Suivre ce blog via Facebook

Supportez financièrement ce blog (paiement par cartes de crédit via le site sécurisé Paypal)

samedi 13 janvier 2018

Une fausse alerte au missile sème la panique à Hawaï


Une alerte a été envoyée par erreur samedi aux habitants d'Hawaï pour les prévenir de l'arrivée d'un missile balistique. Les autorités de l'archipel ont immédiatement démenti.

Une fausse alerte a été envoyée samedi aux habitants de Hawaï pour les prévenir de l'arrivée imminente d'un missile balistique et leur demander de se mettre à l'abri. 

"Menace de missile balistique sur Hawaï. Mettez-vous immédiatement à l'abri. Ceci n'est pas un exercice", ont reçu les habitants de l'archipel sur leur smartphone samedi aux environs de 8h locales.

L'alerte a été prise au sérieux par de nombreux habitants. "Voilà mon téléphone quand je l'ai allumé en me levant", écrit cette journaliste. "Ma famille est dans le nord de l'île, ils ont trouvé refuge dans le garage. Ma mère et ma soeur étaient en pleurs. C'était une fausse alerte mais je pense que de nombreuses personnes ont tremblé".

La menace a immédiatement été démentie par les autorités de l'archipel. 

Dans des tweets séparés, le gouverneur de Hawaï David Ige et l'agence locale de gestion des événements d'urgence ont chacun assuré que cet Etat américain situé dans l'océan Pacifique n'était pas menacé par un missile balistique. L'alerte a été envoyée dans un contexte géopolitique très tendu marqué par les menaces d'attaque nucléaire du régime nord-coréen.

"Une erreur humaine"

Finalement, un message rectificatif a été renvoyé pour prévenir les habitants qu'il s'agissait d'une fausse alerte. 

Toujours sur Twitter, le sénateur démocrate de Hawaï Brian Schatz écrit que l'incident était dû à "une erreur humaine", sans plus de précision. "Ce qui est arrivé aujourd'hui est absolument inexcusable. L'Etat tout entier était terrifié", ajoute-t-il.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés