Suivre ce blog via Facebook

vendredi 8 janvier 2021

Réflexion concernant la purge de Twitter aujourd'hui

Twitter, Facebook, Youtube, procèdent depuis quelques mois à de la censure systémique et aujourd'hui, on a assisté à une purge spectaculaire qui soulève beaucoup d'indignation. Particulièrement de la part des supporters de Donald Trump.

L'équation qui est sous-entendue et énonçée est que s'il y a censure de l'information ou suppression des comptes de la "résistance", c'est que forcément on veut nous cacher la vérité. Ceux qui suivent ces "comptes dissidents" sont prêts à tout pour suivre leurs leaders ou influenceurs pour continuer à accéder à cette vérité qu'on veut nous cacher.

Des plates-formes alternatives ont été créées comme PARLER, RUMBLE, VK, pour accueillir les victimes de cette censure généralisée, se présentant comme des réseaux sociaux ou de diffusion attachés à la libre expression et à la protection des données de ses utilisateurs.

Twitter, Facebook, Youtube sont de plus en plus désertés par ceux qui dénoncent les "merdias" et la violente censure de Bigtech, et ces dissidents migrent massivement vers ce qu'ils croient être le "nouveau monde libre" de l'information.

👉Serait-il possible que tout cela fasse partie d'une stratégie de Bigdata, en complicité avec d'autres instances (gouvernements, le renseignement), pour concentrer la dissidence vers des plates-formes prévues pour accueillir les "mal-aimés du web", pour ainsi les répertorier et les surveiller?

Je pense avoir trouvé un élément de réponse à cette question. 

Le principal financier du réseau "Parler" est Rebekah Mercer, administratrice de Cambridge Analytica avant sa dissilution en 2018, 👉compagnie de data accusée d'avoir volé des millions de données personnelles aux Américains, en complicité avec Facebook, pour influencer les élections de Ted Cruz et Donald Trump (sans compter toutes les autres accusations). 

Cambridge Analytica, devant le scandale et la publicisation des accusations, a simplement changé de nom et opère encore aujourd'hui dans la même sphère d'activité, soit la collecte de données, sous le nom de la société Emerdata Limited. 

Qui est le principal actionnaire de Emerdata Limited, renouveau de Cambridge Analytica?

Rebekah Mercer, le principal contributeur financier de "Parler", le nouveau réseau social préféré des partisans de Trump.

😉



3 commentaires:

  1. Je ne suis sur aucun réseau sociaux et je n'ai pas de cellulose... Pardon... je voulais dire cellulaire... loll... OUI en faite, j'en ai un qui dort dans le tiroir à côté de mon lit. J'ai même pas d'abonnement et je ne compte pas en avoir non plus. Je me sert de mon cellulaire comme appareil photos et vidéos, rien de plus... Bien des gens se dise: '' criss a doit-être plate sa vie sans cellulaire, sans réseaux sociaux''... Bref, pas pantoute, au contraire, je ne m'en porte que mieux et j'ai pas l'air d'un ''fucking'' ZOMBI la face river dans l'écran de son smartphone... Ça fait longtemps que j'avais compris ce qui allait arriver et ça ne m'étonne pas du tout ce qui se produit actuellement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pourrais espérer dormi calmement après avoir manifestè pour la liberté et la démocratie avec un cell dans mes mains. J'ajoute que le plus grand défenseur de la liberté, de la démocratie et de la vérité que le Québec a eu depuis les 50 dernières années (je suis sérieux), celui qui mettait en boîte les imposteurs et magouilleurs, n'avait pas de cell: BENOIT PERRON (1958-2015). ll y en a même un sur Youtube (Antoine Lafortune) qui n'a pas de compte bancaire. J'admire...

      Supprimer
    2. J'ai bien connu Benoit et j'aimerais tellement pouvoir échanger avec lui de ce qui se passe... paix à son âme.

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés