Suivre ce blog via Facebook

samedi 28 avril 2012

Des passagers à l'aéroport de Newark ont été retardés pendant des heures lorsqu'un terminal a été évacué à cause d'un enfant non testé devant les agents de la TSA



La Transportation Security Administration (TSA) a déclaré que l'enfant n'avait pas subi une fouille individuelle, raison pour déclencher l'alerte.  Le père a passé le détecteur de métal, suivi par la mère et le bébé dans son carosse.  La mère et l'enfant ont déclenché l'alarme du détecteur.  La mère a alors remis le bébé au père et a traversé le détecteur sans incident.  La famille a ensuite poursuivi sa route en direction de la porte d'embarquement, sans que le bébé ait passé le dépistage. 

Peu de temps après, la TSA s'est rendue compte de son erreur et s'est lancée à la recherche de la famille. 

Le protocole n'ayant pas été respecté, les mesures d'urgence ont été déclenchées dont l'évacuation du terminal et la recherche d'explosifs par la police de l'aéroport.  La situation a causé des retards massifs des vols et la famille n'a jamais été retrouvée parce qu'elle était déjà à bord de l'avion.

Source:

2 commentaires:

  1. St'idée aussi de gaver nos enfants aux explosifs... Et l'anthrax dans nos banales envellopes on l'oubli celle la? Pourtant ils avaient vraiment réussi à me faire peur avec ca!
    Leur paranoia manque de subtilité, on voit trop facilement le plan derrière.

    Bref, l'important c'est de gardez son sang froid lorsque leur loi abuse de nous. Lorsque vous serez confrontés par l'autorité, parce qu'il vous auront isolée, lorsqu'ils abuseront de vos droits dans votre vie privée, sachez que vous n'etes pas seul a résister. Sachez que c'est ensemble, avec toutes nos déterminations et l'amour sincère de nos coeur que nous tisserons la toile qui habilleras la terre de demain.

    Vous pouvez compter sur moi. Je compte sur vous.

    RépondreSupprimer
  2. Kafkaien...ridicule.
    Mais le ridicule ne tue pas, aux Zunis, pays où le sens de la dérision a disparu depuis des lustres.
    On ne rigole pas dans Océania la Grande...et la population est conditionnée à supporter sans broncher toutes les humiliations et caprices des "autorités". Surtout si cela ne sert à rien.

    L'ami Pierrot

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés