Suivez ce blog via Facebook

dimanche 1 mai 2016

Ma visite au Temple maçonnique de Montréal

J'ai participé à la porte ouverte du Temple maçonnique de Montréal qui avait lieu hier. Les organisateurs disent avoir reçu près de 800 personnes, à leur grand étonnement. Ce fut pour moi et ma complice une aventure très stimulante considérant que nous nous intéressons à l'histoire de la franc-maçonnerie depuis plusieurs années. 

Nous avons été accueillies par des joueurs de fanfares et clowns des Shriners, fraternité d'hommes qui sont membres de l'Ordre maçonnique et qui s'adonnent à la philanthropie. Ce sont eux qui supportent financièrement les hôpitaux Shriners pour enfants.


Des maçons vêtus du costume officiel nous offraient le bonjour à l'entrée du temple et nous servaient de guides à travers les salles et les loges.


La franc-maçonnerie a été présentée comme une fraternité de "bâtisseurs d'hommes", puisque le temps des bâtisseurs de cathédrales est révolu, qui a pour objectif de "façonner et tailler la pierre brute (l'homme imparfait) pour en faire une pierre parfaite". 

Les trois conditions pour qu'un candidat soit considéré sont:

- avoir 21 ans
- être de bonnes mœurs
- croire en un être supérieur (neutralisé sous l'appellation "le Grand Architecte de l'Univers")

Toutes les croyances religieuses sont acceptées. On retrouve donc parmi les franc-maçons des Juifs, des Musulmans, des Catholiques, des Protestants, etc. D'ailleurs, lors de la tenue des loges, les livres saints de tous les croyants présents sont ouverts sur un autel au centre de la loge.

Pour le profane qui désire être initié à la fraternité, il y a les 3 degrés du rite d'York: apprenti-compagnon-maître. Ensuite, le maître maçon peut poursuivre des degrés de perfectionnement, soit dans le rite écossais où il y a 33 degrés. Notre guide et un présentateur étaient du 32 ème degré, échelons qu'ils ont gravis en 3 ans dans un cas, et en 2 et demi dans l'autre. J'ai osé poser la question... :0)

Nous avons visité la loge du rite d'York (apprenti-compagnon-maître):


Et du rite écossais (les initiations passent pas des scènes théâtrales, contrairement au rite d'York où elles sont basées sur des "rites de passage" symboliques et des actions philanthropiques):


Vous pouvez voir d'autres photos et une tonne d'informations sur le Temple maçonnique sur ce document du gouvernement du Québec:



Dans la hall d'entrée, j'ai remarqué cette toile où on on peut voir une scène d'initiation d'un profane et ça m'a rappelé une scène du film "Forces occultes", un film de propagande nazie de 1943 qui voulait dénoncer un complot judéo-maçonnique. Dans cet extrait, vous verrez la reproduction de l'initiation d'un profane et elle correspond avec exactitude à tout ce que j'ai lu sur le sujet.


Nous avons échangé avec des loges de femmes, soit la loge Order of the Easter Star qui est ouverte aux hommes et aux femmes ainsi que la loge Daughers of the Nile qui est exclusivement réservée aux femmes. Nous avons appris que ce ne sont pas directement des loges maçonniques, mais que pour y adhérer les femmes doivent avoir un lien de mariage ou de naissance avec un Shriner ou un maçon.

Bien sûr, cette porte ouverte avait pour but de convaincre la population à propos de la bienveillance philosophique et philanthropique de la fraternité maçonnique qui a encore très mauvaise réputation aujourd'hui. Je n'ai pas été séduite du tout quoique les clowns et guides étaient très sympathiques! 

Le symbolisme architectural que l'on retrouve partout dans l'édifice, dans les salles, sur les costumes et sur les emblèmes confirme l'empreinte hautement occulte de ce groupuscule extrêmement influent dans toutes sphères de la société et dans tous les pays du monde. Il m'apparaît évident que les maçons attendent et préparent la révélation du "porteur de lumière et de la connaissance": l'antéchrist...

Shriners


La grande fraternité maçonnique


Order of the Eastern Star
(loge ouverte aux femmes)


Daughers of the Nile
(loge pour femmes)



14 commentaires:

  1. Merci du compte rendu de ta visite Isabelle! Oui c'est bien ce que je crois aussi que les FM attendent avec impatience la venue de leur sssssssssauveur et la religion du nouvel ordre mondial prochaine. Il faut entrer en résistance intellectuelle, morale et spirituelle afin de les combattre.
    Corpus

    RépondreSupprimer
  2. fais gaffe Isabelle, vérifie que tu n'es pas rentrer avec un démon accroché à toi à l'insu de ton plein gré :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pris soin de mettre mon armure avant d'y entrer :0)

      Supprimer
  3. Intéressante visite certes.Je m'étais promis d'y être et j'ai oublier.Était-ce simultané partout dans le monde,le même journée?
    er mai était une date de rituels. Pour les Celtes, cette date marquait la fête de Beltaine : elle marquait le passage de la saison sombre à la saison claire, la reprise de la chasse, de la guerre. Cette "renaissance" est liée à Belenos (incarnation en lumière du dieu Lug). Selon les textes, des druides allumaient des feux, chargés de protéger symboliquement le bétail des épidémies. Cette fête s'opposait donc à Samain - ancêtre de notre Toussaint – qui marquait le retour aux ténèbres. Des traces de ces pratiques subsistent lors de la nuit de Walpurgis, une célébration païenne christianisée : de grands feux étaient allumés en Allemagne, en Suède ou en Europe centrale.

    Les esprits sont omniprésents dans ces traditions. En Moselle-est et en Basse-Alsace, on parle de "nuit des sorcières" (Hexennacht, en Platt, le francique lorrain). Les enfants patrouillaient le soir – il y a vingt ans encore – afin de subtiliser tous les objets trouvés dans les jardins pour les regrouper au centre du village, faisant penser à une intervention surnaturelle. Aujourd'hui, la principale trace de ces célébrations est l'Arbre de mai – le Maibaum - particulièrement présent dans le sud de l'Allemagne. Dans les villages de Bavière, de Souabe ou de Rhénanie, la tradition veut que l'on dresse un mât en bois orné d'une girouette ou de blasons. C'est l'occasion d'organiser des réjouissances arrosées aux sons des fanfares. L'un des attraits de la fête consiste à subtiliser nuitamment l'arbre du village voisin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La dernière porte ouverte au temple de Montréal a eu lieu il y a 3 ans et j'ai demandé aux maçons à l'accueil et il y a avait 25 personnes! Nous étions des centaines à faire la file indienne pour entrer ce samedi...

      Je ne pourrais pas te dire si c'était un événement national ou international de la fraternité maçonnique.

      Pendant la visite, j'ai demandé à mon guide du 32ème degré si la porte ouverte était une tentative de recrutement et il s'est empressé de me corriger en disant que les maçons n'avaient pas le droit de faire du recrutement.

      C'était visiblement une campagne de séduction et une tentative de restauration de la réputation de la franc-maçonnerie.

      Supprimer
  4. Je me demande si ils ont les exemptions d'impots comme les organisme religieux?
    Certain que l'internet aide auj a leur amener des gens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas que le Temple maçonnique ait le statut d'organisme religieux, mais je peux me tromper. Toutefois, des fondations (organismes de bienfaisance pouvant émettre des reçus d'impôt) et autres structures philanthropiques (Shriners) doivent avoir le droit à certains bénéfices ou crédits d'impôt.

      Je sais que les maçons doivent payer un membership annuel.

      Supprimer
    2. https://www.mcc.gouv.qc.ca/fileadmin/documents/publications/RapportTempleMaconnique.pdf

      Supprimer
  5. La semaine passée je suis tomber sur un site La rose-Croix d'or Je pense que c,est un organisme semblable avec des degrés hiérarchiques et mondial.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a énormément de tentacules dans le courant maçonnique. J'ai un ami qui fait partie de la loge "Memphis-misraim" et à la différence du rite d'York et écossais qui passent par des rites symboliques et de la philanthropie, la loge Memphis est empreinte des enseignements mystiques égyptiens. Il y a une loge sur la rue Notre-Dame à Montréal et des gens de tous les milieux en font partie.

      Supprimer
  6. Vous remarquerez que leur "dieu" est nommé le "grand architecte" !

    Quelle bande d'imbéciles !

    Ce concept d'"architecte" implique l'idée que cet "architecte" est un être existant parmi tout le reste du manifesté dont il ne se contente seulement que de planifier l'organisation.

    Si on comprend bien cette idée de base, on se rend compte que l'idée de "création" est tout à fait évacuée du paysage de même, bien entendu, que l'idée de "créateur".

    C'est ainsi que nous pourrons découvrir que le dieu de ces mécréants n'est autre que lucifer, ce banni du domaine spirituel, qui n'était et qui n'est toujours qu'un être parmi tous les autres être créés et qui s'était cru l'égal sinon le supérieur du Véritable Dieu Créateur.

    Les francs-maçons de bas étage, dont les shriners et les chevaliers de colomb font partie, ne sont là que pour faire croire à la bonne volonté de tout le système franc-maçon. Les gens qui en font partie croient sincèrement en cela pour la plupart et ceux qui croient cela ne dépasseront probablement jamais ce simple degré. Ils ne sont par contre là que pour présenter une image de périphérie bénifique de l'organisation tandis que son coeur véritable est tout à fait infernal.

    Albert Pike avait bien fait savoir, dans son "Moral and Dogmas", que le véritable dieu des francs-maçons est bel et bien lucifer lui-même et toutes les accusations qui ont eu cours depuis bien longtemps concernant l'infiltration de l'église catholique par les francs-maçons sont confirmées par le fait filmé et mis en ligne que lors de la cérémonie annuelle de pâques à Rome que cette église fait foi d'adorer jésus-christ, fils de lucifer.

    Si les Papes du Moyen-Âge existaient encore et qu'ils détenaient toujours le plein pouvoir en cette église, il est pratiquement certain qu'ils feraient élever des bûchers pour purifier l'âme des pontifes dégénérés du temps actuel.

    Spoutnik

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Grand Architecte démontre aussi qu'ils sont ancrés dans la matière et non le spirituel.

      Supprimer
  7. Le B'naï Brith lui n'était certainement pas présent. Pas de pluralité non plus ou de mixité comme ils aiment employer ce mot pour les autres, les Goyim. Car le B'naï Brith est une maçonnerie exclusivement pour les Juifs.
    Le mélange s'est pour le bétail. Les êtres supérieurs eux ne se mélangent pas et ne daignent pas non plus ouvrir les portes.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés