Suivez ce blog via Facebook

dimanche 5 juin 2016

Selon Judicial Watch, des immigrants illégaux sont amenés aux États-Unis par le Département de la Sécurité Intérieure (DHS) grâce à la compagnie de sécurité privée G4S

*Judicial Watch est une organisation américaine qui surveille les activités du gouvernement américain. Je ne crois pas que Judical Watch soit déliée de toute partisanerie, son budget d'opération provient de dons privés, mais cette organisation a le mérite de dénoncer devant les tribunaux des faits et scandales qui impliquent de grosses pointures et départements au sein de la politique américaine. C'est Judicial Watch qui a publié il y a quelques mois qu'il y a avait des camps d'entraînement djihadistes à la frontière mexicaine

Inquiétant, très très inquiétant...

Judicial Watch (surveillance judiciaire en français) a appris de la patrouille frontalière que le (DHS) fait entrer des immigrants illégaux de la frontière mexicaine jusqu'à Phoenix et les libèrent sans mesures appropriées, sans documents. Le gouvernement classent ces illégaux comme "autres que mexicains" ("Other than Mexican"). Cette semaine, il y en a eu environ 35 qui ont été transférés de Tucson vers une station d'autobus de Phoenix où ils ont pris des chemins séparés. Judicial Watch était présente lorsque l'une des camionnettes blanches transportant un groupe d'illégaux est arrivée à la station Greyhound de Phoenix. Les illégaux venaient du Honduras, de la Colombie, du El Salvador et du Guatemala. 

Les fonctionnaires de la patrouille frontalière ont dit que le lot de cette semaine était en garde en vue pour quelques jours et ont ordonné d'appeler les membres de leur famille aux États-Unis afin qu'ils puissent acheter un billet d'autobus pour leur voyage vers Phoenix. Les autorités ne prennent pas la peine de vérifier l'identité des membres de la famille aux États-Unis ou s'ils sont légalement dans le pays, selon un responsable de la patrouille frontalière impliqué dans l'affaire.

C'est une entreprise de sécurité privée payée par le gouvernement fédéral qui conduit les immigrants du secteur de la patrouille frontalière de Tucson, où ils sont en garde à vue, vers Phoenix, selon les sources. L'entreprise est G4S qui prétend être le leader dans les solutions de sécurité dans le monde avec des opérations dans plus de 100 pays et avec 610 000 employés. G4S a plus de 50 000 employés aux États-Unis et son siège national est à Jupiter, en Floride. 

Judicial Watch dépose actuellement un certain nombre de demandes de dossiers publics pour obtenir de plus amples renseignements concernant l'entente entre G4S et le gouvernement, en particulier sur le transport d'immigrants illégaux de la frontière mexicaine vers d'autres parties du pays. 


La photo ci-haut montre un garde de G4S en uniforme qui a transporté, cette semaine,
les immigrants de Tucson à Phoenix.

Outrés, les agents et les superviseurs de la patrouille frontalière sur les lignes de front disent que les immigrants illégaux sont libérés en masse parce qu'il n'y a pas de place pour les maintenir en détention. "Ils nous disent de les mettre sur un bus et de les laisser aller», a déclaré un responsable de l'application de la loi en Arizona. "Il suffit de déplacer ces hommes à travers le pays." 

Officiellement, le DHS nie que cela se produit, mais plus tôt cette année le commissaire du US Customs and Border Protection, Gil Kerlikowske, a fustigé les responsables syndicaux de la patrouille frontalière de dénoncer cette politique de capture et de libération dangereuse. La réprimande de Kerlikowske est venue en réponse au témoignage de Bandon Judd devant le Congrès, chef du Conseil national de patrouille de la frontière. Judd a déclaré aux parlementaires sur le Comité judiciaire de la Chambre que les immigrants illégaux sans condamnations pénales graves sont libérés immédiatement et disparaissent dans l'ombre.

Judicial Watch a une enquête en cours sur les risques de sécurité le long de la frontière sud et ce n'est là qu'un petit extrait d'une crise beaucoup plus large dans laquelle les étrangers illégaux sont libérés pour disparaître dans les communautés américaines. Lors d'une audience du sous-comité sénatorial d'il y a quelques semaines, le chef du Border Union Patrol a livré des chiffres alarmants: il a estimé que près de 80% des immigrants clandestins appréhendés sont libérés quelque part aux États-Unis. Cela inclut les mineurs non accompagnés qui sont escortés jusqu'à leur destination finale, les unités familiales et ceux qui prétendent avoir une crainte crédible de persécution dans leur pays d'origine. (...)

Lire la suite:

3 commentaires:

  1. G4S Plc est une société de sécurité spécialisée dans la fourniture de la sécurité et des services connexes aux clients. Les segments de la société comprennent l'Afrique, l'Asie Moyen-Orient, Amérique latine, Europe, Amérique du Nord et au Royaume-Uni et en Irlande. Elle offre des produits sécurisés de solutions, y compris les services de sécurité et de gestion des installations habitées, et des solutions de trésorerie, principalement la fourniture de services de gestion de trésorerie physiques. Ses solutions sécurisées comprennent également des services de technologie, y compris la fourniture, l'installation et le suivi des systèmes d'alarme, et la technologie des systèmes de sécurité et de construction; la gestion des installations et des services de soins et de justice. Ses solutions de trésorerie comprennent également des services technologiques comprenant la fourniture de matériel et logiciel fourni pour le traitement des encaissements par les clients. Il fournit des services dans tous les secteurs, y compris le gouvernement, le pétrole et le gaz, le transport et la logistique, les ports et les aéroports, les loisirs et le tourisme, les institutions financières, l'exploitation minière, des entreprises et l'industrie, et la vente au détail. https://www.google.ca/finance?q=LON%3AGFS&ei=OspUV8C0LZece_24mdgD Directeur Général Monsieur Ashley Almanza
    Secrétaire Général Monsieur Soren Lundsberg-Nielsen
    Finances Monsieur Himanshu Raja
    Contact Investisseurs Madame Helen Parris
    Directeur des Ressources Humaines Madame Jenni Myles

    https://en.wikipedia.org/wiki/Ashley_Almanza

    G4S nomme John Kenning à la tête de la région de l’Amérique du Nord
    John Kenning a plus de 30 ans d’expérience au service de l’industrie en Amérique du Nord, et a occupé des postes à la haute direction d’ADT-Tyco, de Nortel et d’OfficeMax. John Connolly, qui jusqu'à récemment était le comptable le mieux payé de la Grande-Bretagne G4S Chiffre d’affaires 7,522 milliards de £ (2011)

    RépondreSupprimer
  2. Remplacer l'Armée et la Police Nationale par des armées privées est dans les Protocoles des Sages de Sion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un proche qui travaille pour une compagnie de sécurité privée et elle s'équipe depuis quelques mois de gilets pare-balles, d'équipes d'intervention tactique, de chiens renifleurs, ... et de plus en plus de villages, de villes et d'entreprises utilisent les services d'agents de sécurité. Ils sont en fait formés, certains groupes, pour des interventions musclées comme les groupes d'intervention de la police.

      Ces compagnies de sécurité privées se multiplient et augmentent leurs effectifs, leurs équipements et leurs offres de services. Je crois donc qu'elles seront effectivement utilisées lors de désordres civils et les droits qui leur seront conférés seront similaires à ceux de la police. Tout comme tout citoyen qui voit un acte criminel se produire a le droit de procéder à une arrestation, les agents de sécurité auront eux aussi ce droit et d'autres leur seront octroyés par des autorités compétentes.

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés