Suivre ce blog via Facebook

mardi 7 février 2012

L’Iran annonce vouloir saisir l’opportunité « de tuer tous les Juifs »

* Propagande de guerre... 

Le gouvernement iranien a publié un document sur le site conservateur Alef, lié au leader Suprême Ayatollah Ali Khamenei, qui invite à « la destruction d’Israël, au massacre du peuple juif et à la destruction de tous ses biens tout autour du monde ».

Le site affirme qu’il ne faut pas perdre l’opportunité d’éliminer « cette matière corrompue », qu’il y a une « justification jurisprudentielle » à tuer tous les Juifs et à anéantir Israël, et que le « gouvernement islamique d’Iran doit en prendre le commandement ».

Source:

6 commentaires:

  1. Si c'est un journal USRAEL qui le dit c'est forcément vrai.

    Magnifique cette propagande de merde américano sioniste USRAEL qui cherche, prépare, fomente, organise la troisième guerre mondial avec les 6,5 milliard de sacrifier sur autel de satan.

    RépondreSupprimer
  2. Faut-il "croire" à ce genre d'informations ? encore un false flag de plus pour diaboliser l'Iran ?
    Si on écoute bien les discours d'Ahmadinejad (son pays héberge 20000 juifs Iraniens) il n'a jamais prêché l'holocauste des juifs, mais la disparition du "régime" et de l'idéologie "Sioniste". C'est comme l'amalgame qui serait fait entre "Allemands" (juifs)et "Nazis" (sionistes).
    Dernièrement, l'Etat qui s'auto-proclame "Etat Juif", a annoncé que l'Iran pouvait envoyer des missiles sur le territoire US. Mais ne savons nous pas que Israël a déjà une centaine de bombes atomiques et que ses missiles Jéricho (dont le dernier cri, Jéricho 3) sont des missiles intercontinentaux ?
    Ne savons nous pas combien la propagande et le mensonge sont les armes de destruction spirituelle qui servent à fomenter les guerres et la destruction des populations, au profit des banquiers, des marchands d'armes et du lobby militaro-industriel, celui que dénonça Ike Eisenhower, lors de son dernier discours de Président des E-U ?

    L'ami Pierrot

    RépondreSupprimer
  3. Le probleme avec les musulmans est qu'ils n'ont pas les moyens militaires de leur arrogance. Lisez le livre de Zacharie, chapitre 12 et vous comprendrez ce qui arrivera a ceux qui monteront contre Jérusalem.

    RépondreSupprimer
  4. encore des infos papier cul...
    L'ignorance met au placard l'info que le 2eme pays apres Israel à avoir le plus de juifs sur son territoire est l'Iran!

    RépondreSupprimer
  5. C'est bien, vous faites le relais des médias sionistes et d'Israël qui cherche par tout les moyens de déclencher la guerre!

    RépondreSupprimer
  6. Reza Kahlili qui a écrit cet article controversé s'est inspiré du document paru sur un site qu'il a référencé :

    http://www.alef.ir/vdcepw8zwjh8ewi.b9bj.html?142262

    en utilisant google translate on obtient une traduction intéressante d'un préambule introductif :

    "Note 3 - C'est seulement l'opinion personnelle de son auteur et le gouvernement iranien qu'il n'y a pas de garantie de l'acceptation et la mise en œuvre."

    cela il ne le cites pas

    l'auteur pousse l'amalgame en suggérant insidieusement que l'auteur de l'article iranien étant proche idéologiquement de Khamenei, que cela fait parti d'une position officielle : cela s'appelle de la manipulation

    La guerre économique et politique qui fait rage contre l'iran, agitent les positions les plus "extrémistes", d'un point de vue d'autodéfense. l'embargo actuel subit par l'iran, dans le droit militaire est un acte de guerre.

    certains en iran ont la tentation d'un discours dur pour rassembler
    un peuple divisé par de nombreux conflits politiques internes.
    Mais pas d'intentions réelles de déclarer une guerre, ils sont sur la défensive, pas l'offensive.


    et puis quand on voit le "pédigrée" de Reza Kahlili, l'auteur de l'article controversé, on comprend mieux ses prises de positions :

    "Reza Kahlili is a pseudonym for a former CIA operative in Iran’s Revolutionary Guard and author of the award-winning book, “A Time to Betray.” He is a senior fellow with EMPact America and teaches at the U.S. Department of Defense’s Joint Counterintelligence Training Academy."

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés