Suivez ce blog via Facebook

samedi 18 juin 2016

Voici une toute autre version [crédible] de l'histoire de la tuerie d'Orlando, qui aurait finalement un lien direct avec le suspect arrêté lors du défilé de la fête gay en Californie le même jour: un "set up" de la CIA avec des agents entraînés dans un camp en Virginie!

* Je n'ai pas le courage d'en faire la traduction à cette heure tardive. Utilisez un logiciel ou si quelqu'un peut en faire un résumé bien construit, ce serait apprécié. J'ai les yeux crevés et c'est un travail de traduction assez laborieux.

Ce récit me paraît crédible, même s'il semble complètement tordu à première lecture. L'entrevue du journaliste de ABC News avec une victime présente sur les lieux de l'attentat d'Orlando, qui rapporte entre autres qu'il y avait plusieurs tireurs, prend tout son sens à la lumière de cet article. Sans compter ceci:

Le FBI aurait poussé des Américains musulmans à commettre des attentats
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2016/06/le-fbi-aurait-pousse-des-americains.html

3 commentaires:

  1. Pour ce qui est du fait que cette tuerie ait été provoqué par un groupe, voir aussi:

    https://fr.sott.net/article/28433-Des-temoins-oculaires-du-massacre-de-la-discotheque-d-Orlando-Il-y-avait-plus-d-un-tireur-des-tireurs-d-elite-ont-tire-sur-la-police-quelqu-un-bloquait-les-sorties

    Extrait de cette page:

    "L'histoire raconte qu'à 2 heures du matin le dimanche 12 juin 2016, Omar Mateen, âgé de 29 ans, est entré dans une obscure boîte de nuit remplie de trois cent vingt personnes qui s'amusaient. Mateen est porteur d'un fusil AR-15 [largement utilisé par les polices municipales et les polices d'État aux USA - NdT] et de trente chargeurs de munitions supplémentaires. Dans l'obscurité, sous les lumières clignotantes des stroboscopes, il commence à tirer et poursuit en vidant et chargeant trente fois son fusil AR-15, tirant près de mille fois des munitions de calibre .223. Dans le processus, il réalise l'exploit remarquable de tuer ou de blesser plusieurs fois un tiers des gens autour de lui, la majorité de ses victimes ayant été touchées de multiples fois, certaines jusqu'à douze fois. Et il fait tout cela en moins de 7 minutes. Tout seul."

    gps

    RépondreSupprimer
  2. Je me demande Isabelle si les experts peuvent déterminer le nombre de tireurs d'après les divers points d'impact et les angles des balles dans les corps des victimes compte tenu que le suspect devait se déplacer et si nous admettons que tous les tireurs si c'est le cas utilisaient le même calibre.
    Corpus
    p.s. ne te fais pas de souci Isabelle les logiciels de trad disponibles feront amplement l'affaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ...

      Ils peuvent au moins savoir combien d'armes différentes ont été utilisées, car chacune laisse une trace différente sur les douilles.

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés