vertu de la « souplesse » de la queue de magnétosphère, le séisme attendu d’environ 9,8 de magnitude, suivant ainsi la même loi de croissance d’intensité en fonction de la décroissance des distances, pourrait avoir lieu quelques jours avant ou après cette date.

    Toute tentative de faire correspondre des dates théoriques de pseudo proximité, ou autres alignements soit-disant « ratés » (comme celui du 27 septembre), non conformes aux conditions scientifiquement prouvées de déclenchement de décharge électrique – à savoir Elenin dans l’ombre de la Terre – est une preuve d’un manque de réflexion ou, pire, d’une volonté délibérée de désinformer les lecteurs.

    Contre la pensée commune, j’ai affirmé qu’il ne se passerait rien de catastrophique le 27 septembre, en dehors de CME, de solar flares, de pannes de courant et de satellites. C’est exactement ce qui s’est produit en raison du passage d’Elenin à son périhélie (interaction électromagnétique avec le soleil).

    Contre la pensée commune, j’ai affirmé qu’Elenin n’avait pas disparue après son passage au périhélie. Francis Walsh a fourni les documents photographiques dont j’ai pu tirer la preuve de sa survie.

    Contre la pensée commune, j’affirme qu’Elenin reste une menace très grave pour la période autour du 22 novembre 2011. A vous de conclure ce vous convient.

    Elenin11

    RépondreSupprimer
  6. Le seul effet possible sera probablement une pluie d'étoiles filantes autour du 5 novembre : tout simplement parce que l'orbite de la terre traversera celle où est passée la comète.
    Pour le reste qu'elle soit en 1 morceau ou en 10 l'influence gravitationelle est théoriquement égale à zero et indétectable.
    Autre chose : toutes les queues de comètes sont constituées de nombreux ions et donc ont une charse... mais là plus de queue (soufflée) = aucun effet electrique (au reste beaucoup trop lointain, possible.
    Pschiit la comète...

    RépondreSupprimer
  7. ça dépend de sa masse , un petit morceau peut etre extrêmement dense . donc si admettons cela est un morceau d'une naine brune alors oui un petit morceau peut avoir de l'influence .elle n’influe pas directement sur la terre , mais sur la planète la plus proche qui ensuite influe sur une autre , le soleil etc etc et qui fini par nous influencer également . mais bon c'est que des hypotyposes qu'on ne peut pas vérifier , mais c'est possible .

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,
    évidemment, Elénin fait penser à un spermatozoïde à la conquête d'une gamète féminine. D autant plus que ce corps "géocroiseur" n appartient pas à notre système solaire. Il viendrait de beaucoup plus loin. De son lointain voyage aux confins de la galaxie Elénin ramène avec lui des informations d'autres mondes. Si les mondes croisés sur sa trajectoire sont plus en avance que le notre, les informations qu'il porte sont fécondantes pour notre monde. L' évolution c'est de l 'information. Contrairement à la fécondation de l'ovule par un spermatozoïde, Elénin n a pas besoin de perforer notre planète pour larguer son message. Une relative proximité peut permettre d'échanger des polarités électriques ou électromagnétique et l'information de notre bonne vieille terre est modifiée...
    de la part de schuss.

    RépondreSupprimer
  9. je suis totalement d'accord, elenin ramène des informations que le soleil nous renvoie, petit a petit, les grands changements s'opèrent..!!! L'ère du Verseau approche.
    Solar.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés