Suivre ce blog via Facebook

mercredi 17 juin 2020

750 millions de moustiques transgéniques seront bientôt relâchés en Floride et au Texas

*La "Environmental Protection Agency" a récemment annoncé la suppression des réglementations pour les entreprises en raison de l'épidémie de coronavirus, ouvrant la voie aux entreprises à contourner les lois et réglementations environnementales pendant la crise.

Les scientifiques de l'entreprise de biotechnologie britannique Oxitec, financée entre autres par la 👉 Fondation Bill et Melinda Gates, le Département américain de la Défense et les NIH, ont créé un ADN synthétique de moustiques qui permet, en relâchant les espèces mâles et en supprimant manuellement les femelles (ce sont elles qui piquent), l'accouplement avec les femelles sauvages qui ne donneront plus de descendance.

Le problème qui se pose ici est que des femelles pourraient être oubliées et relâchées parmi la population mâle de moustiques génétiquement modifiés. Ces femelles évadées pourront potentiellement piquer les êtres humains. Une expérience "in vivo" dont les visées pourraient dépasser la fiction...

Il y a des moustiques "vecteurs de maladies" et la science permet aujourd'hui des "insectes vaccinateurs"... (article à venir au cours des prochains jours).

Voici des extraits d'un article sur le sujet:

"Le 1er mai 2020, la société Oxitec a reçu un permis d'utilisation expérimentale de la US Environmental Protection Agency (EPA) pour libérer 👉des millions de moustiques génétiquement modifiés chaque semaine au cours des deux prochaines années en Floride et au Texas. Les femelles de cette espèce de moustique, Aedes aegypti , transmettent la dengue, le chikungunya, la fièvre jaune et les virus Zika."

"Lorsque ces mâles OGM élevés en laboratoire sont relâchés et s'accouplent avec des femelles sauvages, leur progéniture femelle meurt. Des disséminations continues et à grande échelle de ces mâles "OX5034 GM" devraient à terme provoquer l'effondrement temporaire d'une population sauvage."

"Bien que l'EPA ait approuvé le permis d'Oxitec, l'approbation de l'État est toujours requise. Une libération précédemment prévue dans les Florida Keys d'une version antérieure du moustique GM d'Oxitec (OX513) a été retirée en 2016 après qu'un référendum a indiqué une opposition significative de la part des résidents locaux. Oxitec a testé sur le terrain ses moustiques GM au Brésil, aux îles Caïmans, en Malaisie et au Panama."

"Le forum public sur la récente demande de permis d'Oxitec a recueilli 31 174 commentaires opposés à la libération et 56 qui appuient.

Le 17 juin, le feu vert a été officiellement donné à Oxitec pour relâcher 750 millions d'insectes en Floride et un deuxième essai est prévu au Texas.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés