Suivez ce blog via Facebook

mercredi 11 mai 2016

Les camps secrets du Canada

* Notez bien, dans le reportage de l'émission Enquête, qu'il est dit qu'un camp d'internement secret avait été aménagé à Saint-Gabriel-de-Brandon (là où j'ai interrogé des militaires la semaine dernière), dans la région de Lanaudière, dans le cadre de la lutte du Canada contre le communisme. 

Les forces policières au Québec avaient des listes de personnes qui allaient être arrêtées dans les jours suivant l'application de la loi des mesures de guerre, adoptée le 16 octobre 1970, dans la foulée de la crise d'Octobre.  L'émission Enquête de Radio-Canada d'octobre 2010 révèle que la composition de la liste des quelque 500 personnes arrêtées pendant la crise d'Octobre découle en grande partie d'un programme ultrasecret conçu par la Gendarmerie Royal du Canada (GRC) 20 ans plus tôt, en cas de conflit avec l'URSS.

Depuis cette époque, le mystère plane sur les véritables motifs des arrestations faites au cours de cette période, car on sait que les experts antiterroristes des trois forces de police - municipale, provinciale et fédérale - n'avaient au maximum que quelques dizaines de suspects.


1 commentaire:

  1. Bonjour Isabelle,
    À cette époque là un dirigeant portait le même nom de famille que notre Premier ministre actuel. Diantre, ce dernier est le fils du premier! ;-) La pomme dit-on ne tombe jamais loin de l'arbre.

    Mmmmmm doit-on subodorer une quelque vilaine affaire en préparation pour que Saint-Gabriel-de-Brandon soit réactivé ? De la bonne matière à polar en tout cas.
    Corpus
    P.S.S.: Isabelle, ouep je pense que pour la Caisse de dépôt en Inde, la nouvelle vu dans le métro résumait le contenu maladroitement et portait vraiment à confusion !

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés