Suivre ce blog via Facebook

mardi 12 janvier 2021

Est-ce que l'héritage de l'administration actuelle, poussée par de très puissantes nations, sera une déclaration de guerre à l'Iran avant l'entrée en scène de Biden comme nouveau président?

"Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a déclaré mardi, sans fournir de preuves tangibles, qu'al-Qaïda avait établi une nouvelle base en Iran et que les États-Unis avaient moins d'options pour traiter avec le groupe maintenant qu'il était "enfoui à l'intérieur" ce pays.

À huit jours seulement du mandat du président Donald Trump, Pompeo a allégué que l'Iran avait donné refuge aux dirigeants d'Al-Qaïda et soutenu le groupe, malgré un certain scepticisme au sein de la communauté du renseignement et du Congrès.

Pompeo a déclaré que sa présence en Iran n'était pas une surprise et a ajouté:

"La présence d'Al-Masri en Iran montre la raison pour laquelle nous sommes ici aujourd'hui ... Al-Qaïda a une nouvelle base: c'est la République islamique d'Iran."

Sur Twitter, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a rejeté les accusations de Pompeo comme des "mensonges bellicistes".

L'Iran a été une cible tout au long de l'administration Trump et Pompeo a cherché à accroître davantage la pression sur l'Iran ces dernières semaines avec plus de sanctions et une rhétorique enflammée.

Les conseillers du président élu Joe Biden estiment que l'administration Trump tente de rendre plus difficile pour lui de se réengager avec l'Iran et de chercher à rejoindre un accord international sur le programme nucléaire iranien une fois qu'il prendra ses fonctions le 20 janvier.

Pompeo a ajouté qu'il imposait des sanctions aux dirigeants d'al-Qaïda basés en Iran et à trois chefs de bataillons kurdes d'al-Qaïda.

Il a également annoncé une récompense pouvant atteindre 7 millions de dollars pour des informations conduisant à la localisation ou à l'identification du chef d'Al-Qaïda basé en Iran, Muhammad Abbatay - également connu sous le nom d'Abd al-Rahman al-Maghrebi.

Pompeo a accusé l'Iran de liens avec Al-Qaïda dans le passé mais n'a pas fourni de preuves concrètes."

https://www.swissinfo.ch/eng/reuters/pompeo-says-al-qaeda-has-new-home-in-iran--gives-no-hard-evidence/46280684

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés