Suivez ce blog via Facebook

jeudi 9 juin 2016

Le "plan de continuité du gouvernement" et le "plan de continuité de l'élite": La société Vivos vient de racheter un ancien abri anti-atomique à Rotehnstein, en Allemagne. Baptisée «Vivos Europa One», cette forteresse souterraine de 25 000 mètres carrés a coûté 200 millions d'euros, soit 292 milllions de dollars canadiens

* J'ai tendance à croire que plusieurs des personnes invitées à la cérémonie du tunnel de Saint-Gothard, en Suisse, pourraient avoir déjà leur place dans un de ces bunkers. Il y a un autre projet de Vivos dans l'Indiana, assis sur la faille de New Madrid, et des modules anti-apocalypse qui peuvent être achetés et livrés directement chez les clients.

Les Walmart [et Home Depot] font partie d'un programme de gestion globale des urgences depuis le 11 septembre 2001: un partenariat public-privé avec la FEMA (Federal Emergency Management Agency) et autres agences gouvernementales
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2015/04/les-walmart-et-home-depot-font-partie.html

Le "Plan de continuité du gouvernement": liste d'abris souterrains destinés à l'élite (avec des photos de certaines de ces gigantesques installations)
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2015/01/le-plan-de-continuite-du-gouvernement.html
________________________________________________________________________

Vidéo du projet Vivos Europa One
http://terravivos.com/secure/vivoseuropaone.htm

Vous réfléchissez actuellement à une solution de repli en cas de catastrophe massive? Cela tombe bien, car la société Vivos, sous l’impulsion de l’entrepreneur américain Robert Vicino, commercialise des places dans des bunkers de luxe.

Un marché développé aux États-Unis, qui s’étend actuellement en Europe.

En effet, la firme vient de racheter un ancien abri anti-atomique à Rotehnstein, en Allemagne. Baptisée «Vivos Europa One», cette forteresse souterraine de 25 000 mètres carrés a coûté 200 millions d'euros (292 milllions $ CAN).

Au programme pour transformer ce bloc de béton en résidence fastueuse: piscine, aquarium, boulangerie, brasserie, studio de télé et de radio. Sont également prévues dans l’édifice des douches de décontamination ainsi qu’une banque d'ADN pour repeupler la planète en cas de cataclysme.

50 000 familles ont déjà réservé

Le droit d'accès à un logement dans les bunkers de Vivos débute à 35 000 $ US (45 831 $ CAN) pour un adulte et 25 000 $ US (32 736 $ CAN) pour un enfant.

Le prix comprend l'hébergement et de quoi vivre durant une année entière dans le bunker. Mais sachez qu’il s'agit du tarif pour la formule basique. En effet, Vivos propose également des résidences cinq étoiles de 425 mètres carrés, dont l’entrée serait comprise entre 3 millions $ US et 5 millions $ US (3,93 millions $ CAN et 6,55 millions $ CAN).

Des sommes qui ne semblent pas rebuter les adaptes du «survivalisme». À ce jour, 50 000 familles auraient déjà réservé leur place dans l’un des différents sites protégés.

Par ailleurs, la demande émanant de citoyens français aurait été multipliée par neuf ces derniers mois. «Nous avons constaté une augmentation de 500 % des demandes de place dans nos abris dans le monde entier. Cette augmentation atteint 800 % pour la France», a ainsi indiqué Robert Vicino au site parismatch.com.

De quoi vivre la fin du monde en toute sécurité!

Source:

2 commentaires:

  1. Je me demande ce qu'il fera le proprietaire du bunker avec cet argent si tout doit être detruit, en premier lieu le system lui- meme.
    Y avez vous pensé?

    RépondreSupprimer
  2. Les bunkers serviront peut être pendant un temps, mais lorsque la planète Terre et tout le Système Solaire passeront dans un autre plan vibratoire ... toute chose ou tout être qui ne vibreront pas dans cette nouvelle fréquence disparaîtront car ils ne pourront pas entrer dans la nouvelle dimension. Comme nous vivons dans une période de grands Changements, je pense que c'est pour bientôt ... d'ici à 2030 peut-être.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés