Suivre ce blog via Facebook

vendredi 10 février 2012

Après "Alligator 2012" aux USA, "Rafale blanche 2012" au Québec...

Rafale blanche: 3000 militaires envahissent Chaudière-Appalaches

Premier exercice d’une série de trois qui se déroulent tout au long de l’année, Rafale blanche 2012 marque un tournant dans l’entrainement des soldats de Valcartier (5e Groupe-Brigade du Canada). Début février, 3300 soldats ont pris la direction de la région de Chaudière-Appalaches à bord de 800 véhicules pour un exercice hivernal. Les soldats doivent non seulement conduire des opérations en milieu hivernal, mais aussi, et surtout survivre!

À pied, en raquettes, en hélicoptères de type Griffon, en avions de chasse Alpha Jet, en avions Hercules, en parachutes, en motoneiges ou à bord de véhicules de toutes sortes, les militaires réalisent des manœuvres de combat en hiver dans une zone de 4000 km² comprenant les MRC de Beauce-Sartigan, La Nouvelle-Beauce, Les Appalaches, Les Etchemins, Lotbinière et Robert-Cliche. Sans rien pour se chauffer, le froid est mordant même à l'intérieur des tentes, le sommeil court et la nuit agitée.

Au 1er Bataillon, Royal 22e Régiment, les nuits sont d’autant plus courtes que la mission qui leur a été confiée est de protéger l’aéroport de Thetford Mines d’une possible attaque ennemie. Rien d’étonnant donc à voir plusieurs dizaines d’hommes monter la garde par une nuit glaciale alors que le mercure descend jusqu'à -23°.

Les ingénieurs du 5e Groupe-Brigade Mécanisé du Canada, pour leur part, ont fort à faire pendant la durée de l'exercice avec la construction d’un pont de glace long d’un kilomètre et demi, la neutralisation de munitions et la plongée sous la glace.

Quant au 3e Bataillon, Royal 22e Régiment, plus mobile que les deux autres bataillons, sa mission est de mener des opérations de combat à pied, en hélicoptère ou en étant parachuté. Déployé en Haïti juste après le tremblement de terre de 2010, le bataillon fut parmi les premiers à se rendre sur place. Les compagnies A et B, déployées sur le terrain dans Chaudière-Appalaches ont déjà mené plusieurs assauts importants.

Le signe d'un travail bien fait

Dans certains cas, ce sont des ingénieurs comme ceux du 5e RGC qui installent des campements. «Si les gens se couchent le soir dans une tente chauffée avec électricité et après avoir pris une bonne douche et qu’ils ne chialent pas… c’est le signe d’un travail bien fait de notre côté et c’est ça notre récompense», lance l’adjudant-maître Marc Beaumier dont c’est sa 13e année en tant qu’ingénieur.

La météo est un facteur très important dans un exercice comme celui-ci, notamment quand il s’agit d'utiliser des avions Hercules ou des hélicoptères. Ainsi, le lieutenant-colonel Roch Pelletier, commandant du 3R22R, a dû prendre une décision lorsque les vents, trop forts, l’ont obligé à choisir à quel endroit parachuter une compagnie de 100 hommes.

Plusieurs incidents et accidents ont d'ailleurs émaillé l’exercice: du véhicule blinder léger effectuant une sortie de route, à une collision avec un véhicule civil, en passant par un élément de cuisine tombé sur le pont Pierre-Laporte à Québec.

Rencontré pendant l'exercice, le colonel Stéphane Lafaut, commandant du 5e GBMC et de l'exercice Rafale blanche 2012, déplore ces problèmes. «Nous prenons toutes les précautions, mais le risque zéro n’existe pas. Comme c’est un exercice, nous avons des jeunes qui apprennent et peuvent malheureusement faire quelques erreurs.»

Source:

3 commentaires:

  1. Est-ce pour cela que ça fait deux jours quand je vais travailler a Quebec,vers 15h a l entrée du Pont Pierre Laporte y a un truck de l armée rangée sur le côté?

    Ou bien y ai en panne hihihii

    RépondreSupprimer
  2. Il y a aussi le premier ministre Harper qui légalise la torture, on est tellement surpris des agissements de ce clone de George W. Bush, n'est-ce pas? Oh bien sûr, ce n'est que dans certains cas, oui oui on sait bien, il faut commencer par faire accepter le petit peu, qui grossira avec le temps. Cette 'Rafale blanche' est une pratique pour nous 'protéger' aussi? Je n'ai pas trop hâte au jour ou je me ferai protéger même contre mon gré.

    RépondreSupprimer
  3. Les juteux et hauts gradés de l'armée de l'Empire ont au minimum droit à 7% de pertes en temps de paix...non ? Ils préparent "leur guerre" et les pertes seront alors colossales.

    Enfin, rappelons nous ce que Kissinger déclarait à propos du PLAN satanique:
    "Contrôlez le pétrole et vous contrôlerez les nations, contrôlez la nourriture et vous contrôlez le peuple, contrôlez la monnaie et vous contrôlerez le monde"

    Et plus précisément, sur le chaos de la Guerre qui est planifiée :
    «Nous avons dit aux militaires que nous aurions à prendre plus de sept pays du Moyen-Orient pour leurs ressources et ils ont presque terminé leur travail, nous savons tous ce que je pense de l'armée, mais je dois dire, cette fois, qu'ils ont obéi aux ordres superflus. C'est juste que le dernier tremplin, c'est à dire l'Iran, va vraiment faire pencher la balance. Combien de temps la Chine et la Russie pourront se contenter de regarder l'Amérique nettoyer ?

    Le grand ours Russe et la faucille chinoise seront réveillés de leur sommeil et c'est à ce moment qu'Israël va devoir se battre de toutes ses forces et de ses armes pour tuer autant d'Arabes qu'elle le peut. Espérons que si tout va bien, la moitié du Moyen-Orient sera aux israéliens.

    Autrement dit, ces "manoeuvres de l'Otan" on comprend mieux pourquoi cela s'accélère !

    Source des citations :
    http://r-sistons.over-blog.com/article-alerte-voici-exactement-ce-qui-nous-attend-testament-de-henry-kissinger-98950722.html

    L'ami Pierrot

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés