Suivre ce blog via Facebook

lundi 19 mars 2012

Arrêter le temps, pour quelques instants...

Juste quelques mots pour exprimer mon soutien à Virginie et sa famille, lectrice assidue de ce blog, qui vient de perdre sa petite fille âgée de 2 semaines, décédée il y a moins d'un mois dans son lit, avec elle...  La cause de sa mort n'est pas encore connue. 

Je ne connais pas Virginie, elle me lit depuis quelques temps et elle m'a écrit simplement pour tenter de comprendre pourquoi un tel évènement s'est produit dans sa vie, quel sens pouvait-il avoir, se questionnant sur la possibilité que Dieu puisse se révèler à travers cette terrible affliction.

D'abord, j'ai été touchée par ce courriel et par la suite, par notre longue et fraternelle conversation téléphonique. Aucun mot ne peut consoler, aucune parole humaine ne peut éloigner la peine et l'incompréhension. Cette épreuve que Virginie traverse m'a fait réaliser combien, au fond, tout est futile, à quel point nous regardons la vie passer et à quel point il est facile de s'égarer dans toutes sortes de distractions qui nous éloignent du sens véritable de la vie: s'aimer les uns les autres.

Hier, j'ai été témoin de dizaines d'adolescents sortis d'une fin de semaine d'introspection, le regard rempli de larmes, qui témoignaient à leurs parents combien ils les aiment, combien ils ont réalisé qu'ils ont de la valeur aux yeux des autres, combien ils valent la peine d'être aimés.  Ces jeunes, inévitablement pervertis par notre société décadente, ont été mis en contact avec la foi et avec un sens moral qui s'ajoutent à leurs repères de vie.  Quelle joie de voir tous ces parents pleurer leur réconciliation avec leurs adolescents, quelle consolation de voir que l'amour peut tout pardonner, qu'il est forcément la révélation de Dieu dans nos vies...

Au-delà du concept de l'amour, défini dans des millions de pages de livres, il y a une conviction du coeur qui agit, un acte vrai qui nous pousse à sortir de chez soi pour se rendre disponibles pour les autres.  Parce que l'amour n'est rien s'il n'est pas manifesté par des gestes concrets.

Je nous invite donc, dans cette courte pause d'un apocalypse annoncé, à s'aimer les uns les autres. 

10 commentaires:

  1. Meme si à de millier des KM d'elle, avec ma femme on pense a Virginie et à cette epreuve. Dieu seul est capable de la consoler profondement.
    Le verset du jour ici en France: Je suis avec toi: et je te garderai partout ou tu iras... car je ne t'
    abandonnerai pas. Genese 28:15

    sincerement
    Paolo et famille

    RépondreSupprimer
  2. tu as raison , en laisser 99 pour une seule personne qui en a besoin ,vaut beaucoup .
    Ce projet du n.o.m est aussi contre la foi et l'amour ,une des facons de s'en preserver et donc aussi la foi et l'amour .
    Aussi, un acte d'enseignement que vaut il en face de l'acte d'amour .

    RépondreSupprimer
  3. Tout ma sympathie envers cette famille qui vie des moments pénible, Courage.

    RépondreSupprimer
  4. J'offre toutes mes sympaties à Virginie.

    Cela ne m'empêche pas d'y voir aussi une bénédiction, si grande soit la douleur.

    Pour l'instant, et on ignore pour combien de temps, cette terre n'est pas des plus accueillantes. Faire des enfants, mais pour leur offrir quoi? Chômage, pauvreté, monde de plus en plus toxique, violence, répression, etc.

    Tara

    RépondreSupprimer
  5. Un ANGE est venu "habité" en Virginie pendant neuf mois...

    Il est reparti mais Il reviendra...mais Il est là, autour de Toi...

    Ouvre ton coeur et tu le sentiras...battre des ailes tout prés de lui...le coeur sent...

    RépondreSupprimer
  6. Jésus est notre seul refuge, notre seul secours, que la main puissante de notre Dieu Très Haut puisse apporter consolation et sécurité à Virginie... si tu lis Virginie, que Dieu te bénisse puissamment au Nom de Jésus ainsi que tous tes proches qui vivent cette souffrance atroce

    RépondreSupprimer
  7. regarde devant, soit forte,et soit en sur son ame est en paix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense beaucoup a toi chère Virginie. Tu m'accompagneras ainsi que ton bébé dans chacune de mes prières. Courage.

      Supprimer
  8. @ Virginie,

    Ta précieuse petite est dans les bras d'amour de Yeshua/Jésus. Elle ne peut être à meilleure place.Qu'Il te donne courage et espoir, Il voit et comprend ta douleur, votre douleur. Je prie pour toi, pour que tu t'accroches à Lui, Il ne t'abandonnera pas. Confie-toi en Lui dans cette terrible épreuve. Je connais une autre jeune femme qui traverse la même épreuve que toi. Si tu aimerais avoir ses coordonnées fais-moi signe par Isabelle.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés