Suivez ce blog via Facebook

samedi 1 octobre 2016

Calais : des heurts entre migrants et CRS font plusieurs blessés

Des heurts ont éclaté samedi 1er octobre aux abords de la « Jungle » de Calais entre des forces de l’ordre et des migrants appuyés par des militants, faisant six blessés légers (cinq policiers et un journaliste), selon le ministère de l’intérieur.

Ces échauffourées interviennent alors que la préfecture avait interdit en milieu de semaine une manifestation de soutien aux migrants, prévue samedi et qui devait partir de la « Jungle » pour atteindre le centre de la cité portuaire. La Coalition internationale des sans-papiers et migrants (CISPM) avait décidé de maintenir cette manifestation en dépit de son interdiction. Environ 150 manifestants supplémentaires, partis de Paris en bus samedi matin en direction de Calais, ont été bloqués par les forces de l’ordre à un péage autoroutier aux abords de Saint-Omer, et n’ont pas pu rejoindre la ville.

« Vers 15 h 40, 200 personnes, essentiellement des No borders et des migrants, se sont rassemblés devant les CRS. Comme le rassemblement était interdit, il a été procédé aux sommations d’usage et les CRS ont repoussé les migrants sur la bande des 100 mètres [qui avait été entièrement démantelée début 2016], à l’intérieur même du camp », a expliqué Etienne Desplanques, directeur de cabinet de la préfète du Pas-de-Calais.

Trois CRS légèrement blessés

Des CRS ont ensuite fait usage de gaz lacrymogènes et ont utilisé un engin lanceur d’eau. « Les CRS ont subi plusieurs caillassages de la part des migrants et des No borders, la situation est redevenue calme 20 minutes plus tard, vers 16 heures », a ajouté M. Desplanques, précisant que trois CRS avaient été légèrement blessés par des jets de pierre.
Ces échauffourées se poursuivaient toutefois vers 17 h 30, selon un correspondant de l’Agence France-presse présent sur place. Il était impossible d’entrer et de sortir du camp de migrants au niveau de l’accès principal.

Un peu plus loin, des manifestants lançaient des projectiles sur des camions empruntant la rocade portuaire, et un véhicule de police a été endommagé, selon ce témoin, qui a entendu des appels radio de policiers demandant des renforts.


Source: 
http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/10/01/calais-des-heurts-entre-migrants-et-crs-font-trois-blesses_5006772_1653578.html#ysjTKfQc45k0stkm.99

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés