Suivre ce blog via Facebook

samedi 25 avril 2020

Un député conservateur fédéral demande le congédiement de Thetesa Tam, responsable de la santé publique du Canada

Derek Sloan, député fédéral au Parti conservateur du Canada, a fait parvenir cet écrit via sa newsletter, référant à une lettre dans laquelle il exige le congédiement de Theresa Tam, la haute responsable de la santé publique du Canada. 

Bon, quelqu'un qui réfléchit et qui a des couilles ! 

"Au cas où vous l’auriez manqué, j’ai envoyé un courriel ce mardi demandant que Dre Theresa Tam soit congédiée en tant qu’administratrice en chef de la santé publique du Canada. Plusieurs personnes ont exprimé leur indignation. On m’a traité de raciste et de misogyne pour avoir remis en question les actions de Dre Tam et d’avoir pointé du doigt ses nombreux faux pas. Aucun de mes arguments pour le retrait de Dre Tam étaient basés sur sa race ou son sexe : ils étaient basés sur sa performance en tant qu’administratrice en chef de la santé publique du Canada. 

Nous sommes dans une culture où la rectitude politique et la politique identitaire sont utilisés comme un bouclier pour faire dévier et même interdire les critiques. Être traité de raciste pour avoir posé des questions a été très décevant, bien que je m’y attendais un peu. 👉 J’ai entendu les commentaires du premier ministre Trudeau hier. Trudeau semble avoir pris note de mes observations sur la déférence excessive de Dre Tam de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), laquelle qui est de plus en plus discréditée. 

Cette organisation est largement influencée par le Parti communiste chinois. Tristement, Trudeau a sauté de façon précipitée aux accusations infondées de racisme à mon endroit. 👉 Personne n’est plus au courant que Justin Trudeau que quiconque, peu importe la race, peut avoir de la sympathie aussi insensée soit-elle, à l’égard des communistes internationaux. Il a lui-même fait mention de son admiration pour la «dictature de base» («basic dictatorship») de la Chine. Devrais-je être traité de raciste, pour avoir souligné son parti pris en faveur du Parti communiste de Chine? 

Mon point de vue, selon lesquelles Dr Tam est en faute d'avoir suivi à la lettre les directives de l’OMS, que le Parti communiste chinois a indûment influencé ces directives et ce de façon disproportionnée, n’ont rien à voir avec l’origine ethnique ou le sexe de l’administratrice en chef de la santé publique de notre pays. Ce ne sont là que des faits simples et clairs. D’autres soutiennent que j’ai tort de soulever ces questions puisque les fonctionnaires ne devraient pas être critiqués, particulièrement en tant de crise. 

Les gens assument qu’ils sont au-dessus des reproches et des remises en question. Cela aussi est un aspect dangereux de notre culture. Nous sommes une démocratie. Nos chefs élus et les fonctionnaires qu’ils nomment n’est pas une classe dirigeante qui est au-dessus des reproches, mais plutôt des gens au service du public dont la raison d’être est justement, l’intérêt des canadiens. Lorsqu’ils se trompent, ils doivent rendre compte de leurs actions. 

Dre Theresa Tam a un jugement exécrable et une grande incompétence dans la gestion de la crise de la COVID-19. Elle s’est trompée sur les interdictions de voyager. Elle s’est trompée sur la transmission asymptomatique. Elle s’est trompée sur la quarantaine volontaire. Et Justin Trudeau s’est joint aux avis de Dre Tam, et de l’OMS à toutes les étapes de cette pandémie. La mauvaise gestion de Dre Tam est bien plus qu’un scandale politique. 

Vraisemblablement, cela aura coûté plusieurs vies canadiennes, ce qui est totalement inacceptable. Tenir nos fonctionnaires imputables pour leurs erreurs est mon devoir en tant que membre du Parlement. On pourra me traiter de tous les noms du monde et ça ne changera rien. Sans m’excuser, je demande une fois de plus que Dre Tam démissionne ou soit renvoyée, puis remplacée. 

👉 La santé et le bien-être des canadiens doit passer en premier, pas les intérêts de l’OMS, ni les intérêts de l’ONU, ni ceux du Parti communiste de la Chine, ni même pas ceux du Parti libéral du Canada d’ailleurs. Soyez à l’écoute dans les prochains jours pour plus des développements dans cette histoire. 

Pendant ce temps, s’il-vous-plaît regardez le commentaire suivant par un commentateur politique indépendant: Daniel Bordman. M. Bordman s’est fait un nom par lui-même, révélant de façon audacieuse la vérité. Il a une vision claire de la politique internationale et canadienne. Pendant ce court vidéo (en anglais), M. Bordman discute de la couverture «politiquement correcte» de CTV, quant à ma demande que Dre Tam soit renvoyée.  

Sincèrement, 

Derek Sloan Député fédéral au Parti conservateur du Canada"  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés