Suivre ce blog via Facebook

vendredi 30 décembre 2011

Pérou : découverte d'un site de sacrifices humains datant de 1100 ans

* Des dieux bienveillants?

Des archéologues ont découvert une grande tombe contenant les restes de 60 personnes sacrifiées il y a plus de mille ans près d'un important site religieux de la civilisation pré-inca de Sicàn dans le nord du Pérou, a rapporté la presse locale.



Le quotidien El Comercio cite les archéologues péruviens Carlos Elera et José Pinilla qui effectuent des fouilles sur le site du sanctuaire du Bois de Pomac dans la vallée de Lambayèque, à 800 km au nord de Lima.

La tombe a la forme d'un trou rond de 8 mètres de profondeur, où sont apparus au fil des fouilles les restes en très bon état de 60 personnes, dont des squelettes sans tête et 30 crânes offerts en sacrifice à des dieux de la civilisation Sicàn, ont expliqué les archéologues. La tombe contenait aussi les restes de chiens et de camélidés.

Dans la même zone, les archéologues avaient découvert en janvier la tombe d'un haut personnage de la même civilisation pré-inca qui vouait un culte au "Seigneur de Sicàn", figure religieuse la plus importante dans le nord du Pérou pendant 600 ans.

La civilisation de Sicàn est apparue dans les années 700 à 750 de notre ère et a disparu vers 1375, avec un apogée entre 900 et 1100.

Pendant ces deux cents ans d'apogée, il y a eu sept ou huit "Seigneurs de Sicàn", qui représentaient le pouvoir céleste sur terre. Ils étaient représentés avec des masques ayant des yeux avec des ailes et les oreilles pointues.

En novembre, d'autres archéologues avaient découvert dans le sud du Pérou un site avec les restes de 44 très jeunes enfants sacrifiés, datant de l'ancienne culture pré-inca de Kolla, installée entre 1200 et 1450 de notre ère sur la lagune d'Umayo. 

Source:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés