Suivre ce blog via Facebook

dimanche 21 octobre 2018

Selon des informations provenant de journalistes "sur le terrain" et publiées sur les réseaux sociaux, une nouvelle caravane de 2000 migrants aurait quitté le Honduras et se trouverait actuellement au Guatemala. La caravane qui comptait 4000 migrants et qui était bloquée sur un pont à la frontière du Guatemala et du Mexique serait logée dans un parc riverain et compterait désormais 7000 migrants!

* Imaginez le bordel que ça peut créer... Il y a les migrants provenant du Honduras, mais il y a des centaines, des milliers, voire des dizaines de milliers de personnes qui risquent de s'agglutiner à cette "vague de l'espoir". On est potentiellement devant la plus grande crise migratoire de l'histoire moderne! 

Pour l'instant, la police mexicaine réussie à contenir le train humanitaire, mais pour combien de temps? Si une dizaine ou des dizaines de milliers de personnes déterminées à gagner les États-Unis décident de défier les autorités mexicaines, réagiront-elles par la force ou, au nom de l'humanitarisme, laisseront-elles passer le train? Je continue de croire que tout ça n'est pas le fruit du hasard, que ces vagues de migrants sont propulsées par des groupes qui ont intérêt à déstabiliser le président américain et ses politiques migratoires à la veille des élections de mi-mandat. Les élections auront lieu le 6 novembre, ce qui laisse 16 jours aux caravanes de migrants pour atteindre les "cieux ou l'enfer"...


Caravane estimée à 2000 migrants aperçue à Chiquimula au Guatemala aujourd'hui, le 21 octobre:

La caravane, désormais estimée à 7000 migrants, a atteint la ville de Tapachula, dans l'État mexicain du Chiapas. Elle est sous escorte et contrôle de la police mexicaine:

Le chef de la patrouille frontalière du Texas demande de l'aide avant que la caravane de migrants ne gagne la frontière alors que plus de 12 000 personnes, dont des narcotrafiquants, ont tenté d'entrer illégalement par la vallée du Rio Grande au cours des 3 dernières semaines. Ce samedi: 700 arrestations!

3 commentaires:

  1. Selon le Pew Research Center, en 2010, 87,6 % des habitants du Honduras sont chrétiens, principalement catholiques (50,3 %) et dans une moindre mesure protestants (36,6 %), alors que 10,5 % de la population n'est pas affilié à une religion et que 1,1 % pratique une religion populaire.

    Le catholicisme était la religion officielle durant la période coloniale. Le protestantisme a progressé dans les récentes décennies. Plus du tiers des guatémaltèques sont protestants, principalement évangélistes et pentecôtistes. L'Église orthodoxe et l'Églises des trois conciles déclarent une croissance rapide, notamment parmi les Mayas indigènes.

    RépondreSupprimer
  2. même quand les migrants sont chrétiens c'est le racisme qui prime

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés