Suivez ce blog via Facebook

lundi 12 janvier 2015

Le compte Twitter du CentCom US piraté, peut-être par des pro-EI


WASHINGTON (Reuters) - Le Commandement central américain (CentCom), qui supervise les opérations de l'armée américaine au Proche-Orient, a dit lundi que ses comptes Twitter et YouTube avaient été piratés et a assuré prendre les mesures qui s'imposaient pour y faire face.

Le compte Twitter du Commandement central a été suspendu, ainsi que son compte YouTube, ont dit des responsables américains. Deux responsables de la Défense, s'exprimant sous le sceau de l'anonymat, ont dit que ce piratage était embarrassant mais ne semblait pas être une menace pour la sécurité.

La Maison blanche a fait savoir qu'elle suivait le dossier.

"Au nom de Dieu, le très bienveillant, le très miséricordieux, le CyberCalifat continue son cyberdjihad", a-t-on pu lire pendant un moment sur le compte Twitter du CentCom.

Le compte Twitter contenait plusieurs messages de hackers. L'un recommandait notamment aux militaires américains de "surveiller leurs arrières". Le compte YouTube comportait deux vidéos qui semblaient être liées à l'Etat islamique.

Sur le compte Twitter ont été en outre publiées une liste de généraux de l'armée américaine avec leurs adresses et des informations sur des plans militaires concernant la Chine et la Corée du Nord.

Après le piratage, le compte Twitter du CentCom montrait un personnage portant une écharpe noire et blanche avec les mots "CyberCalifat" et "Je t'aime EIIL", ancien acronyme de l'Etat islamique.

Le compte YouTube du CentCom diffuse des vidéos de bombardements aériens de l'armée américaine contre l'EI en Syrie et en Irak. Il a apparemment été piraté pour ajouter deux vidéos.

Le Commandement central est basé en Floride, sur la base aérienne de MacDill. Il est responsable des opérations militaires américaines pour le Proche-Orient et l'Asie centrale. Il a notamment supervisé les guerres en Irak et en Afghanistan et chapeaute aujourd'hui les frappes contre l'Etat islamique en Syrie et en Irak.

Source:
http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN0KL1W020150112

1 commentaire:

  1. Menaces Terroristes pour le 14 janvier 2015, New York
    Biensur le FBI et autorités sont au courant.

    https://twitter.com/AmyKremer/status/554815719896924160

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés