Suivez ce blog via Facebook

vendredi 14 juillet 2017

Longue éruption solaire de classe M2.4 et mise à jour importante de Carlos Ramirez

Avant de poursuivre avec la mise à jour sur cette éruption solaire qui a produit une éjection de masse coronale en partie dans notre direction, j'aimerais faire un léger clin d’œil à TVA Nouvelles. Ils ont publié un article à propos de la tache solaire 2665 quelques heures avant la longue éruption de celle-ci. 

"La NASA a capté ces images dans la région active du Soleil la «12665» le 5 et le 11 juillet derniers. Il s’agit de la seule tache solaire détectée récemment. «Ces taches, comme des taches de rousseur semblent être toutes petites, mais la taille est ''relative''. Dans les faits, elle est beaucoup plus grosse que notre planète», précise la NASA."

1. IL NE S'AGIT PAS DE LA SEULE DÉTECTÉE RÉCEMMENT. SUR LES 194 JOURS ÉCOULÉS DEPUIS LE DÉBUT DE L'ANNÉE, 44 DE CEUX-CI FURENT "SANS TACHES". Donc, 150 jours avec des "FRECKLES". 

La dernière année à battre est 2009 avec 260 jours sans tache solaire. Nous pourrions surpasser ce chiffre en 2019-2020 avant de rentrer dans le cycle solaire 25.

2. Elle est loin d'être impressionnante par sa grosseur ! Nous avons observé des taches beaucoup plus imposantes par le passé.

En fait, nous devrions être beaucoup plus impressionnés par la faiblesse du cycle 24 et les projections de ceux à venir. Le champ magnétique stellaire diminue ( 8nT à 4 nT ) en même temps que notre bouclier magnétique terrestre perd de la vigueur. Est-ce que les fakes news TVA essaient de faire croire que le Soleil est actif au lieu de livrer des faits scientifiques conformes à la réalité?

Revenons à nos moutons ! Cette éruption solaire aura duré 2 heures (avec un pic de 44 minutes) et a bel et bien engendré une éjection de masse coronale en partie vers nous. C'est Vénus qui sera la plus touchée. D'ici 72 heures nous devrions recevoir ce vent de particules (16 juillet). Cela dépend de sa vélocité. Celle-ci, ainsi que la densité, jouera un rôle sur l'intensité de la tempête magnétique. Une tempête G2 est anticipée. Il est important de noter aussi que nous attendons un peu avant (demain) la réception d'une autre rafale de particules causée par le trou coronal qui nous a fait face ces derniers jours. Il vaudrait mieux que les 2 n'arrivent pas en même temps. 

Voici une vidéo où j'explique le phénomène et ses liens avec la météorologie ainsi que la climatologie: 

Les 2 dernières tempêtes magnétiques du mois: 

Site de Carlos Ramirez:

3 commentaires:

  1. Réponses
    1. "Mais les pics très élevés comme mon record de 243.1 CPM sur les précipitations en décembre 2016 prennent très fort probablement origine dans le bombardement de particules cosmiques primaires et SECONDAIRES. Comme les neutrons qui ont plus ou moins 12 minutes de demi-vie. IL EST IMPORTANT DE COMPRENDRE ICI QUE JE SUIS TÉMOIN DIRECT DE CES PHÉNOMÈNES. Je suis en mesure de confirmer d'autres études scientifiques qui prouvent aussi la hausse des rayonnements cosmiques.  "

      Article complet ici : http://www.lepouvoirdelaconnaissance.com/2017/07/tempete-magnetique-en-cours-et-tests-geiger.html

      Supprimer
  2. Amicalement, tu développes ?

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés