Suivre ce blog via Facebook

mercredi 17 juin 2020

Mise au point

Je suis consciente que la poussée insistante et déterminée des autorités pour la mise en marché de vaccins COVID19 est choquante, voire épeurante. La plupart des gens sont outrés juste à l'idée d'un vaccin pour la population mondiale et je crois que s'il était disponible aujourd'hui, une majorité de personnes le refuserait pour diverses raisons.

Je publie tous ces articles concernant les développements de l'industrie vaccinale parce que j'observe que beaucoup de personnes se confortent dans l'hypothèse que le projet de vaccination va avorter, prétextant que la pandémie est terminée. J'aimerais vraiment y croire, mais je suis assez convaincue que les sociétés pharmaceutiques qui ont reçu des centaines de millions de dollars en subventions ne vont pas remballer leurs stocks et les gouvernements ne vont pas reculer après avoir gavé l'industrie vaccinale avec l'argent des contribuables.

La situation nous indigne, nous échoeure, et nous avons tous, je crois, la conviction de devoir combattre pour préserver nos droits et libertés. C'est un noble combat et certains ont déjà porté des actions en ce sens, mais c'est un combat que je ne livrerai pas dans l'arène publique. Le combat que je vais livrer c'est celui de préserver ma foi et mon âme dans cette puissante guerre spirituelle.

Je crois, en toute lucidité, que nous avons intérêt à nous préparer à ce projet de vaccination et à une "deuxième vague". Non pas comme des soldats vaincus, mais comme des guerriers aguerris qui observent les tactiques de l'ennemi en vue de prendre un avantage sur le terrain. 

Au mieux, nous aurons été prudents, au pire nous serons prêts. Mais je ne vous dirai pas "ça va ben aller" parce que la situation risque d'être très inconfortable et anxiogène.

Que le virus se soit avéré beaucoup moins mortel qu'annonçé, que nous soyons convaincus que "c'est juste une grippe", que c'est une "fausse pandémie", que "le gouvernement n'a pas le droit de nous priver de nos droits et libertés", etc., n'empêchera pas que les autorités ont en main toutes les lois (ne serait-ce que la "Loi d'urgence sanitaire") pour décréter un reconfinement et une vaccination massive. La résistance se lèvera, c'est certain, mais elle pourrait être un pari risqué si on ne compte que sur elle pour envisager le futur.

Quand je dis se préparer, c'est d'envisager à nouveau le scénario de la première vague en y ajoutant une forte probabilité de vaccination obligatoire, ou encore de non-accès aux commerces essentiels si pas de preuve d'immunité. 

Je pousse loin direz-vous, mais pas tant que ça!

-Se préparer à un reconfinement (réserves de bouffe et autres nécessités pour éviter les files interminables).

-Se préparer à ne plus avoir accès à l'école pour nos enfants non-vaccinés, à nos milieux de travail, à certains commerces: je le sais, c'est franchement chiant à envisager!

-Se préparer à tisser des liens avec notre communauté immédiate, à identifier nos ressources: cultivateurs de légumes, éleveurs de viandes, fermes laitières, naturopathes, etc.

-Se préparer à faire face à un virus qui a potentiellement muté (renforcir notre système immunitaire).

Cet horizon est effectivement sombre et je le vois venir depuis plusieurs années. Vous avez évidemment la liberté de croire qu'on va se réveiller collectivement et que la vie va reprendre son cours "comme avant", mais pour ma part je crois que nous débutons une période vraiment pas géniale.

L'agenda mondialiste se déploie à pas de géant et cette pandémie est utilisée comme catalyseur à la "grande réinitialisation", telle qu'affirmée il y a quelques jours par le Forum économique mondial et le FMI.

Je nous invite à espérer le meilleur et à nous préparer au pire.

Que Dieu nous garde.
Isabelle

5 commentaires:

  1. Bonjour Isabelle,
    Merci pour ce texte plein de lucidité. Je te suis depuis dix ans maintenant et je partage beaucoup de tes opinions sur le monde qui nous entoure. Nous allons effectivement vers une période de chaos, et un retour à la vie d'avant n'est selon moi pas à envisager. Nous sommes la génération qui assistera à la fin d'une époque et à l'émergence d'une ère nouvelle synonyme de grandes épreuves. En tant que croyant je sais au fond de moi que nous entrons dans les temps messianiques et c'est donc aujourd'hui plus que jamais qu'il faut se tourner vers Le Très Haut. Paix à toi et que Le Seigneur de l'univers te guide en ces temps troublés.
    Bilal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que Dieu nous garde dans ces puissantes épreuves qui arrivent.

      Isabelle ;0)

      Supprimer
  2. Bonjour;
    C'est l'un des meilleurs articles que vous avez partagé avec cette communauté qui vous lit, je le crois sincèrement, vos peurs et vos inquiétudes qui sont les nôtres aussi sont justifiés et je pourrais rajouter une couche et conseiller tout le monde d'éviter de vivre dans les grandes villes qui seront le théâtre d'un grand chaos et trouver un point de chute dans des contrés lointaine laissant toute la technologie derrière vous (pendant qu'il est encore temps). Que Dieu vous garde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord que les métropoles seront, très bientôt, des espaces de vie insoutenables. Préparez votre fuite pendant qu'il reste un peu de temps.

      Merci pour vos bons mots.

      Isabelle

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés