Suivre ce blog via Facebook

mercredi 23 décembre 2020

Washington met à l'index une centaine d'entreprises chinoises et russes liées à l'armée

L'administration Trump a publié une liste d'entreprises 👉 russes et chinoises qui, en raison de leurs liens avec l'armée, n'auront plus accès à des technologies américaines sensibles. Le Venezuela est également dans la ligne de mire de Washington.

Pas de trêve de Noël pour l'administration Trump dès lors qu'il s'agit de désigner les ennemis potentiels des Etats-Unis. Le département du Commerce vient en effet de publier une liste, forte de 103 entreprises accusées d'avoir des liens avec des intérêts militaires et qui se voient donc interdire d'acheter des technologies américaines sensibles ou stratégiques. Une mise au ban qui, sauf surprise, sera effective dans 14 jours.

Ce sont principalement la Chine et la Russie qui sont visées : sur les 103 groupes pointés du doigt par Washington, 58 sont en Chine et 45 en Russie. 

https://www.google.ca/amp/s/www.lesechos.fr/amp/1275975

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Archives du blog

Membres

Qui êtes-vous ?

Rechercher dans ce blog

Articles les plus consultés