Suivez ce blog via Facebook

jeudi 20 avril 2017

La Chine aurait placé ses bombardiers en état d'alerte ce mercredi, se préparant à un affrontement entre les États-Unis et la Corée du Nord

Un responsable américain de la Défense a déclaré à CNN qu'un nombre extraordinaire d'avions militaires chinois seraient tenus disponibles considérant leur maintenance accrue. Ces manœuvres sont perçues comme étant un effort pour réduire le temps à faire face à un contingent nord-coréen.

Pékin a longtemps été préoccupé par l'instabilité potentielle en Corée du Nord si le régime à Pyongyang s'effondrait, craignant à la fois un afflux de réfugiés et le potentiel de la réunification sous un gouvernement sud-coréen étroitement lié aux États-Unis.

La Chine est également opposée à la présence de l'armée américaine en Corée du Sud, protestant contre la récente décision des États-Unis et de la Corée du Sud de commencer à déployer des éléments du système de défense antimissile THAAD.

"Personne ne pense que les Chinois vont appuyer la Corée du Nord militairement ou mettre le régime à genoux, mais la stratégie de la Chine vise à trouver une solution politique plus que toute autre", a déclaré un haut responsable de l'administration américaine.

On estime qu'environ 85% du commerce économique de la Corée du Nord dépend de la Chine. Compte tenu de ces liens économiques étroits, des responsables militaires américains ont déclaré que Pékin est essentiel pour résoudre la situation nord-coréenne.

Ce mercredi, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Lu Kang, a déclaré que Pékin était «gravement préoccupé» par les récentes activités nucléaires et antimissiles de la Corée du Nord et a loué l'approche de Washington sur la question.

"Les fonctionnaires américains ont fait des remarques positives et constructives ... comme l'utilisation de moyens pacifiques possibles pour résoudre le problème nucléaire (coréen) de la péninsule. Cela représente une direction générale que nous croyons être correcte et qui devrait être respectée", a déclaré Lu.

Mais un haut fonctionnaire américain a mis en garde que la stratégie centrée sur la Chine était encore à un stade précoce et que «il y a encore beaucoup d'autres étapes à faire».

Source:
http://us.cnn.com/2017/04/20/politics/us-north-korea-china/index.html

1 commentaire:

  1. mais le regime de pekin et de moscou sont alliés avec les nord coréen , alors cela ne fait que le jeu des puissances de la zone , vladivostok et la frontière chinoise sont à coté de la corée du nord ou un est carrément sur la terre et les autres pays comme taiwan , japon , ect... sont proche et séoul ect... n'est qu'a portée des armées nord coréennes , tandis que les states sont très loin de chez eux , alors que font'ils dans cette zone ou il ne peuvent rien faire comme ils le font avec d'autres pays qu'ils ont affaiblis avant et attaqué comme des laches et des voleurs et la aussi il y a des nations qui sont très x 1000 fort avec leurs redoutables armes à plasma gardé secrète et que meme les us ne savent rien .
    le bloc de commandement asiatique de l'ombre à tendu un des pièges le plus redoutable et les us sont tombés dessus et maintenant les asiatiques n'ont pas perdu la façe !
    et oui les blocs se font la guerre entre eux et nous les civils on est en plein dedans sans le vouloir .
    actuellement il y a le web , et infos qui se relayent , mais avant il n'y avait rien et on ne savait que dale ce qui se passait sur la terre , donc si cela peut favoriser la paix alors c bien , mais par contre à l'époque de ghandi il n'y avait pas de web , mais la marche du sel ect... à été reconnu mondialement ?!

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés