Suivre ce blog via Facebook

vendredi 25 septembre 2020

Mise au point

Bonjour,

Plusieurs personnes sont choquées et ébranlées d'envisager un reconfinement complet et imminent du Québec. Je comprends, mais fallait s'y attendre. 

Je prépare une autre vidéo sur les trajectoires annoncées de la présente crise sanitaire, pour en quelque part en début de semaine prochaine.

Je vous donne mes impressions sur la situation actuelle et sur ce que je crois qui pourrait se produire prochainement et pourquoi "ça doit se passer ainsi". Je vous avertie, ce n'est pas joyeux, mais si la lucidité peut nous permettre d'encaisser le choc de façon graduelle et de nous y préparer, ce sera déjà ça! 

Le reconfinement est prévu et coordonné dans plusieurs pays et ce n'est aucunement une décision arbitraire du gouvernement du Québec, mais le résultat attendu et ordonné par les autorités mondiales, soit les "phases de gestion" de la pandémie. Elles sont les étapes de réalisation du "great reset" annoncé officiellement par l'ONU, le Forum économique mondial et la Banque mondiale.

De penser et d'accuser Legault-Arruda-Dubé-Guilbault d'être les responsables de ce reconfinement est une expression d'ignorance des stratégies de mise en place de l'Agenda 2030 et de la gouvernance mondiale.

Selon les documents officiels, les stratégies de gestion de la crise visent à court et moyen terme à procurer une identité numérique à tous les citoyens et le contrôle de la dissidence. Le "reset de l'économie", une opération de démolition contrôlée, passe par la destruction de l'économie locale au profit des multinationales et du commerce en ligne. L'identité numérique sera présentée comme une réponse au contrôle de l'épidémie et à la destruction de l'économie.

La phase de reconfinement qui va s'activer dans les prochains jours, pour quelques mois, vise à créer un état d'épuisement dans la population après quoi les gens seront prêts à accepter n'importe quoi pour retrouver un semblant de vie normale. Les conséquences de cette phase seront majeures d'un point de vue économique, mais surtout au niveau psychosocial (anxiété, faillites, suicides...).

L'ambiance sera lourde et le moral des gens va s'assombrir et il nous faudra être forts psychologiquement et extrêmement résilients (préparés à se déployer pour nos proches et trouver des moyens pour rester "groundé").

La grogne populaire va aller en augmentant et les mouvements de dissidence/résistance vont se multiplier. C'est déjà prévu et le contrôle de ces groupes qui refusent "de se conformer" est soigneusement orchestré. Les gestionnaires de cette crise d'urgence sanitaire peuvent prendre avantage des désordres civils et imposer des mesures coercitives extrêmes pour l'ensemble de la population. D'ailleurs, je remarque que les médias parlent beaucoup de la "crise d'Octobre" depuis environ un mois... sans compter un "influenceur" qui a osé menacer le gouvernement de provoquer une autre crise d'Octobre. Fuyez ces gens là, des fouteurs de troubles qui sont bien plus à craindre que le corinavirus! Et n'oubliez pas qu'un seul "coucou" qui dérape et qui commet un acte criminel peut faire basculer le Québec dans un Etat policier. 

Je nous invite à nous préparer à un retour à la maison avec les enfants, à organiser nos chaumières en un milieu de vie agréable et propice à préserver la joie et le calme. 

Comme dirait l'autre: "On va traverser cela tous ensemble, un jour à la fois"...

Que Dieu nous donne du courage.

Isabelle

3 commentaires:

  1. Nous ici, on vit en campagne entourer de forêts et de montagnes. Donc, la covid, on ne la ressent pas tellement, sauf quand on se déplace au village avec nos foutus masques (play the game, stay low profil). On est prêt à faire face à la musique. On a nos poules, on a un gros jardin. Le weekend prochain on fera un « party » de cannages, de tout ce qu’on a produit en légume. J’ai 25 poulets de grain qui seront matures pour l’abatage. Nous avons passé une commande d’un voisin pour un porc. J’arrive de la chasse et on aura de l’orignal aux congélateurs. Bientôt, la chasse au chevreuil… Les génératrices, les bouteilles de propanes et les bidons d’essence sont pleins. Les armes sont astiquées… en cas d’urgence… ON est prêt à survivre pour un bon bout avec 1 1/2 ans de nourriture. J’aimerais en faire plus, mais faute de temps, j’ai ce que j’ai…, mais c’est quand même bien, sans me considérer nécessairement comme étant un < prepper ou survivaliste>. Bien d’accord avec vos propos. Bonne continuité !

    Dan Bearpaw

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup Isabelle
    Oui il faut être lucide et garder son calme.
    Ici en Israël on est confinés à la dure et on parle déjà d un troisième confinement pour décembre !!!
    L agenda doit être respecté....
    La fête de Kippour est vraiment la préfiguration prophétique de ce qui s en vient...

    Michèle

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés