Suivre ce blog via Facebook

dimanche 28 octobre 2018

Qu'est-ce qu'un "false flag" (attaque sous faux pavillon)

Ce film d'Hollywood, un véritable chef d'oeuvre, présente ce qu'est un "false flag" et à quel point les "hommes d'influence" ont recours aux manigances les plus farfelues pour nous faire croire n'importe quoi!

Wikipedia définit "false flags" comme des opérations secrètes destinées à tromper le public de telle manière que les opérations apparaissent comme si elles sont menées par d'autres entités. Les "false flags" sont de gros mensonges, une déformation grossière et délibérée de la vérité utilisée comme tactique de propagande. Le 11 septembre 2001 est l'exemple parfait d'un "false flag": une attaque perpétrée par un ennemi à la liberté et à la sécurité de la population, ce qui justifie une guerre au terrorisme et qui permet la création de faux conflits géopolitiques.

Un "false flag" est une opération ou événement majeur, sous fausse bannière (souvent, une attaque terroriste). Tandis qu’en réalité, il s’agit d’un terrorisme d’état insidieux qui, par l’éventuel intermédiaire de groupuscules dit terroristes (mais en réalité totalement sous le contrôle des centres de renseignements), déclenche une opération d’envergure contre une population ciblée. Un ennemi (réel ou virtuel) est alors désigné pour en endosser la totale responsabilité.

Quasiment au même moment les médias, tout à coup devenus clairvoyants, diffusent tous les éléments qui permettent d’en rejeter la faute sur ce bouc émissaire et souvent, après une intense propagande préparatoire les semaines ou les mois qui précèdent. Tout ceci ayant pour but de faire accepter des décisions impopulaires majeures (restriction des libertés, dépenses de guerre, etc.) à une opinion publique sous le choc, maintenue sous la pression de la conformité par les médias de masse et qui, dans d’autres circonstances, ne les aurait évidemment pas acceptées, du moins avec autant de facilité. 

L’histoire nous rappelle que la pratique est fréquente et surtout décisive car elle permet de faire progresser d’un bond un agenda qui échappe à la conscience de la population maintenue sous hypnose médiatique. La population est dans un tel traumatisme qu’elle donne bien volontiers un chèque en blanc aux vrais responsables de l’opération qui peuvent ensuite réduire encore plus les libertés individuelles au nom de la sacro-sainte sécurité, sinon de prendre le contrôle d’un appareil d’état ou encore de déclencher une guerre (préventive, par exemple)…

Petits déjà, les enfants mangeaient leur soupe à coup de bouchées: une pour maman, une pour papa. Maintenant, ils sont devenus grands, mais ils continuent d’avaler des lois liberticides au nom de la sécurité intérieure, de recevoir des vaccins au nom de la sécurité sanitaire, de croire à des guerres préventives comme seul remède au mal qui ronge, le démantèlement des acquis sociaux au nom de la sécurité de l’emploi et bientôt pourquoi pas la restriction d’internet au nom du cyber-terrorisme? 


Extrait du livre 1984

- Comment un homme s'assure-t-il de son pouvoir sur un autre, Winston?

Winston réfléchit:

- En le faisant souffrir répondit-il.

- Exactement. En le faisant souffrir. L'obéissance ne suffit pas. Comment, s'il ne souffre pas, peut-on être certain qu'il, non à sa volonté, mais à la vôtre? Le pouvoir est d'infliger des souffrances et des humiliations. Le pouvoir est de déchirer l'esprit humain en morceaux que l'on rassemble ensuite sous de nouvelles formes que l'on a choisies. Commencez-vous à voir quelle sorte de monde nous créons? C'est exactement l'opposé des stupides utopies hédonistes qu'avaient imaginées les anciens réformateurs. Un monde de crainte, de trahison, de tourment. Un monde d'écraseurs et d'écrasés, un monde qui, au fur et à mesure qu'il s'affinera, deviendra plus impitoyable. Le progrès dans notre monde sera le progrès vers plus de souffrance. L'ancienne civilisation prétendait être fondée sur l'amour et la justice, la nôtre est fondée sur la haine.. Dans notre monde, il n'y aura pas d'autres émotions que la crainte, la rage, le triomphe et l'humiliation. Nous détruirons tout le reste, tout. 

(1984, George Orwell, p 376)

4 commentaires:

  1. Ce texte conscient,sage et rationnel me remet à l'esprit la programmation de l'ECOLE DE FRANCFORT :
    _______________________________________

    L'ÉCOLE DE FRANCFORT : CORROMPRE À TOUT PRIX

    "Jusqu'à présent, les nations étaient détruites par les conquêtes, c'est à dire les invasions. Mais aujourd'hui, se pose une question importante : une nation ne peut-elle pas périr sur son propre sol, sans subir d'invasion, en laissant les facteurs de décomposition corrompre jusqu'au cœur les principes originels et constitutifs faisant de cette nation ce qu'elle est ?”
    Joseph de Maistre (1753-1821)


    Après la mort de Lénine en 1924, un fils de banquier nommé Georg Lukacs (devenu communiste pendant la première guerre mondiale) s'installa en Allemagne où il présida à la première réunion qui devait aboutir à la fondation de l'Ecole de Frankfort.
    Le but de cette école était d'appliquer le programme révolutionnaire des sociologues communistes, suite à une rencontre organisée à Moscou en fin 1922.
    Un de ses membres était l'apôtre de la nouvelle gauche des années 60, Herbert Marcuse.

    La tâche de l'Ecole de Frankfort revenait à saper au plus vite l'héritage judéo-chrétien.
    Pour ce faire, elle favorisa une critique négative aussi destructrice que possible de chaque aspect de la vie. Pour accélérer l'avancée de sa révolution culturelle silencieuse, mais sans laisser paraître le moindre indice sur ses plans quant au futur, elle recommandait, entre autres :

    1° D'inventer le concept de crime raciste
    2° D'enseigner aux enfants la sexualité et l'homosexualité
    3° De saper l'autorité des écoles et des professeurs
    4° De promouvoir la consommation excessive d'alcool
    5° De vider les églises
    6° De mettre en place un système juridique ayant un parti pris contre les victimes de crimes
    7° De favoriser une dépendance envers l'état et les aides sociales
    8° De contrôler et museler les médias
    9° De favoriser l'éclatement de la famille

    L'une des idées majeures de cette école était d'exploiter la conception freudienne de la pan-sexualité, la recherche du plaisir, l'exploitation des différences entre les sexes et le renversement des rapports traditionnels entre hommes et femmes.

    Pour mieux cibler ses objectifs, l'Ecole devait :

    1. Saper l'autorité du père
    2. Nier les rôles spécifiques du père et de la mère
    3. Dénier aux parents leurs droits à être les éducateurs de leurs enfants
    4. Abolir les différences dans l'éducation des garçons et des filles
    5. Abolir toutes les formes de domination masculine (d'où la présence de femmes dans l'armée)
    6. Déclarer les femmes comme étant une “classe oppressée” et les hommes des “oppresseurs”

    Pour cette Ecole, il existe deux types de révolution : politique et culturelle.
    La révolution culturelle détruit une société par l'intérieur. Elle voyait en elle un projet à long terme et se concentrait clairement sur la famille, l'éducation, les médias, la sexualité et la culture populaire." etc..

    RépondreSupprimer
  2. Justement dans ce film il s'agit d'un canular, d'une mise en scène dont l'architecte est interprêté par Dustin Hoffman.

    Ce n'esst pas un "vrai" false flag comme sous entendent depuis toujours les sites complotistes qui maintiennent toujours l'idée d'événements réels impliquants de vrais morts.

    Encore une fois quasi personne en parlent d'où la création de mon blog "Canularisme" même si cela me fait passer pour encore plus idiot que le conspis de base...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison que le film "Des hommes d'influence" est une mise en scène qui ne fait pas de victimes comme celles des multiples tueries et attentats. Toutefois, le principe du "false flag" y est bien expliqué, soit que des équipes multidisciplinaires travaillent dans les coulisses du pouvoir pour détourner l'attention du public dans le but d'atteindre un objectif précis prévu dans l'agenda socio-politique.

      Très intéressant ton blog, très bien documenté. Bravo, tu y as mis beaucoup de travail et de recherches. Mal de cou assuré et perte progressive de la vue assurée aussi!!!

      Supprimer
    2. Ce film a en effet le mérite de bien expliquer le principe de false flag. Il a du en réveiller plus d'un à coup sur. D'ailleurs en vrai, des films similaires, cela doit se compter sur les doigts d'une main.

      Je te remercie pour ton avis sur mon blog :)

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés