Suivez ce blog via Facebook

mardi 10 mai 2016

Fort McMurray : Justin Trudeau refuse officiellement l'aide russe, américaine et mexicaine

* Plus de 80 000 personnes évacuées, des camps de réfugiés qui doivent fournir du personnel 24 heures sur 24 pour gérer la santé et la détresse humaine, l'approvisionnement en ressources, l'hygiène, la confection de repas, des centaines de pompiers, d'ouvrier, d'opérateurs de machineries qui doivent se relayer pour combattre les feux qui ne finissent plus de prendre de l'expansion et le premier ministre refuse l'aide internationale? 

Est-ce que ça fait partie du plan de faire brûler Fort McMurray? Surtout que la reconstruction pourrait être très longue, voire même impossible, considérant que les sols contaminés de déchets nucléaires pourraient faire de la zone de Fort McMurray une zone à risque pour la santé humaine... mais sans danger pour les compagnies d'exploitation! Je blague, mais à peine...

Le Premier ministre canadien a remercié la communauté internationale pour son soutien, ajoutant qu'aucune aide n'était nécessaire pour lutter contre les incendies de Fort McMurray. 

John Babcock, porte-parole pour les Affaires internationales, a confirmé les propos de son Premier ministre en expliquant que, malgré les nombreuses offres d'aide de la communauté internationale, les canadairs en provenance d'autres provinces du Canada, comme l'Ontario, le Québec et le New-Brunswick, parvenaient parfaitement à maîtriser la situation. 

La Russie, les Etats-Unis, le Mexique, l'Australie, Taiwan et Israël ont tous offert leur aide dans la lutte contre les gigantesques incendies de forêts qui ravagent le nord de l'Alberta.

Lire la suite:

15 commentaires:

  1. C'est peut être bien juste politique sont refus?? Après tout ça ne va pas si bien que ça dans le monde et ceux qui pourraient aider espèreraient sans doute que le Canada s'en souviennent quand le pire va se produire ??? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, le refus diplomatique pour la Russie ok, mais des États-Unis j'en doute.

      J'ai passé quelques minutes à tenter de trouver de l'info hier sur l'état de la progression des feux en Alberta et je ne trouve à peu près rien et les réseaux de nouvelles du Québec ne parlent que des réfugiés qui doivent composer avec le quotidien dans les camps.

      Si quelqu'un arrive à trouver de l'info "à jour" sur l'état de la situation de l'incendie, envoyez-moi le lien via les commentaires.

      Supprimer
  2. Moi aussi je n'ai rien de trouvé de nouveau qui date d'aujourd'hui sauf ceci: "Si les feux sont sous contrôle à proximité de Fort McMurray, ils ont continué mardi leur avancée infernale. Ils ont brûlé 10% de forêts de plus en 24 heures, pour atteindre environ 2290 km2. Les effectifs et moyens aériens ont dû être augmentés."
    http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Les-feux-br-lent-encore---Fort-McMurray-15354634
    Désolé, j'ai oublié de signer le message précédent. C'était de moi.
    Susanna

    RépondreSupprimer
  3. Entk, je souligne la gentillesse des pays qui veulent nous aider. C'est beau la solidarité.

    RépondreSupprimer
  4. Voila Isabelle prend le temps de lire mais ceci a été mis sur Facebook par Éric Énipél.

    Je vous parle du feu a Fort Mcmurray, En passant, le plus gros feu de foret dans l histoire du Canada, Étrangement, a un endroit ou les réserves de sable bitumineux sont énormes.. Ils ont les moyens de ralentir extremement l'avancée de ce feu, Et ils ne le font pas. Je vous jase de ma vision de la chose ! Liens associés: http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201306/23/01-4664261-feux-de-forets-lindonesie-fait-tomber-la-pluie.php https://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_McMurray http://www.tameteo.com/meteo_Fort+Mcmurray-Amerique+du+Nord-Canada-Alberta-CYMM-1-8677.html https://fr.wikipedia.org/wiki/Sables_bitumineux_de_l%27Athabasca http://www.tvanouvelles.ca/2016/05/05/les-evacues-de-fort-mcmurray-ne-reviendront-pas-avant-longtemps http://fr.euronews.com/2016/05/10/exclusif-des-dechets-nucleaires-et-toxiques-etaient-stockes-a-fort-mcmurray/ http://ici.radio-canada.ca/regions/alberta/2016/05/05/005-carte-feu-fort-mcmurray-carte-dommages.shtml http://www.nouvelordremondial.cc/2011/01/09/laeroport-international-de-denver/

    RépondreSupprimer
  5. 2 290 km2 ? Ouh. En espérant que les équipes de secours qui doivent être à bout de force auront la température de leur bord pluie en abondance et absence de vent. Je trouve aussi que c'est gentil des autres pays d'offrir leur aide.
    Corpus

    RépondreSupprimer
  6. Ce qui est drôle dans tout ça, c'est qu'on appel ça un centre de stockage des déchets radioactifs. Or il s'agit plus d'un champ contaminé ! Un vrai site d'enfouissement pour de telles "ordures" doit être au MINIMUM 300 mètre sous terre( dans un sol de granite idéalement ). Ici on parle de 45 cm...
    Il s'agit principalement de déchets radioactifs d'origines naturelles donc quelqu'un en quelque part a pris la décision d'étendre ça dans un champ, bien mélangé avec de la terre, ajouter 45 cm de terre propre et semé de la tourbe par-dessus.
    Y vont passer ça en douce et les chances sont quasi nulles pour entendre ou voir ça dans les mainstream news au Canada.

    RépondreSupprimer
  7. http://www.syti.net/Topics2.html#8

    Et pour finir avec ce lien, ils ne veulent et ne peuvent se permettre de laisser les forêts (au niveau mondial) car on peut s'y cacher, se nourrir, se défendre, se chauffer, se soigner... et ce sans eux, inconcevable !!!! hrr
    Alors les grandes forêt de ce monde prennent feu...........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai appris que les grandes forêts ne permettent pas aux ondes nocives de passer... impossible d'établir une communication par natel, ou satellite dans de tels endroits... comme la forêt amazonienne... alors on déforeste...

      D'un côté on nous bassine (à tort) avec un soi-disant réchauffement climatique (tout est tellement déréglé, on a même des températures qui chutent dramatiquement dans certaines régions... alors réchauffement mon oeil), et d'un autre côté, on déforeste, alors que cela contribue au dérèglement climatique, et au réchauffement, puisque les forêts ont de l'ombre, de l'humidité...et retiennent l'eau dans la terre.

      Supprimer
    2. Au japon, il y a une St qui vend de l'air pur en bouteille. Cela peut faire sourire mais chemtrails, radioactivité,destruction des sources d'eau et d'oxygène : les forêts, les eaux... Et bienvenue dans le monde que l'on veut nous préparer à vivre. Un monde sans possibilité de respirer ou boire sans payer, être puçé ou que sais je...

      Supprimer
    3. La compagnie Vitality Air d'Edmonton (Alberta) vend de l'air des Montagnes Rocheuses aux Chinois et peut-être bientôt aux Indiens. Si la tendance se poursuit, Vitality Air pourra aussi diversifier son offre, en proposant de l'air à l'arôme de bois fumé, parfait pour la saison estivale et les barbecue.
      Corpus

      Supprimer
  8. J'ai honte que mon pays (France) n'a pas proposé son aide...

    sinon votre Premier Ministre je le sens pas trop... c'est la même par chez vous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous avez honte de votre pays, moi j'ai honte de notre premier ministre Trudeau justement. Pour répondre à votre interrogation, je crois que je suis loin d'être le seul à être découragé! Je pensais qu'on avait atteint le summum avec Bush fils aux USA en terme de tête vide au pouvoir. Bien c'est à notre tour maintenant.
      Dire qu'il est au pouvoir c'est un peu exagéré. Disons que c'est une excellente mitaine...
      Il a les yeux VIDES, c'est ahurissant de voir ça. Il a autant d'âme que mon grille-pain !
      C'est le premier ministre idéal pour l'Élite en cas de crise...

      Supprimer
  9. C’est ce qui m’a frappé moi aussi, ce regard vacant vu la première fois sur l’horrible affichette électorale. Je considère que nous n’avons pas de chef d’état. C’est une marionnette, sans vision et sans matière qui convient à ceux qui le manipulent. Corpus

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés