Suivez ce blog via Facebook

dimanche 5 juin 2016

Les habitants des villages avoisinants de Fort McMurray ne peuvent toujours pas visiter leur domicile touché par l'incendie puisqu'une clôture de 30 kilomètres a été érigée pour empêcher l'accès à la "zone interdite": des centaines d'habitants de Fort McMurray ont eu le droit de visiter certaines parties il y a quelques semaines (accompagnés d'autorités), mais ils ont été obligés de signer des ententes de non-divulgation et les médias n'ont eu accès aux sites que via une visite guidée par autobus

* Des habitants ont été autorisés à visiter leur demeure, sous la surveillance des autorités, mais ils ont été contraints de signer une entente de non-divulgation de ce qu'ils allaient voir et constater une fois sur place. Des pompiers ont aussi, selon la vidéo ici-bas, été contraints au silence. Des journalistes ont eu droit à une visite guidée en autobus pour couvrir une partie du territoire brûlé par l'incendie. Ceci a été dévoilé par le réseau Global News le 9 mai dernier. 

http://globalnews.ca/video/2690545/fort-mcmurray-wildfire-first-views-of-devastated-neighbourhoods

Une clôture de 30 km a été érigée pour boucler les zones dévastées par le feu dans Fort McMurray en attendant que les services habilités retirent les décombres et sécurisent les quartiers.

Dans les logements où tout a brûlé autour, une épaisse couche de cendres risque de dégager des émanations de dioxine ou d’arsenic, ont estimé les services sanitaires de la province.

Source:
http://www.journaldemontreal.com/2016/05/30/feu-de-fort-mcmurray-environ-9-000-habitants-devront-patienter-avant-leur-retour

Ceux dont la résidence ou ce qu'il en reste est situé dans la zone interdite pourront pour leur part visiter leur propriété pour récupérer des objets personnels à compter du 8 juin. Ils devront être accompagnés d'équipes spécialisées et devront porter de l'équipement de protection puisque le secteur n'est pas sécuritaire, souligne Bob Couture, directeur de la gestion des urgences de Wood Buffalo.

Source:
http://ici.radio-canada.ca/regions/alberta/2016/06/03/002-fort-mcmurray-retour-evacues.shtml

5 commentaires:

  1. "ils ont été contraints de signer une entente de non-divulgation de ce qu'ils allaient voir et constater une fois sur place" Euh Pourquoi??? Qu'est-ce qu'il y a à cacher?

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement: inquiétant! D'autan plus que d'autres infos ne sont pas rassurantes:

    http://www.brujitafr.fr/2016/06/souriez-il-pleut-du-cesium.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai des doutes sur ces mesures de césium en Suisse, en tout cas, elles ne sont certainement pas nocives après tout ce transport.

      Supprimer
  3. Pas étonnant qu'il y ait tant de cachettes sur ce qui se passe vraiment là-bas si cette information est exacte (j'ai une bonne confiance envers ce site):

    https://fr.sott.net/article/28364-Le-feu-est-toujours-hors-de-controle-en-Alberta-Fort-McMurray-est-en-ruines

    gps

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci GPS. Ce que je remarque, ce sont les différentes variantes dans les versions rapportées par les médias: à propos de la source des incendies, à propos des zones dévastées, à propos de la réintégration des habitants dans leur demeure, de la reconstruction... tout cela est d'un flou total!

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés