Suivre ce blog via Facebook

dimanche 14 janvier 2018

La surprenante décision de la part de Kim Jong-un d’accepter des pourparlers avec la Corée du Sud est soit un stratagème visant à gagner du temps, soit un besoin de retarder une éventuelle invasion américaine, sinon les deux, d’après certains experts

* Je suis plutôt de cet avis. La Corée du Nord perçoit la Corée du Sud comme une "une force fantôche" au service des États-Unis et Kim Jong-un pourrait être en train de jouer le jeu diplomatique alors qu'il n'a aucune considération pour les dirigeants sud-coréens qui agissent, à ses yeux, comme des traîtres.

La main tendue de Kim Jong-un aurait pour but d’affaiblir les sanctions internationales, selon un transfuge nord-coréen
http://french.yonhapnews.co.kr/national/2018/01/03/0300000000AFR20180103001200884.HTML


On a fait grand cas de ce changement soudain d’opinion de Kim Jong-un d’accepter de discuter avec Séoul. Certains commentateurs crédibles qualifient cette décision d’une percée diplomatique.D’autres pensent que la participation de deux patineurs artistiques nord-coréens aux prochains Jeux olympiques d’hiver marque un tournant dans l’histoire de l’un des régimes les plus oppressifs au monde.

Plutôt sceptique, Rick Fisher, chercheur principal au Centre international d’évaluation et de stratégies, prévient que ce serait se tromper que d’espérer un changement significatif dans la péninsule coréenne.

Durant ce conflit, explique R. Fisher, le monde entier a déjà pris position contre la Corée du Nord, exceptés deux alliés – la Chine et la Russie – prêts à offrir un soutien crédible.

Ayant nulle part vers où se tourner et avec une économie sous le joug de sanctions renforcées, le régime de Kim Jong-un fait face à une très sérieuse menace des forces militaires de la nouvelle administration américaine.

La Corée du Nord ne pouvant pas répondre à la menace par la force, elle tente alors une autre approche.

« En faisant bon ménage avec le Sud, le Nord espère affaiblir le consensus grossissant, mené par les États-Unis, en faveur d’une quelconque action visant le régime », a déclaré M. Fisher.

Le souvenir d’une guerre dévastatrice et la possibilité d’en avoir une autre suffisent à la Corée du Sud pour entretenir l’espoir que le Nord se veut sincère.

Toutefois Kim Jong-un a spécifiquement déclaré que ses missiles balistiques à armes nucléaires visent les États-Unis. Ainsi, il serait dangereux d’interpréter naïvement comme optimiste la récente position de Kim Jong-un à l’égard de sa voisine.

R. Fisher rappelle que « la Corée du Nord poursuivra ses efforts en vue de menacer le monde entier et en particulier les États-Unis, grâce à ses missiles nucléaires ».

Source:
http://www.epochtimes.fr/pourparlers-coree-nord-farce-selon-certains-experts-161540.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés