Suivre ce blog via Facebook

jeudi 21 juin 2012

Israël demande une intervention massive en Syrie

Le vice-ministre israélien des Affaires étrangères, Danny Ayalon, a estimé aujourd'hui à Paris que la communauté internationale devait préparer "une intervention massive" en Syrie, pour éviter "une extension du conflit au Liban et en Irak". "Plus on attend, plus il y aura de chaos et de victimes. Il n'y a pas grand chose qu'Israël puisse faire, c'est au peuple syrien, à l'Occident et à la Russie de trouver une solution pour arrêter les massacres", a dit à quelques journalistes Danny Ayalon, lors d'une visite en France.

"La solution la plus efficace serait une intervention massive de la communauté internationale, sur le modèle de ce qui s'est passé en Bosnie", a-t-il poursuivi, évoquant le déploiement d'une force armée d'interposition. "Il est nécessaire d'y associer tous les pays concernés, y compris et surtout la Russie. Il faudra certainement trouver une solution pour (le président) Bachar el-Assad et sa famille", a souligné Ayalon.

"Si rien ne se passe, il y a un grand risque d'une extension du conflit au Liban et en Irak, deux pays qui partagent de nombreuses similitudes avec la Syrie", a mis en garde le ministre, qui devait s'entretenir dans la journée avec le chef de la diplomatie française Laurent Fabius. Le président israélien Shimon Peres avait déclaré le 10 juin qu'il souhaitait la victoire des rebelles en Syrie. Israël est formellement en état de guerre avec la Syrie, son voisin au nord, mais la frontière entre les deux pays n'a connu aucun incident notable depuis la fin de la guerre israélo-arabe en octobre 1973.

La Syrie est en proie depuis mars 2011 à une révolte sans précédent contre le régime de Bachar el-Assad. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), la répression et les combats entre armée et rebelles ont déjà fait plus de 15.000 morts, en majorité des civils.

Source:


3 commentaires:

  1. je suis convaincu que la prochaine guerre aura pour objectif de détruire la capacité de mener une guerre nucléaire de l’Iran, ce qui pavera la route menant à la destruction des Arabes.

    Lorsqu’Israël mènera sa guerre, il ne saisira pas seulement le détroit d'Ormuz, mais aussi le pétrole du Golfe Persique avec pour effet un déclin irréversible du Dollar Américain (étant donné que le « prix » et le « marché » du pétrole sont étroitement liés au Dollar)

    Israël dominera l’économie mondiale de telle sorte qu’il remplacera les USA au siège de l’Etat dirigeant le Monde


    L’effondrement et la disparition éventuelle du Dollar
    US est un point d’importance cruciale pour Israël vu
    qu’il entrainerait dans son sillage toutes les
    monnaies-papier non-échangeables à l’échelle
    mondiale.

    La monnaie électronique impalpable contrôlée par un système bancaire universel dominé par les Juifs remplacera donc la monnaie-papier, et verra ainsi l’émergence d’un nouveau système monétaire dans lequel les échanges et transferts anonymes ne seront plus possibles.

    Toute transaction financière laissera une trace électronique qui sera livrée grâce à une législation anti-terroriste, à l’autorité oppressive d’Israël

    WELCOME TO FUTURE

    RépondreSupprimer
  2. Une nouvelle monnaie électronique non palpable devrait
    apparaître d’un système bancaire universel centralisé.

    Ceux qui contrôlent le système bancaire devraient à leur tour utiliser leur maitrise sans précédent sur l’argent sous forme électronique, dans le but de faire progresser le calendrier soigneusement dissimulé de l’Etat d’Israël.

    En conséquence, Israël devrait remplacer les Etats-Unis comme la troisième et
    dernière nation dirigeante au monde.

    A ce jour, le Shekel Israélien se renforce dramatiquement pendant que le Dollar US s’effondre.

    Même le puissant Euro a connu une difficile
    compétition avec ce qui est probablement devenu la monnaie la plus forte au monde depuis début 2008, à savoir le Shekel Israélien.

    Les Israéliens eux-mêmes commencent à réaliser
    que la force du Shekel est un signe augurant l’avènement ultime d’Israël en tant que centre du monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai utilisé mon traducteur bullshit -> français


      "Nous les israéliens ça fait longtemps qu'on ne peut plus saquer nos voisins Syriens qui veulent nous reprendre le plateau du Golan. Cette petite rébellion est donc un pain bénit pour s'occuper d'Assad. On interviendrait militairement bien nous-même, mais vu la branlée que le Hezbolah sous-équipé nous a mis la dernière fois qu'on a voulu jouer aux durs, on n'est pas très chauds. On est fort pour attaquer des civils désarmés, mais contre une armée entrainée et bien équipée comprenez qu'on se chie grave dans le froc. C'est pourquoi nous réclamons une intervention internationale, histoire de faire le sale boulot à notre place. "

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés