Suivez ce blog via Facebook

mardi 5 avril 2016

Un ancien banquier transgenre de 55 ans se métamorphose, grâce à des chirurgies, en une "femme dragon": suppression du nez (pour obtenir un nez reptilien), des oreilles, langue fourchue, cornes sur la tête, coloration des yeux et tatouage d'écailles sur tout le corps

Né homme, cet ancien banquier de 55 ans a le désir de devenir une créature mythique. Il a d'abord opéré sa transformation pour devenir une femme et ensuite, pour devenir une "femme dragon". Vous pourrez voir plusieurs photos et une vidéo qui montrent les étapes de sa métamorphose. 

Seule une imprégnation occulte peut expliquer une si grande folie...

Avant de devenir une femme:






Source:

6 commentaires:

  1. Mon Dieu quelle folie...

    RépondreSupprimer
  2. Complètement fou et oui sûrement sous influence occulte. N'est pas banquier pour rien! La chose a un enfant en plus ! Pauvre enfant.

    Des artistes aussi. Ils utilisent leur corps comme plateforme d'art, matière première, je pense à l'artiste plasticienne Orlan et ses cornes... implants, scarifications etc.(dans la soixantaine sinon + la dame).
    http://www.lemonde.fr/vous/article/2004/03/22/orlan-artiste-mon-corps-est-devenu-un-lieu-public-de-debat_357850_3238.html

    On est loin de la sanctification de son propre corps, de sa purification pour le rendre digne de NJC. Je veux bien croire que l'esthétique et la Beauté c'est subjectif, mais dans ce cas-ci, un arrière-goût ou des effluves de mort prévalent.
    Corpus

    RépondreSupprimer
  3. Oh lala il me donne envie de gerber grave!!! Mais s'il a fait ça,il a surement vu cet être étrange et il a décidé de devenir comme lui et cet être doit être ce serpent le plus rusé banni du jardin d'Eden.

    RépondreSupprimer
  4. Le pire, c'est que Dieu lui avait donné un corps, du moins le visage que l'on peut voir, MAGNIFIQUE !

    J'ai entendu récemment le témoignage d'un prêtre qui avait été un peu dissipé dans sa jeunesse, s'ennivrant facilement, avant de vivre une vraie conversion, et après sa conversion, un jour ce jeune homme se retrouva à une fête avec des amis habitués à boire, il décida qu'il ne boirait pas, mais ses potes se moquèrent de lui et insistèrent, alors il décida qu'il ne boirait qu'un seul verre de vin... et... plus tard se retrouva lui aussi à rouler sous la table, complètement ivre...

    C'est alors que se produisit pour lui quelque chose qui allait changer sa manière de voir : il entendi l'Esprit Saint lui dire intérieurement : "Tu te rends compte de ce que tu m'as fait ?"

    Ce jeune homme ne s'ennivra plus jamais, et devint même prêtre.

    Cette question de l'Esprit Saint résonne à mes oreilles lorsque je vois des transformations aussi diaboliques... le corps des hommes, tout comme leur âme, est fait pour être le temps de l'Esprit Saint... mais comment l'Esprit Saint résiderait-Il dans une telle demeure ?

    Bientôt, cet homme-femme-démon se retrouvera en présence du Christ Jésus, lors de l'expérience du Grand Avertissement... et même s'il venait à se convertir alors... dans quel corps devra-t-il continuer à vivre... c'est la chose la plus atroce, car même s'il se convertit, son corps est marqué à jamais...

    et s'il ne se convertit pas, il est déjà paré du bon déguisement pour l'enfer.

    Mais j'ai tellement pitié de lui...

    RépondreSupprimer
  5. J'ai beaucoup de tatouages, gros, voyants, ainsi que des piercings et des écarteurs aux oreilles de 3 cm de diamètre ce n'est pas pour autant que je suis mauvaise et fermée. Au contraire je suis là, passionnée et intéressée comme vous. Je suis daccord que ce cas là est extrême et pas à mon gout, mais demain si je le croisé je ne le jugerai pas. Si celà lui plait. Moi je me plais et me sens mieux avec mes "modifications corporelles " (modifications mineurs à coter de celui ci). Je ne pense pas qu'une fois devant Christ Jésus, comme vous dites, on sera jugé sur notre physique. Dieu pardonne tout. Et cela ne change pas un Etre. Mais qui ne vous dit pas qu'il est croyant et pratiquant même ?!

    RépondreSupprimer
  6. je pensais qu'on avait touché le fond, mais non...en fait, y'a pas de fond...

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés