Suivre ce blog via Facebook

samedi 17 novembre 2018

Le maire de Tijuana demande au gouvernement fédéral d'expulser les migrants provenant d'Amérique centrale

* Est-ce que les Mexicains sont un peuple raciste qui refuse d'aider son prochain? Bien sûr que non. Mais ils se sentent clairement envahis et menacés par cette marée de migrants à l'intérieur de laquelle un groupe d'individus se comportent comme des sauvages. Des journalistes sur le terrain affirment que certains d'entre eux s'en prennent aux locaux pour exiger de la nourriture et des biens ou pour carrément les voler. Imaginez les pères et les mères de famille qui doivent craindre pour la sécurité de leurs enfants. 

Je crois qu'il y a une certaine proportion d'individus de cette caravane qui souhaitent vraiment trouver une vie meilleure et qui sont prêts à suivre les règles exigées par le gouvernement américain pour intégrer la société américaine. Mais il ne s'agit que d'un groupe d'agitateurs au sein de la masse de migrants, déjà fragilisés physiquement et psychologiquement, pour déclencher les hostilités envers les citoyens locaux et les autorités. Si en plus ils sont expulsés, s'ils ne voient aucune issue malgré tout le chemin parcouru, s'ils se sentent pris comme des rats, le pire de l'être humain va resurgir et ça risque de dégénérer des deux côtés de la frontière. 


Le président de la municipalité de Tijuana, Juan Manuel Gastélum, a déclaré jeudi qu'il demanderait au gouvernement fédéral l'expulsion des milliers de migrants centraméricains arrivés dans la ville ces derniers jours à la recherche d'un asile aux États-Unis, affirmant qu'ils font partie des "mariguanos" (fumeurs de cannabis?) et qu'ils attaquent les locaux. Les migrants, dit-il, arrivent de façon agressive et grossière et qu'ils défient l'autorité.

Par conséquent, il demandera au ministère de l'Intérieur "d'appliquer l'article 33 de la Constitution" qui régit le séjour des étrangers dans le pays et note que le pouvoir exécutif peut "expulser les ressortissants étrangers sur la base de la loi."

Source:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés