Suivez ce blog via Facebook

dimanche 4 janvier 2015

La théorie du cygne noir

* Cette théorie (une révélation pour moi en ce 4 janvier 2015!) résume tellement bien l'endurcissement, l'entêtement et l'aveuglement des gens autour de nous qui, comme le pense si bien Bertrand Russell: la dinde se fait une idée de la vie qui se résume à « on va me nourrir tous les jours jusqu'à ma mort naturelle, et cela ne changera jamais.» Chaque jour qui passe semble confirmer cette prévision, mais la dinde ignore qu'elle ne fait que se rapprocher du jour de son exécution la veille de la fête de Noël"!!! J'adore... ;0) 

Cette théorie devra dorénavant faire partie de notre processus de résilience pour ainsi développer la patience envers tous ces gens! Sans prétention... 


La théorie du cygne noir, développée par le philosophe Nassim Nicholas Taleb, est une théorie dans laquelle on appelle cygne noir un certain événement imprévisible qui a une faible probabilité de se dérouler (appelé «événement rare» en théorie des probabilités), et qui, s'il se réalise, a des conséquences d'une portée considérable et exceptionnelle.

Un cygne noir est l'illustration d'un biais cognitif. Si on ne croise et n'observe que des cygnes blancs, on aura vite fait de déduire par erreur que tous les cygnes sont blancs. C'est ce qu'ont longtemps cru les Européens avant de faire la découverte de l'existence des cygnes noirs en Australie. En réalité, seule l'observation de tous les cygnes existants pourrait nous donner la confirmation que ceux-ci sont bien toujours blancs. Cependant, prendre le temps et les moyens d'observer tous les cygnes de la Terre avant de confirmer qu'ils sont tous blancs n'est pas envisageable. Il paraît préférable de faire la supposition hâtive qu'ils sont blancs, dans l'attente de voir la théorie infirmée par l'observation d'un cygne d'une autre couleur. Ainsi construisons-nous des raisonnements à partir d'informations incomplètes, ce qui nous conduit à aboutir à des conclusions erronées.

Source:

6 commentaires:

  1. Cela résume assez mon impression, sauf qu'elle concerne tout le monde, y compris ceux qui critiquent les autres d'arrogants alors qu'eux-même ont des croyances et non des cartes en main qu'ils peuvent assurer être "objectifs", et s'attendent au pire sans tenter de s'intéresser à des solutions plus ou moins collective, font quelque part le jeu de ceux qui nous gouvernent.

    Je consulte divers blogs et médias alternatifs depuis quelques années, à des rares occasions des de masse. Je commente peu et lis surtout les docs et commentaires. J'ai souvent vu que dans les raisonnements pouvaient se glisser de nouveaux rouages qui offriraient une nouvelle perspective. Mais surtout, j'ai vu des théories incompatibles se présenter comme étant vraisemblables, l'être sur leur plan de conscience, être plus ou moins abouties, approfondies, se présenter chacune comme étant de la vérité. Difficile chemin pour qui recherche la vérité, dans tous ces labyrinthes. Demande de vérifier chaque source, et certaines ne peuvent être authentifiées à 100 %, à moins d'avoir une confiance aveugle.

    Au final, comme vous dites, il faut faire preuve de patience. Mais s'il y a une vérité qui n'a pas besoin d'être "prouvé", c'est "l'amour", sous ses différentes formes. Cela peut paraître un peu "bisounours" compte tenu de ce se passe, du pire qui peut se produire, mais s'il y a quelque chose en lequel je crois, c'est bien ça. Alors je vous souhaite le meilleur, et j'espère que l'humanité ne sombrera pas.

    Bonne année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. vous avez exprimé la quintessence de ce qu'il y a dans mon cœur et dans mon esprit . C'est une grande chance de pouvoir communiquer ainsi, d'esprit à esprit sans autre arrière pensée qu'échanger en toute liberté et sincérité, et donc amplifier le champs d'énergies positives en soi, et autour de soi, en rayons concentriques ...TOUT est vibrations

      Supprimer
  2. Il y a probablement autant de théories/interprétations que d'individus. Un labyrinthe effectivement infernal pour celui qui cherche! Comme tu as probablement remarqué, je suis chrétienne et je témoigne de ma foi avec assurance. Je sais que certaines personnes sont agacées par mes écrits qui parlent de la foi en Dieu, comme j'ai été agacée avant d'être chrétienne. J'expose ma foi parallèlement à tous mes articles parce que, d'abord, c'est à cause d'elle que j'ai compris que notre monde allait assurément à la dérive parce qu'il est gouverné par les forces des ténèbres. J'ai compris qu'elles existent vraiment, qu'elles sont hiérarchisées et puissantes. Voilà pourquoi l'homme est aussi abruti et toujours tenté vers le mal et ça ne changera pas tant que Dieu ne viendra pas restituer l'ordre. L'homme ne peut se gouverner lui-même puisqu'il est dans son essence vulnérable et enclin à la tentation du vice. Les exemples meublent les bulletins de nouvelles à chaque jour.

    C'est une armée des ténèbres qui dirige ici-bas et ce, depuis le commencement. Leur pouvoir et leur emprise se sont établis avec subtilité, mais de plus en plus de personnes peuvent aujourd'hui témoigner qu'ils vivent ou qui ont vécu une oppression démoniaque (dépendances, compulsions, obsessions, dépression, pornographie, etc.).

    Un jour, quand j'ai compris (par déduction et par expérimentation) que le mal existe, qu'il est incarné et puissant, j'ai alors compris (au début par défaut) que Dieu existe. Un raisonnement, une intellectualisation qui est ensuite devenue une conviction ferme et vivante parce que j'ai ressenti, en toute simplicité, l'amour de Dieu. Cet amour qui laisse les larmes couler sur les joues et, sans trop savoir pourquoi, nous apaisent le coeur et l'esprit. C'est comme un sentiment de "je ne me sens plus seule maintenant" et "je sais qu'il y a un aboutissement heureux et bienveillant". Ce que j'ai compris par dessus tout, après avoir erré dans toutes les doctrines dans les livres et sur internet, c'est que sans Dieu je suis foutue et nous sommes tous foutus. Et pas à peu près!

    C'est facile de s'autoproclamer "souverain de sa vie" ou "élevé en conscience", ou "l'amour dirige ma vie", ou "j'ai la foi". Mais soyons bien conscients qu'il ne se passe encore rien dans nos petites vies confortables pour venir déstabiliser/choquer nos raisonnements, nos théories et nos convictions. Quand viendra cet événement ("cygne noir") ayant une portée considérable et exceptionnelle, aurons-nous encore la foi, serons-nous encore charitable envers autrui, aurons-nous encore ce sentiment de toute-puissance ou agenouillerons-nous en pleurant parce que nous n'avons plus aucun repère ni aucun fondement à notre vie?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne année à toi aussi, je te souhaite la foi qui apaise pour de bon! ;0)
      Isabelle

      Supprimer
  3. Je suis tout à fait d'accord avec vous Isabelle, car la foi véritable est notre seul Salut à tous dans ce monde de ténèbres, chaque jour je prie Dieu pour qu'il mette fin à ce monde d'impie !

    RépondreSupprimer
  4. amen dac avec vous plier le genou devant sa majesté et rester confiant, merci pour tout ce que tu fait,et gloire a JESUS-CHRIST

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés