Suivre ce blog via Facebook

lundi 1 octobre 2018

Le soleil est maintenant entré dans un «minimum solaire profond» et la Terre pourrait être exposée à une très longue période de températures froides: c'est le "Space Weather" qui l'affirme!

Le cycle solaire est responsable des conditions météorologiques extrêmes et du changement climatique (anglais)
https://wattsupwiththat.com/2018/09/30/hunger-stones-and-tree-ring-evidence-suggests-solar-cycle-influence-on-climate/


Le soleil suit des cycles d’environ 11 ans où il atteint un maximum solaire puis un minimum solaire.

Pendant un maximum solaire, le soleil dégage plus de chaleur et est couvert de taches solaires. Moins de chaleur dans un minimum solaire est due à une diminution des ondes magnétiques.

Les scientifiques sont catégoriques: nous pénétrons maintenant dans un minimum solaire, ce qui cause une déformation de l'atmosphère terrestre.

Cela se produit chaque fois que le soleil change de cycle - lorsqu'il atteint un minimum solaire, la thermosphère se contracte et, lors d'un maximum solaire, elle se dilate pour offrir une meilleure protection contre les rayons solaires.


"Les données du satellite TIMED de la NASA montrent que la thermosphère (la plus haute couche d'air entourant notre planète) se refroidit et se rétrécit, diminuant littéralement le rayon de l'atmosphère."

On ne s'attendait pas à ce que les taches solaires atteignent le minimum solaire avant 2020 et que cela entraînera une vague de froid prolongée.

La dernière fois qu'il y a eu un minimum solaire prolongé, cela a conduit à un «mini âge de glace», connu scientifiquement comme le minimum de Maunder - qui a duré 70 ans.

Le minimum de Maunder, qui a connu sept décennies de temps glacial, a débuté en 1645 et s'est prolongé jusqu'en 1715, à une époque où les taches solaires étaient extrêmement rares.

Au cours de cette période, les températures ont globalement chuté de 1,3 degrés Celsius, ce qui a entraîné des saisons plus courtes et, finalement, des pénuries alimentaires.

Vencore Weather, un site Web météorologique, a déclaré: "On sait que la faible activité solaire a des conséquences sur le temps et le climat de la Terre. Elle est également bien corrélée à une augmentation des rayons cosmiques atteignant la partie supérieure de l'atmosphère. Le soleil blanc est un signe que le prochain minimum solaire approche et qu'il y aura de plus en plus de jours sans tache au cours des prochaines années."

Sources:

4 commentaires:

  1. Le froid est un etat d'esprit, c'est une personne qui est bien au chaud qui dit ca. Quand ont connaient le nombre de mort du dernier petit âge glaciere , il ne vas pas rester grand monde dans l'hémisphère nord, voyons le bon côté de la chose, il n'y aura plus de crise du logement .

    RépondreSupprimer
  2. https://reseauinternational.net/au-lieu-de-fondre-la-banquise-arctique-grossit/ LA BANQUISE ARTICLE GROSSIT

    RépondreSupprimer
  3. ils inventent des conneries et les font bouffer. Cest eux qui jouent avec la temperature..pas compliquer. Cest rendu trop du nimporte koi pour etre naturel.

    RépondreSupprimer
  4. le pire n'est jamais sûr ! Mais plusieurs indices indiquent une certaine fraîcheur à venir. Le Gufstream fait des pointillés ! Sans lui adieu la douceur moyenne de l'Europe de l'Ouest. Des bulles d'eau chaude s'égarent et ne suivent plus un chemin logique. L'Antarctique augmente son emprise . Les indices de froid sont multiples mais aussi en cumul avec un hypothétique basculement terrestre. Hypothèse qui n'est pas idiote car déjà les pôles magnétiques ont beaucoup bougé ces derniers temps. La magnétosphère s'effondre de mois en mois. Le soleil ne nous protège plus des radiations qui arrivent du fond de l'univers.L'inclinaison terrestre a beaucoup été accentuée en mars 2011 au moment de Fukushima. Affaires à suivre au chaud!

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés