Suivre ce blog via Facebook

mercredi 3 juin 2020

Mise au point

Je suis bien au fait que les chiffres sur la COVID19 sont bidonnés pour créer une situation de crise qui justifie la rafale de mesures coercitives et, il ne faut pas l'oublier, la production monumentale de founitures sanitaires par des méga-industries: tests PCR et sérologiques, masques, visières, désinfectants, jaquettes, vaccins, seringues, applications de traçage des infectés, passeports immunitaires, etc.

Cette crise est et sera extrêmement lucrative pour les pharmaceutiques, pour les sociétés de biotechnologies, de technologies de traçabilité, pour les compagnies de télecom.

Est-ce que ces sociétés qui ont signé des contrats par décret gouvernemental, qui ont reçu ou investi des milliards de dollars et qui sont en train de déployer d'incalculables efforts pour mettre à terme leurs projets pour les vendre aux gouvernements, vont tout à coup arrêter leur production parce que "c'est une fausse pandémie", parce que "c'est juste une grippe"? 

Est-ce que les gouvernements qui ont remis des centaines de milliards de dollars dans la production massive et accélérée de ces équipements pour mettre fin à la pandémie vont nous annoncer au mois de septembre prochain: 

"Nous avons le plaisir de vous annoncer que la pandémie est terminée, que le virus s'est éteint de lui-même et que nous avons conclu des ententes de fin de partenariat avec les industries qui ont pris part à cet effort collectif afin qu'elles cessent leurs activités."

Est-ce Donald Trump, malgré toutes ses bonnes intentions, pourra annoncer au mois de septembre prochain:

"L'État profond a tenté, encore une fois, de me court-circuiter en envoyant un virus à peine pire qu'une grippe, mais ils ont échoué et je viens de faire arrêter la production de vaccins et j'ai exigé que les applications de traçage soient désactivées. J'ai autorisé des centaines de milliards de dollars pour déployer le programme Warp speed, mais ceci n'était qu'une feinte afin qu'ils se piègent eux-mêmes." 🤔

Je continue de croire qu'ils ont besoin d'une 2ième 🌊, ou d'une recrudescence des cas, et que nous sommes qu'à la phase de "pseudo-liberté" avant un reconfinement des populations. Par quel mécanisme nous verrons apparaître une recrudescence des cas? Ça n'a pas tellement d'importance puisque les décisions des autorités sanitaires sont prises à partir des statistiques et on peut faire dire n'importe quoi aux données. La preuve: les modélisations des épidémiologistes, même erronées, ont justifié la décision des gouvernements de confiner leur population pendant 2 mois!

Ce matin, les données nous indiquaient 21 000 nouveaux cas de patients infectés aux USA, une augmentation fulgurante en 24 heures si on compare aux chiffres d'hier. Il est évidemment permis de douter de ce chiffre, mais 7 jours durant où les données affichent 20 000 nouveaux cas et les autorités peuvent déclarer un nouvel état d'urgence et obliger le reconfinement partiel ou total.

Que l'on constate que les chiffres sont bidonnés et que l'on soit indignés et révoltés devant cette possible imposture est une chose, mais si les autorités ordonnent à nouveau la restriction de nos activités, que pouvons-nous faire? 

Manifester? Ce ne sera plus permis, l'armée sera dans les rues...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés