Suivre ce blog via Facebook

samedi 17 décembre 2011

Selon la directrice du FMI : «Aucun pays n’est à l’abri de la crise»

Les efforts pour combattre la crise doivent cependant commencer dans la zone euro qualifiée de «cœur de la crise».

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) estime qu’aucun pays n’est désormais à l’abri de l’impact de la crise économique mondiale qui est en train de «s’intensifier».

Mme Lagarde lance ces avertissements au moment où le FMI planche sur une mise à jour de ses prévisions économiques semestrielles qu’il doit publier fin janvier 2012. Des prévisions dont on sait déjà qu’elles incluront une baisse des projections de croissance mondiale.

Mme Lagarde a ainsi qualifié les perspectives économiques mondiales d’«assez moroses» avec des révisions de la croissance à la baisse généralisées, des déficits plus élevés que prévu et des finances publiques dans un état précaire. «Et c’est à peu près vrai dans le monde entier», a-t-elle déclaré. La seule exception, selon elle, s’applique aux marchés émergents et aux économies asiatiques, qui ont été les plus durement touchées pendant la crise économique des années 1980-1990 mais qui avaient su, a-t-elle renchéri, prendre les mesures nécessaires pour remédier aux faiblesses de leur système bancaire et de leur cadre réglementaire. Cependant, a-t-elle estimé, ces catégories de pays devront contribuer à gérer la crise actuelle, si le monde veut surmonter les risques.

L’asie : L’exception

Pour Mme Lagarde, les efforts pour combattre la crise doivent cependant commencer dans la zone euro qualifiée de «cœur de la crise». Lors d’une conférence au département d’Etat sur les femmes en politique, la première responsable du FMI a souligné que les pays européens constituent une «union monétaire qui n’a pas été adéquatement complétée par une union économique et budgétaire».

Partage du kiosque

Elle a plaidé pour un «soutien de la communauté internationale, en organisant une responsabilité financière collective, une solidarité budgétaire et l’élément de partage du risque qui est attendu un peu partout dans le monde» pour résoudre la crise de la dette de la zone euro. Sans quoi, a-t-elle averti, «le risque, d’un point de vue économique, est celui d’une rétraction, d’une montée du protectionnisme, d’un isolement, exactement les caractéristiques de la situation dans les années 1930, et ce qui a suivi n’est pas vraiment ce que nous recherchons», a-t-elle expliqué en faisant allusion à la Seconde Guerre mondiale.

Source:

7 commentaires:

  1. Madame Lagarde est totalement dévouée aux Elites financières, et annonce le "plan" : sous prétexte de la crise (virtuelle, rappelons le, puisque la "dette" est une fabrication) prophétisée, l'Europe et les pays occidentaux sera soumise à une dictature financière et au retour aux conditions de servage pour la majorité (les 99.9%).

    Pour se sortir de ce piège virtuel, reposant sur des dettes fictives dans une monnaie fictive (création monétaire à partir de "rien"), des dirigeants politiques qui "servent le peuple" annuleraient la dette et re- mettraient en circulation des monnaies nationales émises par la banque centrale du pays.
    Mais cela n'est toujours pas le cas, l'ensemble de la classe politique est corrompue, vendue aux lobbies et aux financiers.

    Il restera alors aux citoyens à re-découvrir l'autarcie, ou peut-être même, l'auto-gestion, le retour à une forme d'anarchisme au sens historique du terme : société coopérative, sans leader.

    L'ami Pierrot

    RépondreSupprimer
  2. Cette fameuse crise économique on n'en parle depuis longtemps ( à chaque année) et alors, pourquoi cette fois-ci il y en aurait une véritablement?? A mon avis,c'est de la manipulation et c'est fait intentionnellement... pour nous maintenir dans la peur. Tout est virtuel aujourd'hui alors c'est facile de remettre le compteur à zéro. On s'en reparle dans 6 mois. Gerald Celente dit qu'en janvier ça va commencer à s'écrouler. Si on regarde les drnières années, ses prédictions sont nuls. Donc, pourquoi ça serait différent cette fois-ci. Les élites n'ont vraiment pas avantage à ce que tout s'écroule. NWO mon oeil. Encore de la bull-shit. Et tout baigne dans l'huile pour eux.
    Si je suis à côté de la track, quelqu'un peut m'expliquer avec des arguments logique et cohérentes. Merci!!

    RépondreSupprimer
  3. Des dizaines de milliers d'emplois se perdent chaque jour, des usines ferment et jettent à la rue leurs employés parce qu'elles sont incapables de concurrencer sur le marché ou transfèrent leurs productions en Chine, des millions de citoyens sont surendettés, le crédit devenant pour eux la seule façon de mettre du pain sur la table, des millions d'épargnants ont perdu des sommes incroyables suite à la crise économique de 2008 et les pertes continuent d'amputer leurs fonds de pension, des millions de personnes doivent manger avec des bons alimentaires ou via des organismes d'aide et ce nombre est exponentiel...

    Le système ne peut pas faire autrement que crasher, c'est une évidence! L'économie est maintenue en vie "artificiellement" depuis très longtemps et elle est vouée à l'effondrement pour l'instauration d'un nouvel ordre mondial. L'effondrement est justement le mécanisme par lequel doit venir la monnaie mondiale et un système économique mondial. Sarkozy l'a déclaré très clairement, le Georges Walker Bush, le pape, et de nombreuses autres figures politiques qui connaissent l'agenda.

    Les élites ont tout intérêt à contrôler le jour et l'heure de l'effondrement pour ainsi coordonner la solution qui sera une alliance économique de plusieurs pays. Une 3ème Guerre Mondiale sera aussi nécessaire pour déstabiliser les alliances politiques déjà en place, pour asseoir un pouvoir mondial. Sans compter qu'une guerre, c'est payant!

    Les élites occultes qui dirigent sont dans l'attente d'un nouveau monde et celui-ci est à la veille de se manifester. Un gouvernement mondial où ces élites seront à la tête de royaumes pour administrer le bétail, les bêtes les plus parfaites et sans défauts pour qu'elles soient des sacrifices agréables à leur dieu: Satan!

    Ils veulent épurer la race, la réduire, mais aussi la rendre parfaite. La réingénierie de l'être humain sert ce plan de création de "nouvelles créatures" et celles-ci n'ont rien à voir avec les hommes et les femmes que nous sommes. Ils sont capables de "créer" et ce pouvoir leur confère un statut divin, d'où leur arrogance et leur folie sans limite.

    Des preuves? Ça fait 10 ans que je les cumulent sur ce blog! Mais tu as raison, les avertissements se multiplient et il semble ne jamais rien se passer de "majeur". La multiplication des avertissements fait que les gens perdent leur vigilance et perdent même la joie et le zèle dont nous devrions être remplis. Mais un jour vient où le "big one" économique se produira et ce jour, nous serons seuls avec notre petite misère!

    Isabelle :0)

    RépondreSupprimer
  4. Merci Isabelle pour ton commentaire. Tu sais, tu ne peux pas croire comment j'ai hâte que ce système s'écroule. Non pas que je souhaite la misère humaine et le NOM.. loin de là. Mais justement, il y a tellement de gens qui souffrent partout et nous le savons. Quand nous sommes le moindrement allumé et avec un brin de conscience, pouvons-nous être vraiment heureux ( le vrai bonheur) dans ce bas monde?? En tout cas, moi je ne suis pas vraiment heureux, et vous? Ça fait plus de 30 ans que je souhaite un nouveau monde comme vous tous.Pourquoi la majorité des gens sont toujours à la recherche et de plus en plus de SENSATIONS FORTES? Pour fuir leur réalité abrutissante. JE regarde autour de moi, les gens souffrent et ils sont toujours en fuite mais aussi en mode survie. Oui, il faut que ça pette. Est-ce que ça peut se faire en douceur? J'aimerais bien mais je doute.
    Pourquoi les gens passent leur temps à s'acheter des bébelles ( j'en connais beaucoup).. oui,vous avez deviné, pour mettre du piquant dans leur vie monotone. Ils n'ont pas trop de but dans la vie... Je pourrais en dire encore beaucoup, énormément mais j'arrête. Vous avez compris l'essentiel de mon message.. merci de me lire..
    En passant, je me suis toujours considéré comme un mésadapté ( mal adapté) à cette société débile. Et parfois je me demande, pourquoi je suis encore là avec encore un brin de santé mentale et j'espère que je ne craquerai pas. Voilà,ça fait du bien.Parfois et souvent ses temps-ci, j'aurais juste le goût de décrocher de ce système et m'acheter un petit lopin de terre puis me construire une petite cabane ( maison) et vivre de mes produits ( potager,animaux). je crois sincèrement que c'est en vivant comme ça que je serai heureux. Mais je sais, c'est encore une fuite. Finalement, nous sommes souvent en fuite. Sommes-nous heureux? Apparemment,selon une étude sérieuse, seulement 1% des gens disent qu'ils ont vécus une vie heureuse.... une vraie!!
    Vive la simplicité volontaire!!

    RépondreSupprimer
  5. Je vous rejoins tout a fait dans ce que vous venez de dire. Et pourtant j'ai tout quitte et avec mon compagnon nous nous sommes construits une "cabane" et nous avons notre petit lot de terre. Mais je ne me sens toujours pas "heureuse", tant que ce monde continuera de tourner comme il le fait actuellement je ne pourrais pas etre totalement heureuse.

    RépondreSupprimer
  6. lisez la Bible parole de Dieu et vous trouverez le repos pour vos âmes il s'en vient des temps difficiles mais celà confirme justement ce qu'annonce la parole de Dieu et il apparaît à l'évidence que nous sommes dans ces temps là

    RépondreSupprimer
  7. Au moins, vous avez eu le courage de changer votre vie. En plus, vous n'alimentez plus ce système matérialiste à outrance et tentaculaire.
    Vous êtes sortis de ce monde infernal et débile. Et je suis convaincu que pour vous, l'ÊTRE est beaucoup plus important que l'AVOIR. C'est déjà un très grand pas dans votre quête personnelle. Vous et votre compagnon, vout êtes courageux. Vous avez été au bout de vos convictions... ce qu je n'ai pas fait. Merci pour votre partage..
    Yves

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés