Suivez ce blog via Facebook

mercredi 15 juin 2016

Menace d'attentats imminente en Belgique et en France ? Les autorités appellent à la prudence

L’antiterrorisme belge a prévenu la France qu’une lourde menace planait sur le pays et sur la Belgique. Les renseignements français redoutent des attentats pendant l’Euro 2016.

"Des combattants auraient quitté la Syrie il y a environ une semaine et demie afin de rejoindre l'Europe via la Turquie et la Grèce, en bateau, sans passeport". Cette note d’alerte a été envoyée aux services de police belges, ces derniers jours, et publiée par le quotidien la Dernière-Heure.

L’antiterrorisme belge a averti la France qu’une menace imminente pèserait sur l’Hexagone et sur la Belgique.

"Ces personnes se sépareraient en deux groupes, l'un pour la Belgique, l'autre pour la France, afin d'aller commettre des attentats par groupe de deux. Toujours selon les renseignements recueillis, ces personnes seraient déjà en possession de l'armement nécessaire et leur action serait imminente", complétait la fameuse note d’alerte.

Une information a prendre avec des pincettes

Les autorités des deux pays ont pourtant jugé que cette information n’avait "aucun impact sur le niveau de la menace actuelle".

"Les informations dont il est aujourd'hui question dans certains médias constituent des informations non contextualisées et n'ont, en tant que telles, aucun impact direct sur le niveau de la menace actuelle", a réagi dans un communiqué l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam), dépendant du ministère de l'Intérieur.

Les "nombreuses informations" reçues par l'Ocam doivent être "analysées et contextualisées".

D’après Les Echos, les services de sécurité français craindraient que les terroristes profitent de l’Euro 2016 pour commettre de nouveaux attentats.

"Il y a quelque chose qui bouge en France"


De plus, dans la prison de Beveren en Belgique, un message de terroriste Mohamed Abrini destiné à un autre détenu, Marouan El Bali, a été intercepté mardi. Il avait écrit en arabe "Il y a quelque chose qui bouge en France", rapporte la Dernière-Heure.

https://news.google.fr/news/story?ncl=dpZurpk4ZbKwsCM1ZhU7wH-_YZ9jM&ned=fr

8 commentaires:

  1. Attention!! D'après mes analyses personnelles, un attentat aura lieu ce vendredi soir en France à Nimes...

    Il suffit se suivre la ou il y'a eu des grosses préparation au risques d'attentats (par exemple a nimes au début de l'année). Et que vois je aujourd'hui? Une soirée discothèque à ciel ouvert (???) et prévu avec TF1,pour la fête de la musique, devinez ou?, à Nimes! Un jour de match de football à Nimes! Alors que la fête de la musique a lieu normalement la semaine prochaine seulement...
    Et d'autres choses encore qui me le fait penser

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça semble effectivement être une possibilité. On fait tout pour créer les circonstances menant au chaos...auquel bien sûr les autorités apporteront la solution.
      Corpus

      Supprimer
    2. T'auras l'air con s'il ne se passe rien...

      Supprimer
    3. Oh non, vous avez vu l'article, si c'est pas a nimes, ca sera ailleurs

      Supprimer
  2. Ici en France, le peuple n'est plus à l'abri. La détention d'armes à feu est relativement limitée aux chasseurs et aux tireurs sportifs. Le port d'arme est, en dehors de très rares exceptions, formellement interdit.

    Dans la mesure où nous n'avons plus de frontières, quasiment plus d'armée, plus personne en réalité, à l'exception singulière des synagogues, n'est protégé sur notre territoire. N'importe qui, à n'importe quel moment, peut faire feu sur la foule. Terrorisme réel ou false flag, cela n'a plus vraiment d'importance, l'Etat français, complice ou non, n'a plus que faire du peuple qu'il administre désormais par la peur.

    L'inutile élection présidentielle française aura lieu en mai prochain, on peut donc être assuré qu'un nouvel attentat aura lieu dans le pays avant cette date. En attendant, la violence gratuite fait rage dans nos rues. Pour endiguer les mouvements sociaux qui entendent empêcher l'application de cette nouvelle directive rothschildo-européenne, plus connue sous le nom de loi El Khomri, des nervis masqués, qui ne revendiquent rien, rejoignent bon nombre de manifestations parfaitement pacifistes afin d'en décrédibiliser l'objet par la destruction à tout va de tout ce qui leur tombe entre les mains.

    Le gouvernement en profite alors pour amalgamer cette violence providentielle et le mouvement social qui maintient son cap depuis quelques mois. Il est même désormais question d'interdire toutes manifestations de rue portant sur la dénonciation de cette directive liberticide à venir.

    Paradoxalement il n'est toujours pas question d'entraver le déroulement de l'Euro, autrement plus violent en dehors des stades. Ces attroupements monumentaux qui envahissent nos rues ne semblent pas concernés par l'état d'urgence en vigueur depuis les "attentats" de novembre 2015.

    Nonobstant, si la menace est bien réelle, qu'attend le gouvernement pour fermer les frontières du pays, stopper immédiatement tout mouvement migratoire fatalement incontrôlables et ingérables ? Qu'attend t-il pour imposer l'interdiction immédiate de tout rassemblement massif dans des lieux publics et un contrôle accru des espaces confinés qui accueillent du public ? Ne serait ce que pour limiter la casse.

    En lieu et place l'Etat français joue la carte de la providence, espère béatement qu'il ne se passera plus rien, prétend même que cela va mieux ! Cette incompétence dangereuse à la gouverne du pays, s'exerce t-elle à dessein ? De fait, malgré les deux derniers attentats qui ont touché la nation, nul homme au pouvoir et en charge de sa sûreté, ne s'est vu limogé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des circonstances potentiellement dangereuses sont encouragées, voire artificiellement créées. Pas question de les prévenir, mais plutôt de les gérer jusqu'à ce que cela pète. Ensuite, on intervient, etc... et on passe des mesures toujours plus liberticides. Il faut se garder de participer à ces choses, en tant que spectateurs et bien sûr en temps qu'acteurs!
      Corpus

      Supprimer
  3. Après avoir fait rentrer des milliers de fous furieux ils s'aperçoivent qu'il y a un danger, on en a assez de se faire prendre pour des idiots

    RépondreSupprimer
  4. Une députée pro-euro abattue en Grande-Bretagne. (Ça profite à qui selon vous ;-) ? Surtout que le coupable est de la mouvance d'extrême-droite, dit-on.) La campagne pour le Brexit a été suspendue. Non mais...

    Jo Cox, une députée travailliste britannique de 41 ans, a été mortellement blessée par balle jeudi 16 juin, à Birstall, près de Leeds, dans le nord de l’Angleterre. Mme Cox se trouvait près de la bibliothèque où elle tenait régulièrement des permanences quand un homme l’a attaquée. Transportée à l’hôpital de Leeds, elle n’a pas survécu à ses blessures, a fait savoir la police.


    http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/06/16/royaume-uni-le-camp-pro-ue-annonce-la-suspension-de-sa-campagne-apres-l-agression-d-une-deputee_4952004_3214.html

    Corpus

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés