Suivre ce blog via Facebook

mardi 8 septembre 2020

Camps de la FEMA dans l'Ohio pour isoler les cas positifs

Le 3 septembre, l'Ohio Star a rapporté que le directeur par intérim du département de la Santé de l'Ohio, Lance Himes, avait publié une ordonnance le 31 août, une ordonnance visant à créer des abris de la Federal Emergency Management Agency (FEMA) et légalisant leur utilisation 👉pour les personnes qui «ne peuvent pas se mettre en quarantaine dans leur lieu de résidence et isoler les personnes diagnostiquées ou présentant des symptômes de COVID-19. »

Les abris non collectifs (espaces de vie individualisés) de la FEMA seront utilisés dans tout l'État pour les personnes, selon les exemples donnés par Himes, 👉qui «sont testés positifs au COVID-19 qui ne nécessitent pas d'hospitalisation mais qui ont besoin d'isolement (y compris ceux qui sortent des hôpitaux); ceux qui ont été exposés au COVID-19 qui ne nécessitent pas d'hospitalisation; et les personnes asymptomatiques à haut risque qui ont besoin de distanciation sociale par mesure de précaution. »

L'Ohio Emergency Management Agency (EMA) doit obtenir les approbations nécessaires pour l'utilisation d'abris non collectifs et les responsables locaux de la santé doivent être à la recherche d'espaces publics et privés à utiliser pour les camps de la FEMA.

Lorsque les représentants de l'État déterminent la nécessité d'utiliser les camps, l'EMA est autorisée à se coordonner avec les agences d'État.

👉Les établissements d'enseignement supérieur et les universités financés par l'État sont tenus de remettre leurs bâtiments et terrains vacants pour utilisation en vertu de l'arrêté.

Le gouverneur républicain de l'Ohio, Mike DeWine, en conférence de presse le 3 septembre, a précisé: «L'ordonnance donne à l'État de l'Ohio la possibilité de prélever des fonds fédéraux pour rembourser l'EMA et le département local de la santé lorsqu'un refuge non collectif est nécessaire. 👉Ces abris sont utilisés lorsqu'une personne est incapable de se mettre en quarantaine ou de s'isoler en toute sécurité chez elle. La nature de ces abris n'est pas différente de celle de l'EMA lors de catastrophes naturelles. 👉Le but de l'ordonnance est de fournir un espace sûr et sain à l'individu qui doit être mis en quarantaine ou isolé selon les besoins locaux. Cela aide également à protéger les membres de la famille de l'exposition.»

👉«Tel que déterminé par les besoins locaux» reste ambiguë, à savoir qui décide si la résidence d'une personne est sûre. »

https://theohiostar.com/2020/09/04/ohio-fema-camps-still-more-questions-than-answers/

5 commentaires:

  1. Le gouverneur de l'Ohio dément:

    https://www.cleveland.com/open/2020/09/gov-mike-dewine-denies-ridiculous-rumors-that-the-state-is-creating-fema-camps.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il défend surtout le fait qu'il n'a pas l'intention de séparer les familles. Mais quand on lit les ordonnances du 31 août et les propos du journaliste qui a insisté pour avoir des réponses auprès du gouverneur, on a tendance à comprendre que ces "abris" pourraient être utilisés pour isoler des individus si la santé publique croit que l'isolement à la maison est inadéquat.

      Supprimer
  2. des liens qui concernent votre nation Isabelle
    https://www.zerohedge.com/medical/quebec-city-says-it-will-isolate-uncooperative-citizens-secret-corona-facility

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=60&v=wxUT1S0zBD4&feature=emb_logo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zerohedge qui rapporte les quarantaines forcées au Quebec, une de mes sources d'information depuis 10 ans!

      Supprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés