Suivre ce blog via Facebook

dimanche 13 décembre 2020

Une "surprise de Noël" ou du Jour de l'An?

Jared Kushner, gendre et conseiller du président américain Donald Trump, s'est rendu cette semaine au Qatar et en Arabie Saoudite...

"Le 12 novembre, le président Trump aurait demandé à ses principaux conseillers à la sécurité nationale de préparer des plans d'attaque des installations de traitement nucléaire en Iran après que Téhéran a annoncé son intention d'accélérer ses activités d'enrichissement d'uranium - une mesure prise en réponse au retrait de Trump de l'accord nucléaire de 2015 et de son imposition de sanctions économiques écrasantes. 

Selon des sources de la Maison Blanche, Trump a été empêché de lancer une attaque à cette date par certains de ses principaux conseillers, dont le vice-président Mike Pence et le secrétaire d'État Mike Pompeo, qui ont affirmé que cela déclencherait une éruption de violence dans tout le Moyen-Orient. 

Mais Trump ne s'est jamais engagé à s'abstenir d'ordonner des frappes contre l'Iran à un moment ultérieur et il y a de plus en plus de preuves qu'il se prépare à lancer une telle agression avant la fin de son mandat. 👉En effet, il est tout à fait concevable qu'il donne le feu vert pour une attaque maintenant que ses options juridiques pour empêcher l'inauguration de Joe Biden le 20 janvier semblent disparaître et qu'il cherche un moyen de créer un pandémonium chez lui ou, au plus au moins, punir ses ennemis à l'étranger.

Les plans d'une telle décision désespérée ont peut-être été lancés dès le 18 novembre, lorsque le secrétaire Pompeo est arrivé en Israël pour une visite de trois jours aux alliés américains dans la région. 👉Pendant son séjour à Jérusalem, Pompeo a rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, l'Iran étant un sujet de conversation majeur. 

À ce stade, les plans israéliens d'assassiner le plus grand scientifique nucléaire iranien, Mohsen Fakhrizadeh, le 27 novembre - neuf jours plus tard - doivent avoir été bien développés. Compte tenu du lien entre les deux et de leur haine commune envers les dirigeants iraniens, il est raisonnable de supposer que Netanyahu a informé Pompeo de la frappe prévue et que les deux ont ensuite discuté de la façon dont leurs pays réagiraient à toute représailles iranienne.

Dans les jours qui ont suivi, des officiers supérieurs des Forces de défense israéliennes (FDI) ont commencé à communiquer avec leurs homologues du quartier général du Commandement central américain (Centcom) à Bahreïn au sujet de la coordination de leurs réponses à d'éventuelles mesures de représailles iraniennes. 

Pendant ce temps, ils se sont rendus au Qatar, en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis pour discuter d'une plus grande collaboration régionale dans la lutte contre «l'influence maligne» de l'Iran dans la région; une discussion sur des plans spécifiques d'attaques contre ce pays ne peut être connue avec certitude, mais la notion générale d'un conflit avec l'Iran était certainement à l'ordre du jour.

Dans les jours qui ont suivi la visite de Pompeo en Israël et dans les royaumes du Golfe, une série d'événements ultérieurs suggèrent une planification supplémentaire d'une action militaire américaine (ou américaine / israélienne) contre l'Iran."

Lire la suite:

https://www.thenation.com/article/world/trump-iran-attack/

1 commentaire:

  1. C'est une des possibilités .
    Ce n'est pas l'unique.
    Ce ne peut être qu'une partie du tout.
    Radio Québec : hypothèse des tribunaux militaires pour les traitres ayant trahis avec la Chine, autre option car les USA sont toujours en état 'urgence possiblement pousse à un échelon supérieur et décret de 2018.
    Ce qui remet en question les élections entachées de fraudes suite à des actions d'origine chinoise.
    Échéance reellle annoncée : 06 janv 2021 .
    Iran + Chine : d'une pierre , 2 coups ? Peut être ?
    Les possibilités us, en termes de moyens , peuvent elles se déployer sur 2 fronts ?
    Pas sur!
    Rapatriement des troupes us d'Allemagne, Afghanistan, Irak, etc , ou redéploiement en prévision d'un affrontement avec la Chine! Quien sabe ?
    L'Iran est donc partie du tout, les élections ànnulees puis à rejouer ne sont qu'un moyen pas une fin !
    Le systeme trop vérole et corrompu n'offre rien, le contourner donc , option des tribunaux militaires est une option qui tient la route ( kraken, flynn, etc.....) .
    Sinon tout ce qui été patiemment et longuement échafaude jusqu'à ce jour aurait il servi?
    Trump est habitué au profit sur retour , pourquoi changerait il ?
    Le sous estimer serait une faute.
    Cdlt.
    M.S.BLUEBERRY.

    RépondreSupprimer

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés