Suivre ce blog via Facebook

jeudi 22 mars 2012

Des dizaines d'étudiants du Québec prennent d'assaut la ville de Montréal

Le gouvernement veut élever les frais de scolarité et les étudiants ont choisi de faire la grève, depuis quelques semaines, pour lancer un message clair aux responsables de l'Éducation.  Le gouvernement a clairement annoncé qu'il n'allait pas changer sa position, son budget.  La grogne devrait prendre de l'ampleur dans les prochains jours.  La résistance des étudiants est légitime et honorable, mais je crains qu'elle ne servira pas à grand chose cette fois-ci.


11 commentaires:

  1. N'Augmentez pas les frais de scolarité car il ne pourront plus se payer des forfait de téléphone intelligent à plus 50$ par mois et aussi il ne pourront plus porter du linge de grande marque !

    Excusez-moi mais suis-je le seul à l'avoir remarqué!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non pas le seul inquiète toi pas. Ces étudiants ont vraiment rien à faire, ils ne connaisse pas la vrai pauvreté, nous vivons dans le meilleur pays du monde, faudrait remercier le Seigneur tout les jours pour ca.

      Supprimer
    2. Franchement, quel commentaire ingrat que de croire que nous ne connaissons pas la pauvreté... et que nous possédons tous des cellulaires et autres gadgets...pfffff

      Dans le meilleur des pays....ben voyons, si vous aviez le moindrement voyagé, vous sauriez qu'il existe des pays autre que le notre, où il fait aussi bon de vivre.

      Je suis à chaque fois estomaquer de voir à quel point ceux qui se revendiques chrétiens sont plein de préjuger.

      Décevant tout ça, dans quel monde allons nous.

      Entoucas, je préfère lutter de toutes mes forces, ici sur terre au lieu de croire en un dieu qui viendra me sauver et ce sans rien faire.

      Sur ce....je vais aller découper des p'tits carrés rouges.

      Supprimer
    3. Les étudiants ne connaissent pas la pauvreté selon certaines gens... Hé bien, j'aurai tout entendu! Mais qui donc es-tu pour dire de telles bêtises? Réveillez-vous un peu là, il ne faut pas se fier aux merdias populaires et autre Stéphane Gendron de ce monde. Les commentaires ridicules de ce genre ne sont que foutaise!! Avez-vous oublié que dans bien des cas, beaucoup d'étudiants demeurent chez papa-maman? Et que bien souvent ces derniers payent les études des dits étudiants? Faudrait peut-être arrêtez de juger gratuitement de la sorte, ce n'est pas bien. C'est désolant de voir à quel point on vit dans un monde ou l'individualisme règne!! Et après ça vient nous faire la morale avec les beaux discours d'ouvertures d'esprits etc... Bref, sinon je suis bien d'accord avec la personne ci-haut!

      Supprimer
  2. Des dizaines...hum....non...des milliers, 200 000 pour être précis. Du jamais vu au Québec et 100 000 de plus qu'en 2005...

    Et NON! Ça ne servira pas à rien, quel commentaire négatif, que de dire ça.

    La cause étudiante n'est qu'un prémisse à la rage du peuple québécois qui se fait FOURRER par son propre gouvernement au profit des entreprises privées.

    En bon québécois....criss c'est quoi s't'osti de mentalité d'marde de croire que de descendre dans les rues ne servira à rien... Un peu de pensée positive bordel!

    La question: Allez-vous manifester le 22 avril contre les politiques de notre gouvernement, ou bien cela ne servira à rien, de toute façon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Devant un gouvernement hypocrite, totalitaire et dirigé par les industries, quels gains pouvons-nous avoir à descendre dans les rues? Des coups de matraque, des blessures inguérissables, se faire séquestrer pour avoir troublé la voie publique, une amende de 400$?

      Les manifestations avaient un impact majeur dans les années 70 au Québec, mais encore. La "Crise d'octobre" nous a donné de bonnes leçons sur les mouvements de résistance qui sont tous infiltrés et contrôlés de l'intérieur.

      Non, je n'irai pas manifester le 22 avril.

      Supprimer
    2. jESUS A CHASSER LES VOLEURS DU TEMPLE FECON EN DE MEME DE NOTRE GOUVERNEMENT CORROMPUE.

      VOTONS POUR LE RENOUVEAUX ET CESSONS DETRE SARCASTIQUE OU NEGATIF

      MARCO

      Supprimer
    3. Aucun matraquage , ni bombes lacrymogènes, une belle chaîne de protection vis à vis la police de la part des parents, des professeurs. Moi je vois quelque chose de beau, de positif et surtout de la solidarité.

      OUI IL FAUT SE LEVER SI L'ON VEUT QUE ÇA CHANGE!

      Le changement ne se fait pas toujours en douceur, telle une femme qui accouche, elle souffre mais elle sait que c'est pour un bonheur de longue durée.

      Arrêtez de dire que ça ne sert à rien, c'est avec cette pensée qu'on se fait avoir et imposer des lois dont on ne veut pas.

      Supprimer
    4. Quels gains aurons nous à descendre dans la rue?? Ben voyons donc... C'est toujours bien mieux que de se plaindre le derrière bien au chaud devant son ordinateur!! Franchement... Bref, ce fut une magnifique journée hier! Un grand bravo à tous les étudiants. Restez fiers, restez unis car ainsi, le gouvernement verra que le pouvoir appartient au peuple et non à l'état.

      Supprimer
  3. L'hommre juste doit dÉnoncÉ et crier haut et fort contre toutES les injusticeS de ce monde.Augmenter les frais de scolaritees cest aller chercher de argent sur les pauvres .OUIIIIIIIIII il y as des jeunes avec des cell a gros prix et ouiiiiiii se nest pas la majorité.Ha que les gens ne pense pas toujours de leurs propre intelligence,UOIIII il se sont fait laver le cerveaux par les medias de masse.

    L'orsque les stars de russie ont perdu leur trone et bien il y avais que seulement 20 % de gens qui savais lire.VOOOOOOOulons nous revenir a l'age de la norceux aux Quebec.

    REVEILLER VOUS.....

    LISER DES LIVRES ET NON DES FAST FOOD SPEUDO- NOUVELLLLLEEEE MONDIALISTE NEO CON

    MARCO

    RépondreSupprimer
  4. Pourquoi se lever pour que les choses changent alors que Jésus va revenir pour nous sauver ? Mdr comme disent les jeunes...

    Non sérieux, si je dois choisir entre recevoir des coups ou autres bombes lacrymo et me dire que j'aurais au moins essayer, ou alors rester à l'abri à la maison en fermant ma gueule et ne rien faire du tout, mon choix est vite fait.

    Begadou


    Comme c'est la première fois que je poste sur ce blog, j'en profite pour te remercier, Isabelle, pour tout ton travail.
    Dommage que l'Homme perd trop de temps à essayer de déchiffrer des codes alors qu'il suffit juste de les ressentir.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés