Suivre ce blog via Facebook

dimanche 11 novembre 2018

Vladimir Poutine a lancé un "thumb up" à Donald Trump et le président américain a évité de serrer la main de Justin Trudeau lors des commémorations de la Première Guerre Mondiale

* Vidéo, sur Twitter, qui montre que Trump a volontairement évité de serrer la main de Justin Trudeau:
https://twitter.com/Mon_Commentaire/status/1061568437124767745


Vladimir Poutine a chaleureusement salué le président Donald Trump lorsqu’il s’est joint aux autres dirigeants mondiaux à Paris pour marquer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.

Le président russe a été vu en train de serrer la main de Trump après son arrivée à la cérémonie, ainsi que de brandir une pancarte «pouce levé» et de le taper sur le bras, rapporte l'Associated Press.

Poutine a également salué plusieurs autres dirigeants, dont le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel. Ils étaient assis au premier rang du service de l'Arc de Triomphe sur les Champs-Élysées, rendant ainsi hommage aux millions de personnes décédées au cours des quatre années de conflit.

Trump n'a pas tendu la main au Premier ministre canadien Justin Trudeau, que le président a qualifié de "très malhonnête et faible" à la suite d'un désaccord lors du sommet du G7 plus tôt cette année, rapporte l'agence France-Presse.

Avant l'événement solennel, une manifestante aux seins nus du groupe féministe radical FEMEN a couru vers le cortège motorisé de Trump alors que sa première dame, Melania Trump, se dirigeait vers l'Arc de Triomphe. La manifestante a été arrêtée par la police.

Les femmes du groupe semblaient avoir les mots «faux pacificateur» sur son corps, rapporte Reuters.

Au cours de la cérémonie, Macron a déclaré que les traces de la première guerre mondiale "ne disparaissait jamais" et a mis en garde contre les dangers du nationalisme détruisant la paix dans le monde.

Source:

2 commentaires:

  1. Je suis d'accord avec Trump, peu importe ses motifs véritables. Justin Trudeau, cet anglophone canadien, n'a vraiment rien d'intelligent à dire lorsqu'il parle de son propre chef, en dehors des textes préparés d'avance. Il n'est qu'un petit mondialiste qui travaille pour le bénéfice des grands banquiers internationaux au détriment de la population du pays auquel il appartient et qu'il est censé défendre.

    Saviez-vous que la Banque du Canada, tout comme la Fed américaine ou encore n'importe quelle autre Banque Centrale, appartient aux grands banquiers internationaux, peu importe qui ils sont. Comment se fait-il, pensez-vous, que le Canada soit obligé de payer des intérêts pour l'argent qu'il emprunte ? Si la Banque du Canada était vraiment une possession du peuple canadien par le biais de son gouvernement, il n'y aurait absolument aucune raison de se payer des intérêts à soi-même, c'est absolument illogique.

    La Banque du Canada imprime l'argent et il lui appartient : de l'argent gratuit sorti direct des presses...

    Et on doit payer des intérêts sur de l'argent emprunté par des banques qui n'ont qu'à l'imprimer. Comme ce serait commode si tous les citoyens pouvaient payer leurs factures avec de l'argent qu'ils imprimeraient eux-mêmes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait exact. Et c'est dû à Pierre-Elliot Trudeau qui était premier ministre à l'époque, et père du premier ministre actuel. Un a "inauguré" si je peux dire, la dette du Canada, fiston continue le "travail".

      La pomme ne tombe jamais loin de l'arbre.

      https://quebec.huffingtonpost.ca/dominic-goulet-lapointe/cadeau-empoisonne-des-trudeau_b_12689064.html?fbclid=IwAR3NPwi2pZF-T-_lWB-6X2G_LHhEp66HP_RkSytt0Olej_ZrvCybDUN1gcE

      gps

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés