Suivre ce blog via Facebook

mercredi 20 juin 2012

Une "hystérie collective" responsable de l'étrange affectation qui touche près de 20 étudiants de New York

Une étrange maladie qui touche près de 20 élèves dans une école secondaire de New York a été finalement identifiée: une hystérie de masse!

Les étudiants, presque toutes des filles et des amies, ont commencé à ressentir des tics involontaires.  Parfois ce sont des spasmes de leurs membres, du cou ou du visage.  D'autres fois, les secousses sont accompagnées de bruits sonores.  Ces comportements étranges se sont manifestés vers la fin 2011 pour les premières jeunes femmes.

Les élèves ont été examinés par les infirmières scolaires et des médecins privés, par le C.D.C et par l'Université de Columbia.  Aucun des nombreux experts a trouvé un fondement biologique aux symptômes.  L'école a été soigneusement inspectée pour voir s'il ne pouvait y avoir de contaminants responsables de ces affectations, en plus d'échantillons d'air et d'eau qui ont été étudiés.  Tous les tests se sont avérés négatifs.

Les autorités médicales, face à une absence totale de raison biologique et environnementale pouvant expliquer ce soudain trouble neurologique, ont convenu qu'il s'agissait du "trouble de conversion", un ensemble de symptômes psychologiques convertis en symptômes physiques.

6 commentaires:

  1. Attaque wi-fi, il doit avoir dans leur classe un croisement de plusieurs réseaux.

    RépondreSupprimer
  2. Il est arrivé quelque chose dans cette école pour traumatiser les filles. Peut être ont-elles subit un genre de lavage de cerveau pour effacer leur mémoire???? En tout cas, c'est peut etre un peu parano mais c'est ma théorie -hoshi

    RépondreSupprimer
  3. Un reportage est paru à ce sujet en début d'année. Toutes ces jeunes filles avaient été vaccinées quelques temps auparavant , au sein de leur établissement. Il s'agissait du fameux gardasil...dont les effets secondaires et dangereux sont légions!
    D'où maintenant, un article de désinformation parlant de troubles psycho-somatiques et autres âneries.

    RépondreSupprimer
  4. Autre hypothèse : une manifestation "paranormale" amplifiée par la collectivité d'adolescentes. En effet, l'une d'elles qui peut avoir des problèmes psychologiques, peut susciter les manifestations qui sont reprises et amplifiées par les autres jeunes filles du "groupe": selon l'extrait

    "Les étudiants, presque toutes des filles et des amies, ont commencé à ressentir des tics involontaires. "

    Les phénomènes de "Poltergeist", par exemple, seraient dus à des effets télé-kinésiques d'adolescentes "mal dans leur peau".
    Rien de surnaturel, mais du "paranormal" au motif qu'il s'agit d'effets visibles déclenchés par les forces psychiques de l'inconscient d'une ou de plusieurs personnes.

    L'ami Pierrot

    RépondreSupprimer
  5. Revoilà les fameux tics : c'est un effet secondaire connu officieusement depuis des dizaines d'années( parmi d'autres tel que problèmes neurologiques, tremblements, vertiges, paralysie, décès etc... ) mais non reconnu officiellement de la vaccination ( H1N1, Hépatite B, etc )

    RépondreSupprimer
  6. Essais de nouvelles (ou vieilles) saloperies par l'armée (ou autres), ondes (HAARP, Monarch, MK Ultra), nanotechnologies, drones, chemtrails, climatiseurs, etc. ...
    Tout ces essais vont bon train, ça passe par le QI en baisse flagrante, à la zombification...

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés