Suivez ce blog via Facebook

mercredi 7 janvier 2015

Pénuries au Venezuela : "Ici, on fait la queue pour un savon": ça fait plus d'un an que les produits de base manquent

* Le problème vient du manque de productivité des usines, c'est du moins ce que l'on prétend. On ne parle donc pas ici d'une situation causée par une catastrophe économique, mais par un "simple" problème d'approvisionnement. Il y a une pénurie de savons et, bien pire, de lait, de farine, de viande et de légumes! Les "années de vache grasse" achèvent pour nous aussi...


"Hier matin, je suis allé au supermarché, et il n’y avait pas de farine, de lait, de viande, et très peu de légumes. En revanche, il y avait quelques fruits. Et c'est la même chose dans les autres supermarchés. De manière générale, ça fait plus d'un an que les produits de base manquent, comme le lait, le sucre, le café ou encore la farine de maïs, qui constitue la base de notre alimentation. Mais la situation a empiré ces derniers mois car on manque désormais de savon et de shampooing par exemple.

Tous les jours, on voit des files très longues dans les rues. Quand les gens savent que certains produits vont arriver le jour suivant, il leur arrive de commencer à faire la queue la veille. Il existe parfois également des quotas, c'est-à-dire que certains produits sont accessibles mais seulement de façon limitée, pour éviter les ruptures de stock."

Depuis quelques jours, des internautes vénézuéliens publient des photos de rayons de supermarchés quasiment vides sur les réseaux sociaux, sous le hashtag #AnaquelesVaciosEnVenezuela ("Rayons vides au Venezuela"). Une campagne qui traduit l’exaspération des habitants, dans un pays où les pénuries de produits alimentaires sont récurrentes. 

Initialement, le but de la campagne #AnaquelesVaciosEnVenezuela était de dénoncer l’interdiction de prendre des photos dans certaines grandes surfaces. Début janvier, un internaute avait posté une série de clichés sur Twitter montrant les rayons vides d'un supermarché de la chaîne Excelsior Gama, et les clients qui faisaient la queue pour acheter du savon. Il a ensuite indiqué avoir été menacé et reçu l'interdiction de prendre des photos de la part d'un employé du magasin. Au même moment, le photographe Alejandro Cegarra avait connu une mésaventure similaire dans un supermarché de la même chaîne et s’était vu contraint d'effacer ses photos. 

Source:
http://observers.france24.com/fr/content/20150106-venezuela-penuries-supermarches-rayons-vides-produits-alimentaires-twitter

1 commentaire:

  1. Pas trop grave pour la viande, le lait et la farine, produits pas essentiels à l survie. Apparemment, ils ont des fruits et un peu de légumes, c'est déjà ça...
    Bon, bin, si vous allez en vacances là-bas, pensez à emporter une vingtaine de savons dans votre valise, vous ferez une vingtaine d'heureux...

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés