Suivre ce blog via Facebook

vendredi 22 juin 2012

Syrie : zones d'ombre autour de la chute d'un avion turc

Alors qu'une partie de la presse turque voit une attaque syrienne, une réunion de crise a été convoquée par le premier ministre Erdogan à Ankara. Un incident qui pourrait avoir de graves répercussions dans le contexte de la crise syrienne.

Source:

4 commentaires:

  1. mais qu'est-ce que faisait un avion turc a 15km d'une ville syrienne?

    RépondreSupprimer
  2. agresser un pays de l'Otan c'est s'exposer a une riposte de l'ensemble de ses Etats membres mais est-ce là un acte d'agression ou de défense? c'est très commode au vu de la situation actuelle lorsque l'on constate que l'empire transatlantique reve d'un pretexte (bon ou mauvais) pour intervenir militairement. De plus c'est un vieil avion périmé qu'ils ont "envoyés se faire abattre" ou "prendre des risques" pour parler politiquement correct,une relique de l'epoque de la guerre froide pas un chasseur cher et moderne

    RépondreSupprimer
  3. Quelle qualité de journalisme !!

    merci

    RépondreSupprimer
  4. En 1964, deux destroyers déclarent avoir été attaqués dans le golfe du Tonkin par des torpilles nord-vietnamiennes. Aussitôt, la télévision, la presse en font une affaire nationale. Crient à l’humiliation. Réclament des représailles. Le président Lyndon B. Johnson prend prétexte de ces attaques pour lancer des bombardements de représailles contre le Nord-Vietnam. Il réclame du Congrès une résolution qui va lui permettre, dans les faits, d’engager l’armée américaine. La guerre du Vietnam commençait ainsi, qui ne devait s’achever - par une défaite - qu’en 1975. On apprendra plus tard, de la bouche même des équipages des deux destroyers, que l’attaque dans le golfe du Tonkin était une pure invention...une histoire sans fin au détriment des peuples pour le contrôle de leurs richesses

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés