Suivre ce blog via Facebook

samedi 2 janvier 2021

De nouvelles informations sur le piratage "SolarWinds"

Voici de nouveaux développements sur la cyber-intrusion dans SolarWinds, logiciel qui gére des centaines de méga-compagnies et la plupart des grands ministères de l'appareil américain: Mastercard, Visa, département du Trésor, le département d'État, le département du commerce, le département de l'énergie et certaines parties du Pentagone sont parmi les agences confirmées avoir été infiltrées.

J'ai fait une vidéo "Une crise bien pire que la COVID à venir", dans laquelle je m'inquiète des propos du président du Forum économique mondial, Klauss Schwab, ingénieur et prophète du "great reset", qui annonce une "cyber-pandémie" capable de créer un "blackout" de toutes les infrastructures. C'est d'ailleurs ce qu'il prédit être "une crise bien pire que la COVID". 👇

https://youtu.be/F_2vhUpO0gU

Voilà que de récentes informations sur cette gigantesque opération de piratage nous apprennent que:

"Publiquement, les responsables ont déclaré qu'ils ne croyaient pas que les pirates informatiques de la SVR russe avaient percé des systèmes classifiés contenant des communications et des plans sensibles. Mais en privé, les responsables affirment qu'ils n'ont toujours pas une image claire de ce qui aurait pu être volé.

Ils ont déclaré s'inquiéter des données délicates, mais non classifiées que les pirates auraient pu prendre à des victimes telles que la Federal Energy Regulatory Commission, y compris "Black Start", 👉soit les plans techniques détaillés sur la façon dont les États-Unis prévoient de rétablir le courant en cas de panne de courant cataclysmique.

Les plans donneraient à la Russie une liste de systèmes à cibler pour empêcher le rétablissement de l'électricité lors d'une attaque comme celle qu'elle a déclenchée en Ukraine en 2015, coupant l'électricité pendant six heures en plein hiver. Moscou a implanté il y a longtemps des logiciels malveillants dans le réseau électrique américain, et les États-Unis ont fait la même chose à la Russie comme moyen de dissuasion.

(...)

Les intentions derrière l'attaque restent obscures. Mais avec une nouvelle administration qui entrera en fonction dans trois semaines, certains analystes affirment que les Russes pourraient essayer d'ébranler la confiance de Washington dans la sécurité de ses communications et démontrer leur cyberarsenal pour obtenir un effet de levier contre le président élu Joseph R. Biden Jr. avant les pourparlers sur les armes nucléaires."

https://www.nytimes.com/2021/01/02/us/politics/russian-hacking-government.html?action=click&module=Top%20Stories&pgtype=Homepage

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés