Suivre ce blog via Facebook

samedi 3 novembre 2012

Les habitants de 7 communautés du New Jersey ont reçu un ordre d'évacuation, avec 5 minutes de préavis, et ils ont été forcés, par les services d'urgence, de monter dans des autobus: ils ne pourront réintégrer leurs domiciles que dans 8 mois, leur a-t-on dit!


Des résidents de sept communautés ont été évacués hier soir par les services d'urgence pour, disent-ils, effectuer les travaux de réparation et de reconstruction [mais qu'est-ce que c'est que cette connerie?].

Les secteurs concernés sont Seaside Heights, Seaside Park, les sections de l'île Berkeley, le sud de Seaside Park, Lavallette, Ortley Beach et Mantoloking.

La décision fait suite à une réunion qui s'est déroulée en après-midi avec les chefs de police des communautés touchées et les autorités locales.

Des autobus remplis de gens ont été escortés par des policiers et des pompiers qui ont donné l'ordre d'emballer leurs affaires en cinq minutes.

Le chef de police a déclaré: "Nous faisons des évacuations obligatoires pour sortir les gens.  Nous voulons que les gens sachent que ce n'est pas seulement pour leur sécurité.  C'est pour d'autres raisons afin que nous puissions nous mettre en place, pour travailler, pour faire ce que nous avons à faire". [Déloger des milliers de personnes sous prétexte que des travaux doivent être effectués, ce n'est pas une raison valable, quelque chose se trame pour que les gens soient évacués de force sans pouvoir revenir chez eux pendant 8 mois...]

Les résidents seront en mesure de retourner chez eux à un certain moment, sous escorte policière, pour récupérer leurs biens.

Une dame de 76 ans, évacuée de force, n'a eu que 5 minutes pour emballer un sac avec des effets personnels, pour ensuite être mise dans un autobus.

Les autorités ont dit aux habitants qu'ils ne seraient pas en mesure de rentrer chez eux pendant des mois, jusqu'à 8 mois...

Des milliers de personnes sont concernées par cette délocalisation.  L'endroit où toutes ces personnes sont amenées n'est pas identifié pour le moment.

Source:

21 commentaires:

  1. il faut suivre ca de tres pres ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune raison ne justifie ce kidnapping de force par la FEMA, c'est injuste et criminel...
      L'ouragan était une vrai menace, ils n'ont pas été évacué de force donc ils attendent le chaos pour DEPORTER LES GENS...
      Il ne faut pas les laisser faire !!!!!

      Si les gens étaient plus solidaires, les prédateurs auraient du mal à agir car la quantité de gens et le courage les feront fuir...

      7.8. « Je n’ai rien dit »… par Martin Niemöller

      Le pasteur Martin Niemöller
      Quand ils sont venus chercher les communistes,
      je n'ai rien dit.
      je n'étais pas communiste
      Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
      je n'ai rien dit.
      je n'étais pas syndicaliste
      Quand ils sont venus chercher les juifs,
      je n'ai rien dit.
      je n'étais pas juif
      Quand ils sont venus chercher les catholiques,
      je n'ai rien dit.
      je n'étais pas catholique
      Et, puis ils sont venus me chercher.
      Et il ne restait plus personne pour protester


      Supprimer
  2. Super...

    5 minutes pour se préparer pour déguerpir.
    On pourrait supposer qu'il ya un danger imminent, mais lequel? Ca ne peut pas être la centrale nucléaire, ils sont trop loin (ou alors on ignore si les autres ont été évacué.

    Il reste la possiblité que toutes l structure tombe à la flotte.

    Fin, leurs alertes FEMA sont bizzares depuis quelques jours.

    Que ces gens soient forts, et que Dieu les garde.

    RépondreSupprimer
  3. Raisons evoquées de cette évacuation:
    Il a dit les réparations doivent être effectuées à l'infrastructure des zones touchées, ainsi que la conduite principale de gaz, de Mantoloking Island Beach State Park, qui doit être reconstruit, et devrait prendre entre six et huit mois.

    Les autres réparations qui doivent être faites comprennent un égout effondré à Seaside Heights.

    Daniel...

    RépondreSupprimer
  4. Abduction, enlevement ou encore remplacement, une experience et observation d'integration ou d'infiltration ??? Je sais je charie encore comme toujours, mais qui sait vraiment ce qui se trame dans l'ombre?

    RépondreSupprimer
  5. Et pour ca on evacue de force, en 5 minutes pour 8 mois!!! DU DELIRES, alerte au fascisme, il vont miner et preparer le terrain pour la prochaine grande false flag, APOCALYPTIC DAYS!!!

    RépondreSupprimer
  6. Il faudrait surtout surveiller si les camps de la FEMA sont en train de se remplir....
    prophecies.org

    RépondreSupprimer
  7. Avant d'emporter des gens de FORCE en bus, ont devrait toujours bien leur donner la possibilité d'aller dans de la famille hors zone sinistré pour ceux dont c'est possible. De cette manière je trouve que les gens sont traités comme des criminels. Effrayant tout de même... J'espère bien ne pas être victime de pareil chose en mon pays.
    Susanna

    RépondreSupprimer
  8. J'espere aussi que cette fois-ci ils leur ont permis de prendre leurs animaux domestiques. Pendant Katrina ça faisait tellement pitié de voir les chiens maigres et abandonnés sauvagement.
    Minerve

    RépondreSupprimer
  9. Ca ressemble a la guerre de 39 45 ou on amenait les gens dans des trains sans trop leur dire ou ils allaient. Aujourd'hui en 2012 c'est des autobus.

    RépondreSupprimer
  10. Je ne serais pas étonné de voir que ce sont des scénario de pratique afin de vérifier la réaction des évacués et du peuple. De 1: pour observer le contestement et de 2: pour tester la viabilité des camps FEMA avant de faire des évacuation de masse.

    Pendant 8 mois c'est très long et je ne vois nul part autre que les camps FEMA pour loger les gens (des milliers de personne). Les camps ont la capacité de loger des millions de personnes alors... C'est vraiment terrible!

    Maintenant c'est à se demander si l'ouragan n'a pas été provoqué pour accomplir leur dessein...

    RépondreSupprimer
  11. une canalisation de gaz est détruite donc = danger immense pour les quartiers au alentour , une étincelle et ça peu tout faire sauter et tous les tuer , donc au lieu de toujours vouloir voir le mal partout , dites vous aussi que peut etre grâce a ses quelques minutes de réaction ces gens ont eu la vie sauve , car il y aurait pu avoir une immense drame , et si il y avait eu un drame , taré comme certains sont , ont lirait que c'est encore un false flag ou ce genre de chose .

    y'a effectivement des choses de complétement pourri dans ce monde , mais il n'y a pas que ça et a en lire certain , franchement tirez vous une balle dans la tete si ce monde est si merdique et que vous le voyez uniquement en noir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour "Anonyme", je suis technicien pour une société de gaz, et je peut t'assurer que dans le cadre d'une canalisation sectionné ou détruite il existe une multitude de moyen pour maitriser une fuite, je pense donc que ce prétexte ne tiens pas la route.

      Supprimer
    2. tu n'as pas souvenir au usa de la canalisation qui avait exploser en californie ?

      " 52 blessés, dont trois brûlés au troisième degré, 37 maisons détruites et 8 maisons gravement endommagées."

      Supprimer
    3. C’était un défaut de soudure visiblement, c’était une canalisation de transport qu'il ne faut pas confondre avec les canalisations de distribution qui ont une pression plus faible (60 a 200 bar pour le transport) a 12 bar pour la distribution autant dire que les degats sont significativement différent.

      Supprimer
    4. De toutes les façons, la distribution de gaz naturel qui alimente les maisons de Jersey Shore est assurément stoppée et les dangers sont donc inexistants tant que le gaz n'est pas réinjecté dans les tuyaux de transport.

      Supprimer
    5. mdr , mais oui vous avez raison , le gaz ça explose pas , ça n'a pas exploser pendant l'ourangan sandy , ah les débiles qui veulent toujours que ce soit le mechant gouvernement qui soit responsable de tout .

      Supprimer
  12. Ok, il y a peut-être un danger imminent dans les secteurs visés par les évacuations obligatoires. Mais pourquoi n'avoir rien dit aux citoyens? Pourquoi les nouvelles locales ne rapportent pas un tel danger et rapportent que les autorités, par ces évacuations, veulent reconstruire?

    Au Bayou, en Louisiane, il y a des semaines, des mois, que du méthane émerge de l'eau, que des millions de barils de butane se trouvent à quelques kilomètres du "sinkhole" (qui fait 5 acres), que des citoyens qui habitent à quelques kilomètres du gigantesque affaissement arrivent à faire flamber l'eau qui sort de leur robinet, que des morceaux de terre continuent à s'effondrer laissant craindre le pire... et les localités avoisinantes n'ont toujours pas été évacuées! Et avec Katrina qui a fait des milliers de personnes laissées à elles-mêmes pendant plus d'une semaine, abandonnées à leur sort, dans la merde, sans nourriture et sans eau, on ne me fera pas accroire que les autorités ont à coeur de nous protéger, de nous sauver! Les seules bonnes volontés des gouvernements se comptabilisent en pourcentage de votes! Ce sont les mêmes gouvernements qui vaccinent nos enfants et qui nous empoisonnent en grands coups de chemtrails et de fluor dans l'eau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. par ce que la plupart des gens cherchent à rechigner des que tu cherches à leur expliquer quelques chose et dans une situation qui peut etre urgente et dangereuse mieux vaut ne rien leur dire et les stresser car la tu es sur qu'ils te suivront sans rien dire .

      Supprimer
  13. On dirait que leur priorité n'est plus le bien être du citoyen mais juste leur confort, je parle du Gouvernement. J'ai cru (penser) la semaine dernière qu'Obama demanderait de reporter les élections et qu'ils metteraient leur énergie en commun pour aider les sinistrés. Mais je ne dois pas vivre sur la même planète qu'eux.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés