Suivre ce blog via Facebook

mardi 19 septembre 2017

L’ouragan Maria dévaste l’île de la Dominique

ROSEAU, Dominique — L’ouragan Maria a foncé sur l’île de la Dominique avec des vents soufflant à plus de 250 kilomètres par heure, emportant des toits, dont celui de la résidence du premier ministre, qui fait état d’une destruction «ahurissante» de l’île caribéenne.

Maria se dirige maintenant vers d’autres îles des Caraïbes déjà dévastées par l’ouragan Irma.

Sur sa page Facebook, le premier ministre Roosevelt Skeritt écrit que des rapports préliminaires laissent présager une dévastation presque généralisée du territoire. Il dit craindre que certains de ses concitoyens aient perdu la vie en raison notamment des glissements de terrain.

M. Skeritt ajoute que son toit s’est envolé, se disant «complètement à la merci de l’ouragan» pendant que l’eau inondait sa maison. Sept minutes plus tard, il mentionnait avoir été secouru.

L’oeil de l’ouragan est passé au-dessus de l’île tard lundi soir avant que Maria ne perde de sa vigueur en devenant un ouragan de catégorie 4. Tôt mardi matin, Maria redevenait un ouragan de catégorie 5.

Des vents violents accompagnés d’importantes quantités de pluie se sont abattus sur la Dominique pendant des heures. L’inspecteur Pellam Jno Baptiste a déclaré tard lundi soir qu’on ne rapportait aucun décès, mais il a ajouté que les policiers ne pouvaient se rendre sur le terrain en raison des conditions trop dangereuses.

Les autorités en Guadeloupe s’attendent à ce que des inondations majeures surviennent sur l’île française.

Dans l’île voisine de la Martinique, les autorités ont ordonné aux gens de demeurer à l’intérieur et de se préparer à des pannes d’électricité et à des problèmes d’alimentation en eau. Toutes les écoles et les services non essentiels ont été fermés.

Pour sa part, Porto Rico se prépare à être frappé directement par l’oeil de l’ouragan Maria. Environ 70 000 personnes sont toujours sans électricité depuis le passage de l’ouragan Irma et 200 citoyens demeurent encore dans des centres d’hébergement.

Ernesto Morales, météorologue au service national américain de météorologie à San Juan, a déclaré que cet ouragan risquait d’être catastrophique pour Porto Rico, qui pourrait recevoir jusqu’à 48 centimètres de pluie. Les forts vents pourraient balayer l’île pendant 12 à 24 heures.

Le Centre national des ouragans de Miami a mentionné que l’oeil de l’ouragan Maria se situait tôt mardi matin à environ 100 kilomètres à l’ouest-sud-ouest de la Guadeloupe avec des vents soufflant à 260 kilomètres par heure.

Source:
http://journalmetro.com/monde/1200381/louragan-maria-devaste-lile-de-la-dominique/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés