Suivre ce blog via Facebook

vendredi 29 décembre 2017

Kim Jong Un ne semble toujours pas ouvert à la discussion ni résolu à cesser la progression de son programme nucléaire en ce 29 décembre 2017!

La récente "résolution des sanctions" du Conseil de sécurité de l'ONU, manipulée par les Etats-Unis, est un document illégal sans légitimité.

Il est tout à fait juste que la RPDC ait catégoriquement rejeté la «résolution des sanctions» comme une violation gratuite de sa souveraineté et un acte de guerre qui harcèle la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne et dans la région.

La raison pour laquelle nous avons opté pour le développement simultané des deux fronts était de défendre la souveraineté et l'intégrité territoriale du pays contre la politique de chantage nucléaire et la menace nucléaire des impérialistes américains et d'assurer la vie pacifique du peuple et de garantir la paix et la sécurité de la péninsule coréenne et, par ailleurs, du monde.

Les Etats-Unis se tromperaient gravement s'ils pensaient pouvoir freiner la progression victorieuse du peuple coréen avec une telle "résolution des sanctions".

Sa poursuite de la politique d'étouffement de la RPDC ne fera que plonger les États-Unis dans l'écueil creusé par lui-même.

Il est clair que le recours américain à la force plongerait son continent dans l'holocauste nucléaire et accélérerait sa ruine sur la planète.

Les forces fantoches sud-coréennes et les réactionnaires japonais doivent garder à l'esprit que leurs actions actives pour étouffer la RPDC en prenant l'avantage des Etats-Unis provoqueraient un coup de représailles impitoyable de la part de la RPDC.

La responsabilité de toutes les conséquences qu'entraînera la «résolution de sanctions» sera mise sur les pays qui ont levé la main pour son adoption.

Aucune force ne peut empêcher l'armée et le peuple de la RPDC de faire des progrès dynamiques pour soutenir la force nucléaire de l'État sous la grande bannière du développement simultané des deux fronts, malgré les sanctions et les pressions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés